Pour sa 4ème édition, le MIH 2019 veut poursuivre son ancrage réussi d’un salon professionnel multisectoriel au Nord de Paris. Pour autant, le souhait des organisateurs est d’élargir son public au bénéfice de ces exposants toujours plus nombreux ((Crédit Photos Service communication CAPH).

Le Salon professionel multisectoriel Made In Hainaut les 23 & 24 mai 2019

Depuis 2013, pour sa 1ère édition, le Salon Made In Hainaut a voulu s’ancrer dans le paysage des manifestations professionnelles, très concurrentiel, au Nord de Paris. Les chiffres du nombre d’exposants depuis cette première mouture sont instructifs, 130 en 2013, 220 en 2015, et 310 en 2017. « Nous avons à ce jour signé l’engagement de 317 exposants, et plus d’une trentaine sont en attente. Malgré une extension du chapiteau central, nous allons devoir sélectionner les derniers candidats », précise Olivier Delattre, directeur de l’Agence du Porte du Hainaut Développement.

Clairement, au fil de ces éditions précédentes, le MIH s’est imposé comme le « 3ème salon professionnel au nord de Paris, mais également le 1er salon multisectoriel au Nord de Paris. Pour cette édition 2019, nous voulons attirer du public au delà du Hainaut Franco-Belge. Ce salon est un tremplin pour les entreprises participantes. D’ailleurs, 65% des entreprises reviennent à cette édition 2019 », précise Alain Bocquet, président de la Porte du Hainaut.

Sur l’organisation logistique de l’événementiel, le cru 2019 « va resserrer le nombre d’animations, jugés trop nombreuses par les exposants en 2017, un salon plus équilibré. Néanmoins, il y aura des tables rondes comme sur l’industrie 4.0, l’usine du futur, la rénovation énergétique des bâtiments, la relation économique avec la Grande-Bretagne Brexit ou pas », poursuit-il.

« Nous voulons élargir le visitorat », Olivier Delattre

Pour élargir le panel des visiteurs, l’Agence du Porte du Hainaut Développement vise plus visibilité. « Nous espérons 6 000 visiteurs (5000 en 2017), nous allons organiser une campagne multi-canal , notamment avec plus de lisibilité au sein des Parcs d’Activités, et sur les autre supports. A la demande des exposants, nous voulons élargir le visitorat », précise Olivier Delattre.

« Comrod est inconnue sur ce territoire », Eric VAN RENTERGHEM

Pour autant, la volonté est de fédérer plus encore les professionnels du Grand Hainaut français et belge, mais également le grand public, et notamment sur le territoire. Le témoignage de l’entreprise Comrod (Saint-Amand-les-Eaux), nouvel exposant sur le MIH, est intéressant. « Nous sommes une entreprise de 70 personnes (groupe norvégien), très impliquée dans le domaine militaire avec des clients comme Thalès, Safran. Nous fabriquons également des outils pour la prospection pétrolière », explique Eric VAN RENTERGHEM, le Directeur d’exploitation de Comrod.

Néanmoins, le constat par le Directeur d’exploitation est sans concession : « L’entreprise Comrod est inconnue sur ce territoire. D’ailleurs, sur ce salon, je vais passer le message que des ingénieurs peuvent venir travailler chez nous. On investit 2 millions d’euros dans l’automatisation en 2019. Nous sommes une PME, vielle de 70 ans, et nous recrutons ».

C’est pourquoi, un « mur des opportunités sera présent afin que les entreprises exposent des offres d’emplois. Bien sûr, ce n’est pas un salon de l’emploi, mais c’est un axe de promotion pour une entreprise», précise Olivier Delattre.

« Le MIH est un salon atypique », Hélène IMERY

Hélène IMERY et Eric VAN RENTERGHEM

Autre exposant sur ce salon, l’entreprise de logistique « Transports METTIER », sur Bouchain, a déclenché une nouvelle réflexion sur sa communication à sa première venue sur le salon MIH. « Cela nous a permis de revoir complètement notre stratégie de communication. Le MIH est un salon atypique, où nous faisons du business, du réseau, mais on y trouve également des fournisseurs », indique Hélène IMERY, responsable commerciale des Transports METTIER et membre du groupe de concertation du Made in Hainaut.

« Nous fêtons nos 30 ans », Gérald THURU

Autre exposant, ATOM est une entreprise spécialisée dans la pièce détachée et de l’accessoire électroménager, elle est basée historiquement sur Raismes, mais également sur Petite-Forêt, et depuis 3 ans sur le site des Pierres Blanches sur Denain. « Je fus la première entreprise à m’installer sur les Pierres Blanches, c’était très dur au début. Maintenant, cette zone d’activités est achevée. Je suis content de voir ce Hainaut devenir un fleuron des Hauts-de-France », explique Gérald THURU, Directeur de ATOM et membre de Porte du Hainaut Développement.

« La perception des entreprises par les jeunes », Didier Cousin

Didier Cousin, directeur territorial Hauts-de-France chez GRDF, mais également président du Conseil de développement de la Porte du Hainaut, explique la présence sur MIH. 

« Compte tenu du développement important de la méthanisation dans les Hauts-de-France, nous sommes plus sur les salons de l’agriculture, sauf celui du Made In Hainaut », précise-t-il.

Avec son autre casquette, Didier Cousin, rappelle une initiative du Conseil de développement de la Porte du Hainaut sur ce salon. Elle s’inscrit à travers un lien entre la personne qualifiée, et le chef d’entreprise en quête des collaborateurs. « Nous réunissons une quarantaine de jeunes, de lycée de l’arrondissement, et de l’ISTV sur l’université de Valenciennes, afin qu’ils rencontrent des entreprises, et de restituer leur perception des entrepreneurs », commente-t-il.

Pour sa part, Emmanuel NACHEZ, chargé de mission Business Développement pour Hainaut Développement, explique une arrivée en force des entreprises belges à travers un stand collectif, voire stand individuel (13 entreprises).

Enfin, Ali BENAMARA, Président de la commission développement économique de La Porte du Hainaut et membre de Porte du Hainaut Développement, est ravi de cette nouvelle édition du MIH « alliant le business et la convivialité avec plus de 300 entreprises. Depuis quelques années, c’est une renaissance pour ce territoire avec en perspective des emplois ».

Plus d’infos sur www.salon-madeinhainaut.com

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 26 mars 2019
Alain Bocquet Ali BENAMARA Didier Cousin Emmanuel NACHEZ Eric VAN RENTERGHEM Gérald THURU Hélène Imery MIH Olivier Delattre
Le Salon Made In Hainaut 2019 en conquête du Made Ensemble
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email