L’année de la commémoration du 75ème anniversaire du débarquement le 06 juin 1944, la cérémonie de l’appel du 18 juin 1940 par Charles de Gaulle revêt un éclat plus particulier encore. A Valenciennes, cette manifestation s’est déroulée sur la place éponyme.

Christian Rock : « L’appel du 18 juin 1940 fait partie de notre patrimoine collectif »

En présence des associations d’anciens combattants, des représentants des forces de l’Ordre, du maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, et des élus de la commune, et bien sûr du Sous-Préfet de Valenciennes, Christian Rock, cette cérémonie de commémoration de l’appel du 18 juin 1940 nous rappelle à tous notre dette républicaine.

« Cet appel du 18 juin, c’était une certaine idée de la France libre, il y a eu un avant et un après. Cette cérémonie rend hommage à tous les combattants de la France libre, maquisards, commandos etc., car l’appel du 18 juin 1940 fait partie de notre patrimoine collectif », déclare Christian Rock.

Ces instants républicains ont une valeur profonde face à une génération qui n’a jamais entendu parler d’une guerre, même pas celle du Golf en 1991. Elle oublie toute l’importance de l’engagement, et en l’espèce, ce fut celui de milliers de personnes à travers l’hexagone. Cet appel du 18 juin demeure un phare pour toutes les batailles en faveur de la liberté.

Le texte de l’appel radiophonique du 18 juin 1940 par le Général de Gaulle, ci-dessous, car si peu aujourd’hui le connaisse, mais également le texte de l’affiche du 18 juin 1940 ci-après… ! Daniel Carlier

Et aussi le texte de l’affiche de l’Appel du 18 juin imprimée à Londres :

« A TOUS LES FRANÇAIS

La France a perdu une bataille !
Mais la France n’a pas perdu la guerre !

Des gouvernants de rencontre ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant l’honneur, livrant le pays à la servitude. Cependant rien n’est perdu !

Rien n’est perdu, parce que cette guerre est une guerre mondiale. Dans l’univers libre, des forces immenses n’ont pas encore donné. Un jour, ces forces écraseront l’ennemi. Il faut que la France, ce jour-là, soit présente à la victoire. Alors elle retrouvera sa liberté et sa grandeur. Tel est mon but, mon seul but !

Voilà pourquoi je convie tous les Français, où qu’ils se trouvent, à s’unir à moi dans l’action, le sacrifice et dans l’espérance.

Notre patrie est en péril de mort.

Luttons pour la sauver !

VIVE LA FRANCE !

18 juin 1940

 

 

Publié par Daniel Carlier le 18 juin 2019
Appel du 18 juin 1940
Ne jamais oublier l’appel du 18 juin 1940 !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email