Décidément, la notoriété de l’association « Les Bouchons du Hainaut » dépasse les frontières du Valenciennois. En effet, l’emblématique enseigne de la Chicorée, basée à Orchies, a sollicité cette association afin de récupérer un lot très imposant de bouchons.

Roland Bouvard : « L’entreprise Leroux nous a proposé 25 palettes, soit 1,5 à 2 tonnes de bouchons »

Les palettes arrivent à l’association

Parfois, un simple coup de téléphone vous ravit, qui plus est quand il émane d’une entreprise reconnue nationalement. En l’espèce, l’entreprise nordiste Leroux a décidé de changer de gamme et de format pour son produit phare. Un changement de contenant implique une modification complète du produit et par suite de tous les composants liés à l’ancien format. « L’entreprise Leroux nous a proposé 25 palettes, soit 1,5 à 2 tonnes de bouchons », explique le président de l’association Les Bouchons du Hainaut, Roland Bouvart.

Toutefois, un problème logistique s’est fait jour. « Je ne pouvais ni aller chercher ce stock, ni l’entreposer. J’ai donc contacté l’association l’APEI du Valenciennois à travers son directeur général David Leclercq. Puis, Fabien Hernout, responsable des ESAT, m’a proposé de stocker ces palettes au sein de l’ESAT Watteau », précise Roland Bouvard.

Les bouchons de la Chicorée

Ensuite, ces bouchons des anciens contenants de la Chicorée Leroux devaient être séparés de leur opercule en carton. « C’est pourquoi, l’APEI du Valenciennois a intégré cet impératif comme activité occupationnelle, au sein de l’ESAT Watteau, durant les deux derniers mois », précise le président. Ce dernier profite de ce soutien pour préciser à tous les contributeurs, les apporteurs de bouchons tout au long de l’année. « Il est indispensable de détacher les opercules en carton, parfois présents. En effet, les bouchons ne sont pas acceptés avec », poursuit Roland Bouvard.

Aujourd’hui, l’APEI du Valenciennois a commencé a livré les premières palettes chez l’association « Les Bouchons du Hainaut » basée à Condé-sur-l’Escaut. Autour du président, l’équipe des bénévoles est à pied d’oeuvre. Martine, Gérard, Alain, Marie-Thérèse, les absents Jean-Paul et Jean-Robert commencent à vider les nombreux cartons pour les intégrer dans les bennes dédiées à cet effet.

« L’intégralité du fruit de cette collecte reviendra à l’APEI du Valenciennois », Roland Bouvart

Grâce à l’entreprise Leroux, cette collecte conséquente de bouchons va générer un pécule financier. « L’intégralité du fruit de cette collecte reviendra à l’APEI du Valenciennois. Cela devrait être affecté pour un voyage », indique Roland Bouvart.

Ce pic d’activités n’obère pas le rythme habituel de collecte. « Durant les deux jours des Portes Ouvertes en avril dernier, nous avons récolté beaucoup de bouchons avec de nouveaux contributeurs particuliers, entreprises, voire collectivités. D’ailleurs, depuis ces JPO, nous travaillons régulièrement avec le CCAS de Vieux-Condé », indique Martine Pollet. Pour mesurer l’activité de cette association « nous récoltons environ 25 à 30 tonnes de bouchons chaque année », précise Roland Bouvart.

Pour information, le site de l’association « Les Bouchons du Hainaut » sera fermé du 13 juillet au 17 septembre 2019.

Plus d’actualité sur cette association sur https://www.facebook.com/pages/category/Community/Les-bouchons-du-Hainaut-1557945611164681/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 juillet 2019
La Chicorée Leroux Les Bouchons du Hainaut
La Chicorée Leroux fait appel à l’association Les Bouchons du Hainaut
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email