Presque mécaniquement, le territoire du Valenciennois est mis en exergue pour son remarquable caractère industrieux. Certes, il est prépondérant, mais il existe sur les deux agglos une agriculture. Chaque année, la Fête de la Moisson à Thivencelle nous rappelle cette réalité territoriale.

José Dubrulle, maire de Thivencelle : « Pari osé, pari tenu ! »

Thivencelle est un village doté de plusieurs exploitations agricoles, et au détour de cette petite commune de 850 habitants, vous découvrez une manifestation assez atypique sur ce territoire. En effet, portée par l’association « Terre et Tradition Thivencelloise », la 5ème édition de la Fête de la Moisson se tient durant tout le week-end. « Ce n’est pas la Foire agricole, pour les professionnels, la Fête de la Moisson s’adresse au grand public avec des stands consacrés à la nature, l’environnement, et aux produits alimentaires du terroir. Pari osé, pari tenu depuis 5 ans grâce à cette association présidée par Pierre Descamps », explique le maire du village.

Amédée, le géant de Thivencelle

Comme dans toute organisation, la présence des bénévoles est indispensable. « Je remercie tous les bénévoles de l’association. L’installation des différents stands se déroule durant une semaine avant et quelques jours après. De même, cette Fête de la Moisson existe grâce à nos partenaires, la mairie de Thivencelle bien sûr, le prêt de matériel par Saint-Aybert, Quievrechain, et Condé-sur-l’Escaut, mais également la subvention de Valenciennes Métropole », souligne Pierre Descamps.

Évènement dans l’évènement, la présence du nouveau géant de Thivencelle, Amédée, baptisé le 21 juillet 2019, est appréciée par les organisateurs. « Cette idée est sur la table depuis 8 ans avec différentes associations. Aujourd’hui, il est présent pour la première fois à la Fête de la Moisson. Il représente les métiers agricoles d’antan. C’est un piqueur, un ancien ouvrier agricole venant proposer ses services, pour battre le blé, aux exploitations agricoles », ajoute Pierre Descamps.

« Difficile de parler de ses proches », Béatrice Descamps

Le maire de la commune est ravi de la tenue de cet événement local. « C’est notre plus importante manifestation annuelle. Nous mettons à disposition du matériel, mais surtout les services de la ville pour aider l’association durant l’installation des stands », poursuit le maire.

Hervé Brouillard (Saint-Saulve) et Guy Bustin (Vieux-Condé), deux élus collectent du « blé », contraction budgétaire oblige… !

L’enjeu est de pouvoir se renouveler chaque année avec de nouvelles idées, des nouveaux stands etc. , donc des nouveaux divertissements à destination de tous les publics. Pour sa part, la député de la XXIème circonscription, est écartelée dans son approche. « Je suis une élue de Thivencelle, il est toujours difficile de parler de ses proches. Pour autant, celle manifestation ne se réalise pas en une journée, mais elle démontre qu’une petite commune peut réaliser de belles et de grandes choses », commente Béatrice Descamps.

Comme le thème de l’agriculture est central durant ce week-end, l’édile de la commune glisse un tacle sur le fameux CETA.  » Je le répète, les produits français sont aux normes de sécurité sanitaires, mais pas ceux du CETA. Je souligne que Béatrice Descamps n’ a pas voté pour le CETA en disant – je ne suis pas contre, mais en l’état je ne suis pas pour le CETA-« , conclut José Dubrulle.

Quel que soit la météo, un passage par Thivencelle ce dimanche s’impose… !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 août 2019
Fête de la Moisson Thivencelle
La Fête de la Moisson à Thivencelle
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email