Bailleur social, Police nationale, le couple est inhabituel, et pourtant ils partagent une opération commune sur la ville d’Onnaing. En effet, la relocalisation du Bureau des forces de l’ordre dans le centre ville fut l’objet d’une âpre négociation, mais le pari est réussi à la grande satisfaction des parties prenantes, SIGH, Mairie d’Onnaing et la Police Nationale !

Un événement stratégique pour la commune qui vient de loin…

Basé rue de l’Industrie dans des locaux totalement excentrés du centre-ville d’Onnaing, le Bureau de la Police  Nationale revient s’installer sur l’axe principal de la commune dans quelques mois, en l’occurrence la rue Jean Jaurès. Avant d’arriver à ce résultat, le débat ne fut pas simple. Ce transfert est « bien plus qu’un déménagement. En effet, pour arriver à cette solution, ce fut un combat pour maintenir ce Bureau de Police entre Valenciennes et la Belgique. D’ailleurs, nous avons divisé le loyer par deux pour y arriver à cette époque (2014/2015) », explique l’ancienne maire, Michelle Greaume, aujourd’hui sénatrice.

Sur ce point, les choses ont évolué vers un retour de la police de proximité. « Il n’est pas concevable qu’il n’y ai pas un Bureau de la Police Nationale à Onnaing. La Police de sécurité au quotidien rentre dans les choix du gouvernement. Nous avons 11 sites immobiliers sur le Valenciennois. J’ai la chance sous mon commandement d’avoir inauguré un nouveau Commissariat à Saint-Amand-les-Eaux, et bientôt un nouveau Bureau de Police à Onnaing avec 6 agents », explique Thierry Courtecuisse, le commissaire divisionnaire du Valenciennois.

« Notre Bureau de Police sera plus visible, plus accessible », Xavier Jouanin

Pour le premier magistrat, l’issue de ce dossier est (presque) un aboutissement : « Il était important de permettre à nos forces de l’ordre d’accomplir leurs missions dans de meilleures conditions. Installé sur l’axe principal d’Onnaing, notre Bureau de Police sera plus visible, plus accessible, car plus proche des dessertes de bus, pour les concitoyens les plus éloignés ».

Toutefois, il fallait un maître d’ouvrage, le bailleur social SIGH a répondu à ce projet atypique. En effet, le Bureau de Police sera sur un rez-de-chaussée complètement rénové. « L’intérieur est particulièrement dégradé. Les travaux dureront 5 mois, mais la phase la plus longue sera le désamiantage. Toutes les moulures et autres décorations vont disparaître. Par contre, avec une isolation thermique performante, les locataires au 1er étage vont gagner en qualité d’isolation », précise l’architecte. Oui, le coté singulier de cette opération immobilière est qu’au dessus du Bureau de Police, 3 appartements sont en location. « SIGH assure l’intégralité des travaux au rez-de-chaussée », poursuit Xavier Jouanin.

Ce chantier, par le bailleur social SIGH, est suivi de près par Serge Dollez, adjoint aux travaux sur la ville d’Onnaing. Il sera achevé en février/mars 2020. « Les travaux débuteront début septembre, une rénovation complète, isolation, électricité, accès PMR, sécurisation des locaux, nouvel accueil, 2 espaces de bureaux, un local technique, le tout sur 120 M2 », précise l’architecte. « Bien sûr, l’isolation phonique sera parfaite », ajoute l’homme de l’art, on n’en doutait pas !

Cette opération représente un coût de 420 000 euros pour le bailleur social. « La mairie garantit les loyers (des 3 appartements) à SIGH en plus du loyer de l’Etat pour le Bureau de la Police nationale », précise l’édile de la commune, cela s’appelle une négo… !

Le Sous-Préfet de Valenciennes, Christian Rock, soulignant par sa présence son attachement à la sécurité des biens et des personnes, précise « cette collectivité locale très dynamique avec de nombreux projets ». Enfin, il profite de cette tribune pour rappeler que « 1 400 offres d’emplois sont non pourvues dans un rayon de 10 km sur le Valenciennois, tout en sachant que Toyota lance une nouvelle vague d’embauches de 500 agents ». Sécurité, emploi, deux thématiques bien plus proches qu’il n’y paraît.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 31 août 2019
Christian Rock Michelle Greaume Onnaing Police nationale Thierry Courtecuisse Xavier Jouanin
Un bureau de police centralisé à Onnaing
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email