Personne n’aurait pu prédire ce scénario. Le derby n’a pas réellement tenu ses promesses. Un penalty et deux cartons rouge ont fait basculer la rencontre en faveur des Valenciennois. Lens n’a pas pu rivaliser. Valenciennes s’adjuge le derby grâce aux buts de Dos Santos (31’) et Chevalier (72’) et occupe désormais la 9ème place.

Carton rouge aux supporters…

Evidemment comme l’année dernière les quolibets des deux camps sont à regretter. Un instant, la minute de silence pour Daniel Leclercq avant le début de la rencontre, nous avons cru que la hache de guerre serait enterrée…même pas…un Lensois a interrompu le silence par un allez Lens, un Valenciennois lui a répondu de manière grossière…drôle de façon de rendre hommage au druide… !

Passons au terrain. Les Valenciennois portent tous un maillot floqué au nom de Leclercq, ils sont agressifs dans le bon sens du terme. Ntim est impérial en défense. Lens a malgré tout le contrôle du ballon et se crée des occasions par Gillet (16’) et Sotoca (19’). S’ensuit une période flottement jusqu’à cette faute de Radovanovic dans la surface sur Chevalier sanctionnée par l’arbitre d’un carton rouge et penalty. Chergui le tire mais Leca repousse, Dos Santos reprend de la tête et ouvre le score (1-0, 31’). La tension monte d’un cran sur le terrain. Dans les tribunes les Lensois sont incontestablement les plus bruyants. A 11 contre 10, Valenciennes profite des espaces et après un contre mené par Brassier, Chevalier obtient un corner. Le numéro 9, qui se dirige vers le corner pour le tirer, reçoit des projectiles. L’attaquant ne perd pas son humour et fait semblant de boire de l’eau dans la bouteille lancée de la tribune occupée par les Lensois et qui a fini sa course sur la pelouse. L’arbitre rapporte au délégué et la speakerine demande aux supporters de ne pas lancer de projectiles. Ça chauffe entre les joueurs…confusion totale…les projectiles continuent à rebondir sur la pelouse, l’arbitre sort un jaune pour Chergui et Cahuzac. Le milieu de terrain lensois déjà averti est exclu ! Lens est réduit à neuf…. Que va réserver la deuxième mi-temps ?

Apparemment les supporters lensois ne se sont pas calmés, ils sifflent le retour des Valenciennois sur le terrain. Le fair-play ne doit pas faire partie de leurs valeurs…Philippe Montanier est sanctionné d’un carton jaune 47’… Drôle d’ambiance et surtout terrible déception de ne pas assister à un match de football…la réception du leader n’est pas une fête ! Les fumigènes jaunes et rouges sont allumés… A la 70’ le kop valenciennois sort une banderole : les grands hommes disparaissent mais ce qu’il en reste est éternel…, enfin une belle image ! Valenciennes fait tourner le ballon pour épuiser son adversaire. En contre le tir de Chergui est repoussé par Leca, Chevalier en deuxième lame pousse le ballon dans les filets (2-0, 72’). Lens n’est plus en capacité d’attaquer et subit : centre d’Ambri reprise de Romil (82’) non cadrée. L’entrée de Mauricio, ex-Valenciennois, est accompagné de chants valenciennois irrespectueux. Franchement le carton rouge ce soir est à adresser aux supporters ! Cinq minutes de temps additionnel…les joueurs valenciennois viennent communier avec leurs supporters, ils signent une deuxième victoire consécutive.

« c’est une vrai fierté et satisfaction »

L’entraîneur lensois Philippe Montanier est déçu, «  tout partait bien, la fête a été gâchée, ça me désole il y avait tout pour faire un bon match. Il y a des paramètres dans le foot que nous ne maitrisons pas », il fait référence à l’arbitre de Ligue 1 qui officiait Willy Delajod.  « Il aurait fallu faire attention à ne pas répondre aux provocations valenciennoises. A 11 contre 10, c’était jouable. A 11 contre 9, nous savions que ça allait être très dur. Nos erreurs ont été fatales, nous allons vite tourner cette page là et récupérer. C’est un match difficile à analyser il est faussé, nous sommes à 9 ». Il n’a pas voulu commenter les agissements du kop lensois : «  Je ne m’occupe pas des supporters ».

Pour l’attaquant lensois Florian Sotoca, « nous étions bien jusqu’au rouge et penalty, là c’est le tournant du match. Le deuxième but nous tue les jambes. Il faut se reconcentrer sur le prochain match ».

Le discours du gardien lensois Jean-Louis Leca est plus engagé, « le seul à être tombé dans le panneau c’est l’arbitre » en référence aux propos de l’entraîneur valenciennois qui a affirmé que « certains penaltys de Lens n’existaient pas ». « L’arbitre a manqué d’expérience sur les deux buts. Je fais les arrêts mais nous sommes malchanceux. Il n’y a pas le feu au lac, nous sommes deuxièmes ».

Pas de triomphalisme pour l’entraîneur valenciennois Olivier Guéguan, « les derbys c’est toujours particulier, surtout celui du Nord. La satisfaction c’est que le groupe est jeune et il a fait preuve de maturité. Nous méritons de gagner. Gagner ce derby va faire grandir cette équipe. C’est une vrai fierté et satisfaction. Un match de foot ne se joue pas dans les journaux, nous avons maitrisé nos nerfs, nous avons fait preuve d’intelligence, de patience. Nous n’avons pas pris de but. Mon équipe ne s’est pas dispersé et a maintenu le cap. C’est un match maîtrisé, c’est compliqué pour l’adversaire à 9. Notre équipe est en construction, elle doit emmagasiner de l’expérience. Pas de commentaire sur l’arbitre ce n’est pas à moi de juger ».

L’attaquant valenciennois Steve Ambri est heureux, « ça fait du bien de gagner à la maison. Nous avons été présents dans l’impact, nous avons été sérieux. Nous pouvons être fiers du résultat, c’est aussi important pour les supporters ».

Le milieu valenciennois Julien Masson explique « nous avions à cœur de gagner ce derby, il fallait leur marcher dessus et montrer que nous n’avions pas peur. Nous nous sommes bien battus. Il y a des faits de jeu en notre faveur c’est le foot ».

Valenciennes – Lens : 2-0 (1-0)

17 415 spectateurs

Buts : Dos Santos (31’), Chevalier (72’)

Avertissements : Cuffaut (14’), Chevalier (43’) Chergui (45’+2), Hein (48’), d’Almeida (81’) pour Valenciennes ; Cahuzac (41’, 45’+2), Gradit (58’) pour Lens.

Expulsion : Radovanovic (31’) pour Lens.

Valenciennes : Prior – Ntim, Spano Rahou, Cuffaut – Dos Santos, Masson (Diliberto 60’), d’Almeida, Hein, Brassier (Ambri 68’) – Chevalier (Romil 79’), Chergui.

Lens : Leca – Doucouré, Diallo, Radovanovic – Michelin (Traoré 85’), Cahuzac, Gillet, Haïdara – Banza (Gradit 32’), Sotoca (Mauricio 76’), Robail.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 30 novembre 2019
Derby Lens VAFC
(Football) Victoire valenciennoise dans le derby face à Lens (2-0)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email