Vendredi soir au stade du Hainaut, le VAFC a battu le Mans (1-0). Teddy Chevalier a encore marqué sur penalty. Après une première mi-temps prometteuse, la deuxième fut laborieuse. C’est grâce à Jérôme Prior que les Valenciennois ont conservé leur résultat. Même si tous les clubs n’ont pas joué la 21e journée, les hommes d’Olivier Guégan sont cinquièmes.

Mercato actif chez le VAFC

Le VAFC a été actif lors du mercato avec deux recrues : le latéral gauche mauritanien Aly Abeid (22 ans, 1,74 m) qui s’est engagé pour deux ans et demi, il vient de Levante (Liga espagnole) et l’attaquant Benjamin Moukandjo (31 ans, 1,80 m) qui s’est engagé pour 6 mois, il vient de Lens. Le Camerounais, à Lens depuis septembre 2019 ne s’est jamais imposé, il n’a joué que 47 minutes en championnat et a inscrit un but en coupe de France. Ces recrues ne sont pas encore qualifiées.
Le Mans a également recruté cet hiver : le défenseur Jérémy Choplin (AC Ajaccio), le milieu de terrain Lorenzo Rajot (Clermont), l’attaquant Yanis Merdji (prêté par Auxerre).

Merci Prior

D’entrée Valenciennes domine mais c’est stérile : centre de Dos Santos (4’) qui ne trouve pas preneur, frappe de Chevalier (7’), frappe de Dos Santos qui fait trembler le petit filet (15’). Le Mans se crée une occasion via Kanté mais Prior vigilent est bien sorti (19’). Valenciennes joue à une touche de balle sur une action initiée par Ntim qui relance vers Hein, extérieur du pied pour Chergui qui trouve le poteau (26’). L’attaquant numéro 11 obtient un penalty. L’arbitre estime que Lemonnier a fait faute. Chevalier le tire et ouvre le score (1-0, 32’). Les Manceaux réagissent avec Kanté qui sur une passe en profondeur prend de l’avance sur Cuffaut, seul face à Prior, il croise trop son tir et rate l’égalisation (35’). Juste avant la mi-temps, sur un corner manceau, la tête de Choplin est bien arrêtée par Prior. Que va nous réserver la deuxième mi-temps ?

Valenciennes ne parvient pas à tuer le match par manque de précision et finition à l’image de la frappe d’Hein (55’) captée par le gardien manceau. Le Mans a une nouvelle fois l’occasion d’égaliser sur une passe en hauteur de Gope-Fenepej dans la surface, tête à bout portant de Lemonnier mais Prior réalise une parade réflexe (64’). Valenciennes continue de tenter sans succès (frappe de Chergui 69’ détournée en corner, reprise de Chevalier dans les nuages 76’). Le Mans ne lâche pas et pousse alors que Valenciennes recule et se fait des frayeurs sur un coup franc de Merdji (90’+2) repoussé par Prior et sur une transversale de Merdji (90’+3).

Valenciennes panique un peu pour ne pas avoir su mettre un deuxième but et s’est fait peur jusqu’au bout du temps additionnel. Les supporters ne font pas la fine bouche avec ce succès étriqué en chantant chaleureusement allez VA

« Notre équipe a du caractère », Olivier Guéguan

Voilà l’analyse de l’entraîneur du Mans, Richard Déziré « nous avons été cohérents, nous avons eu deux trois grosses occasions. Nous avons fait une bonne seconde période. Nous perdons sur un coup du sort. L’arbitre est un des meilleurs de Ligue 2 mais avant la décision du penalty, il y a une faute sur Lemonnier. Valenciennes a fait un match plein d’abnégation comme d’habitude. Ça fait partie des défaites qui sont frustrantes. Nous avons manqué de réussite, j’ai vu un vrai groupe, une équipe qui voulait faire un résultat c’est encourageant pour la suite, il faut digérer la défaite. Il ne nous a pas manqué grand-chose. De manière objective nous méritions de partager les points ».

L’entraîneur valenciennois Olivier Guéguan est serein, « c’est une victoire qui était importante mais pas capitale pour relancer la machine après la trêve hivernale. La première mi-temps a été intéressante. Nous avons joué une très belle équipe du Mans qui nous a posé des problèmes en deuxième mi-temps, nous avons trop reculé. Nous avons été chercher la victoire avec beaucoup de caractère. Nous aurions du mettre le deuxième but pour se mettre à l’abri. Teddy et Jérôme sont efficaces dans leurs surfaces. J’ai des joueurs performants dans la  transition capables de mettre de l’intensité, nous avons une grande marge de progression dans l’animation offensive. Nous allons savourer la victoire avant de préparer dès lundi le prochain déplacement à Rodez ».

L’attaquant valenciennois Teddy Chevalier est ravi d’avoir inscrit son 10ème but, « sur le penalty, j’ai pris mes responsabilités. Je ne suis pas venu à Valenciennes pour jouer le fond du classement, je suis ambitieux, l’équipe aussi, nous verrons à la fin ce que nous récoltons. Avec cette victoire nous engrangeons des points. Notre équipe a du caractère, nous avons un bon état d’esprit. Nous pouvons tirer notre chapeau à Jérôme (Prior), il est exceptionnel ».

Pour le milieu de terrain Gauthier Hein, « nous entamons bien le match, nous aurions pu tuer le match avant la mi-temps. En deuxième nous avons moins su garder le ballon mais nous avons fait preuve de solidarité, nous nous sommes serrés les coudes, nous sommes contents du résultat ».

Valenciennes – Le Mans : 1-0 (1-0)

5 653 spectateurs

Buts : Chevalier (32’)

Avertissements : Masson (52’), d’Almeida (71’) pour Valenciennes ; Lemonnier (30’), Fofana (42’) pour Le Mans.

Valenciennes : Prior – Ntim, Spano Rahou, Cuffaut – Dos Santos, d’Almeida, Brassier, Hein (Boutoutaou 85’), Masson (Diliberto 73’) – Chevalier, Chergui (Cabral 77’).
Le Mans : Patron – Duponchelle, Lemonnier, Choplin, Ebosse – Hafidi, Fofana (Gope-Fenepej 63’), Boe-Kane, Rajot (Créhin 79’) – Kanté (Manzala 70’), Merdji.

Publié par Daniel Carlier le 25 janvier 2020
VAFC
Victoire étriquée de Valenciennes face au Mans (1-0)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email