Depuis le 02 janvier 2020 à Bruay-sur-l’Escaut, l’espace Cuvelier transformé en site provisoire Maison France Services est ouvert au public. Un site physique où neuf opérateurs du service public seront plus accessibles grâce à une assistance de proximité, le service public de retour près de chez soi (visuel agent d’accueil du département au sein de la Maison France Services à Bruay-sur-l’Escaut)

Jean-René Lecerf : « Les Maisons France Services, c’est la réconciliation du Service public et du citoyen »

Le Grand débat national a pointé du doigt un besoin de service public, notamment dans les zones rurales, mais pas seulement. Dans cette optique, le programme national baptisé « France Services » vise à redonner un ancrage physique de proximité aux services publics, en l’occurrence aux Ministères ou opérateurs partenaires historiques comme le Groupe privé La Poste.

Ainsi, dans une Maison France Services, deux agents pris en charge par le Conseil départemental vont accompagner sur des outils informatiques le citoyen(n)e dans ses démarches administratives. Jamais le nom d’administré n’a aussi bien porté son nom…, ce dernier pourra de fait faire avancer son dossier individuel avec le Ministère de l’Intérieur, la Direction générale des finances publiques, le Ministère de la Justice, La Caisse nationale de l’Assurance maladie, La Caisse nationale d’Assurance retraite, La Caisse nationale d’Allocations familiales, le Pôle emploi, La Mutualité Sociale Agricole et Le groupe La Poste. 460 premières structures « France Services » sont ainsi labellisées au niveau national et inaugurées au fil de l’année 2020.

Cette « Maison France Services », située dans un quartier QPV (Quartier Politique Prioritaire), rue de l’Eglise à Bruay-sur-l’Escaut, est encore peu fréquentée. « Nous avons quelques personnes par jour pour l’instant. Les deux questions récurrentes concernent les Retraites et la CAF », explique une des 2 agents du Conseil départemental du Nord. « Nous avons également une salle de confidentialité où chaque administré peut demander un contact direct en visio/conférence avec un des 9 opérateurs », précise un responsable du département.

« Le site définitif sera achevé en 2021 », Sylvia Duhamel

Pour lancer ce service à la population, l’Etat, voire les Conseils départementaux, se sont appuyés parfois sur des structures existantes comme sur le Cateau-Cambrésis et Hondschoote « où il faudrait pousser les murs face à son succès », souligne Jean-René Lecerf.

Concernant Bruay-sur-l’Escaut, nous sommes dans le « et en même temps » puisqu’une « Maison France Services » provisoire est ouverte au 6 rue de l’église en attendant un nouvel écrin bien plus imposant. « Pour lancer France Services, nous avons choisi d’occuper l’Espace Cuvelier partiellement avec une salle d’accueil, une salle avec des postes informatiques, et une salle de confidentialité où une Visio conférence sera possible », commente Sylvia Duhamel, la conseillère départementale, présente comme Geneviève Mannarino, Conseillère départementale du Canton sur le Valenciennois.

Pendant ce temps, une salle attenante à l’église dans le quartier « Thiers » de Bruay-sur-l’Escaut, 2 rue de l’église, est en phase programmatique de travaux sur 160 M2 sur un seul niveau, un accès plus large pour les PMR. A cette heure sur « l’Espace Cuvelier », fait donc office de lieu provisoire France Services. « Les Travaux devraient durer entre 12 et 18 mois. Le site définitif sera achevé en 2021 », commente Sylvia Duhamel. Sur cette date, le président du Conseil départemental retoque sa Conseillère départementale « compte tenu que j’achève mon mandat en mars 2021. Comptez sur moi pour boucler ces travaux (conséquents) dont nous avons la charge avant cette date ». Ce futur site « Maison France Services » a été cédé au Conseil départemental du Nord pour un euro symbolique.

« Porter le service public vers les usagers », Jean-René Lecerf

Le président du Conseil départemental du Nord enchaîne les inaugurations. « C’est ma 4ème après Cateau-Cambrésis, Hondschoote, et le bus France Services dans l’Avesnois, baptisé « Maison Bleue » par le Préfet de région Michel Lalande. Ce transport itinérant sur 20 communes de l’Avesnois connaît déjà un grand succès », explique Jean-René Lecerf.

L’inauguration du jour est bien celle d’un point fixe où « vous avez plus de possibilités. Ce projet gouvernemental « Maison France Services » est la réconciliation du Service public et du citoyen. Bien sûr, je pense pas qu’elle n’est pas nécessaire dans des zones très urbanisées comme sur le Lillois. Nous devons porter le service public vers les usagers », conclut-il.

« Un niveau de service comparable aux services publics habituels », Christian Rock

Cette manifestation se déroulait également en présence du Préfet à l’égalité des chances, Daniel Barnier, compte du lieu de cette implantation dans un quartier Politique de la Ville.

Dans le département du Nord, la cérémonie sur Bruay-sur-l’Escaut est la 7ème sur les 9 sites labellisés par l’Etat, dont 4 portés par le Conseil départemental du Nord. « Je rappelle que chaque « Maison France Services » reçoit une dotation de 30 000 euros par an, plus un soutien aux travaux comme c’est le cas pour celle de Bruay-sur-l’Escaut. Nous avons une triple exigence, un égal accès pour nos concitoyens, un service de qualité, et qui plus est comparable aux services publics habituels », conclut Christian Rock, le Sous-Préfet de Valenciennes.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 29 janvier 2020
Bruay-sur-l'Escaut Christian Rock Maison France Services
France Services à Bruay-sur-l’Escaut
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email