Mardi soir au stade du Hainaut, le VAFC et Guingamp ont fait match nul (0-0). Valenciennes a été dominé mais Guingamp n’a pas su concrétiser. Après l’expulsion du gardien Prior, Valenciennes a serré les rangs pour arracher le match nul. Vu le contenu offensif, c’est tout de même un bon point. Les Valenciennois restent 7èmes et se déplacent ce vendredi à Clermont (4ème).

Mercato fin

Libéré dans les dernières heures du mercato, l’attaquant Jorris Romil (25 ans, 1,85 m) a rejoint Dunkerque, leader du championnat national.

Pas assez d’occasions

Guingamp empêche Valenciennes de poser son jeu et se montre dangereux. Pierrot frappe, il est contré par Spano (7’), corner qui ne donne rien. Le défenseur algérien intervient une minute plus tard sur le même attaquant. Valenciennes sort enfin de son camp, Chevalier centre, reprise de Brassier (19’) contrée par un défenseur guingampais.
Spano, pressé, perd le ballon au milieu de terrain, Rodelin n’en profite pas, il est repris par Ntim (21’). Sur un coup franc de Pelé, la tête de Palun passe au-dessus de la transversale (35’). Les Valenciennois sont imprécis dans le dernier geste notamment Cabral. Que va nous réserver la deuxième mi-temps ?
Ça repart fort pour les Guingampais ! Centre de M’Changama, Pierrot s’emmêle les pinceaux (48’) et ne parvient pas à reprendre l’offrande de son partenaire. Sur un corner de M’Changama, Niakaté le reprend de la tête… parade de Prior (50’). Le dicton jamais deux sans trois se vérifie : centre de Pelé, reprise de Pierrot… juste à côté (51’). Guingamp, qui a manqué de réalisme, a-t-il laissé passer sa chance ? Peut-être pas…Valenciennes est réduit à dix. Le gardien Prior reçoit un carton rouge pour une faute commise en dehors de la surface sur Pelé (62’). L’entraîneur valenciennois décide de faire entrer le second gardien Kocik à la place de Chergui. Le coup franc obtenu par Pelé est tiré par M’Changama, directement dans les bras de Kocik. Guingamp pousse : nouvelle occasion de Pierrot qui fait trembler le petit filet (77’). Valenciennes aurait pu réaliser un hold-up Sur un contre lancé par Dilberto mais Chevalier et Ntim ont trop tergiversé et n’ont pas tiré puisque les défenseurs étaient revenus (84’). Les Valenciennois à dix donnent tout en défense, ce n’est pas vraiment académique mais ils tiennent le match nul après trois minutes de temps additionnel.« Nous étions un ton en-dessous par rapport à d’habitude », Olivier Guéguan

L’entraîneur de Guingamp, Sylvain Didot est logiquement frustré « nous nous sommes donnés les capacités d’avoir plusieurs situations de marquer mais nous avons manqué de justesse en première mi-temps. Sur les premières minutes de la deuxième mi-temps nous devons ouvrir le score. Jusqu’à la fin nous avons proposé quelque chose de cohérent mais ça n’a pas souri. Nous avons bousculé Valenciennes, nous avions les armes pour gagner. Nous avons eu un ou deux loupés incroyables, c’est dommage de ne pas gagner. Ça pouvait être le match le plus abouti mais ce n’est pas suffisant ».

Le défenseur guingampais Jérémy Mellot a la même analyse, « c’est frustrant, nous avons maîtrisé le match, mais nous n’avons pas réussi à marquer. Il faut tout de même retenir les bonnes choses ».

L’entraîneur valenciennois Olivier Guéguan reste optimiste, « c’est un point au courage. A dix nous avons montré des vertus de solidarité et d’abnégation. Nous avons fait preuve d’intelligence dans la gestion en fin de match. Le regret c’est surtout sur la qualité technique, nous étions un ton en-dessous par rapport à d’habitude. Il nous manque Baptiste, j’aurais aimé faire entrer Moukandjo, si nous étions restés à 11. J’ai hâte de retrouver toutes mes forces offensives. A la maison nous devons être en capacité de proposer plus de choses offensivement. Ce n’est qu’un point nous devons faire le plein à la maison. C’est un point nous allons nous en contenter. Nous n’avançons pas vite. Nous allons récupérer pour aller faire un gros match à Clermont ».

L’attaquant valenciennois Teddy Chevalier est déçu, « il y a beaucoup de regrets dans le vestiaire, nous aurions voulu gagner le match. L’exclusion nous fait mal mais prendre un point à dix, c’est bien. Guingamp a bien défendu et était bien en place. Ça aurait pu basculer des deux côtés. Il faut aller faire un résultat à Clermont ».

Valenciennes – Guingamp : 0-0 (0-0)

10 017 spectateurs

Avertissements : Ntim (45’), Masson (81’), Diliberto (90’+3) pour Valenciennes.

Expulsion : Prior (62’) pour Valenciennes

Valenciennes : Prior – Ntim, Spano Rahou, Cuffaut – Cabral, d’Almeida, Brassier (Abeid 60’), Hein (Diliberto 53’) Masson – Chevalier, Chergui (Kocik 65’).
Guingamp : Caillard – Palun, Niakhaté, Sorbon, Mellot – M’Changama, Valdivia (Gomis 70’), Phiri – Rodelin (Ngbakoto 80’), Pierrot, Pelé.

Publié par Daniel Carlier le 5 février 2020
VAFC
(Football) Face à Guingamp, Valenciennes s’en sort bien (0-0)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email