Pour la première fois depuis 2001, l’élection à Trith-st-Léger permettra un choix entre trois listes sur la ligne de départ. En effet, deux listes sont en lice face à la majorité sortante, une du Rassemblement National, et une autre de gauche. Dominique Savary, successeur désigné par Norbert Jessus, et tête de liste de la majorité sortante part en conquête d’un premier mandat de maire sur Trith-Saint-Léger.

Dominique Savary : « Je regrette cette division de la gauche sur Trith-st-Léger »

Norbert Jessus, maire sortant, a choisi en 2019 de ne pas repartir pour un nouveau mandat à Trith-st-Léger. Il a passé le témoin à Dominique Savary afin de mener campagne pour les élections des 15 et 22 mars 2020. Sur l’état de la commune à la fin de ce mandat, Norbert Jessus veut souligner quelques traits essentiels. Bien sûr, l’émotion était palpable pour ce dernier Conseil municipal. « C’est une page qui se tourne », commente Norbert Jessus.

« Notre capacité de désendettement est de 9 mois », Norbert Jessus

« Notre capacité de désendettement est de 9 mois. Au niveau de la hausse des impôts, ces derniers ont augmenté de 0.3% depuis 2008 », explique l’édile sortant. Ce chiffre de 0,9 % est quasi unique dans les collectivités territoriales du Valenciennois. En effet, l’endettement assez classique dans le Valenciennois est entre 6 ans et 9 ans, soit le nombre d’années pour se désendetter pour une commune en ne prenant uniquement en compte que les recettes. La côte d’alerte est à 12 ans et d’urgence à 15 ans où la Sous-Préfecture reprend la main avec une mise sous tutelle. Donc, on peut dire objectivement que Trith-st-Léger est une commune avec une comptabilité publique extrêmement saine, donc très sereine pour soutenir ses projets d’investissement.

Dans la continuité, le maire sortant souligne que la participation aux différents organismes intercommunaux, assainissement, eau, déchets etc. est conséquente, nous « jouons la solidarité », précise Norbert Jessus.

« Notre programme est réalisable avec ce budget », Dominique Savary

« Nous avons mené une campagne de fond à la rencontre des habitants. D’ailleurs, nous avons eu des remontées pour élaborer notre programme, les coordonnées disponibles durant cette campagne le resteront. Je souhaite un contact direct avec les administrés », explique la candidat.

Ensuite, la tête de liste tient à souligner « un programme ambitieux et réalisable avec ce budget ». Bien sûr, l’ouverture de la piscine construite avec un soutien financier significatif de la Porte du Hainaut, la poursuite du développement de la vidéo-protection, l’installation de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques, mais également des parkings de covoiturage, comme sur le Poirier (découvrez l’article sur le réaménagement du Parking du Poirier).

Sur un sujet pénétrant dans cette campagne, le développement durable, le leader de la majorité sortante met en exergue « nous sommes très attentifs à l’écologie depuis plusieurs années »,  commente le maire. Cela se traduira par l’installation d’un éclairage public en LED, panneaux solaires et cellules photovoltaïques, équipements pour la récupération de chaleur… 

Tous les items sont abordés au sein de ce programme, maîtrise de l’urbanisme, jeunesse, sécurité au quotidien, ville solidaire, animations culturelles, et stimuler le commerce et l’artisanat.

Une campagne électorale in fine… !

Si au dernier trimestre 2019 cette campagne électorale était encore indécise en terme de listes en compétition, aujourd’hui, vous avez trois listes, une avec le Rassemblement National marquant un peu plus la volonté de ce parti politique de challenger les sortants dans le maximum de communes de plus de 3 000 habitants, et une plus compliquée à gérer, une liste se réclamant du PCF.

« Nous sommes une liste investie par le PCF, désignée par la section locale. Nous avons également le soutien du Parti socialiste. Par contre, cette liste se réclame du PCF également, elle a eu des problèmes de fusion avec la France Insoumise. Par contre, elle peut nous prendre des voix à gauche. Je regrette cette division de la gauche sur Trith-st-Léger. Nous avons tout fait pour une fusion de la gauche pour cette commune avec un seul échange au final, mais ce dernier fut sans suite. Nous n’avons pas à rougir de notre héritage ! », commente Dominique Savary avec une amertume non dissimulée.

La liste « Trith-st-Léger au coeur » :

Liste Buletin savary

  1. Dominique SAVARY, 54 ans, Adjoint responsable d’exploitation, PCF
  2. Marie-Claire BRUGGEMAN, 45 ans, Chargée de formation
  3. Axel SMET, 24 ans, Conseiller commercial
  4. Malika YAHIAOUI, 55 ans, Professeur de lycée, PCF
  5. Philippe POTEAU, 64 ans, Artisan, PS
  6. Alexa DUSOL, 45 ans, Commerçante
  7. Jean Paul DUBOIS, 62 ans, retraité, PCF
  8. Claire DUMELZ, 46 ans, Artiste, PCF
  9. Thibault DRUBAY, 23 ans, Technicien de maintenance, PCF
  10. Emilie PARENT, 20 ans, Etudiante,
  11. Dominique PRESEAU, 52 ans, Surveillant pénitentiaire
  12. Christelle CHOPIN, 50 ans, Sans activité
  13. Pascal GABET, 56 ans, Technicien, PCF
  14. Bruna BERNARD, 46 ans, Assistante dentaire
  15. Julien AUDIN, 26 ans, Logisticien
  16. Sophie SMET, 46 ans, Mère au foyer,
  17. Eric GUERDIN, 62 ans, Sophrologue
  18. Véronique MARTINAGE, 47 ans, Mère au foyer
  19. Christopher CACHOIR, 24 ans, Technicien informatique, PCF
  20. Marie-Dominique DUMEZ, 52 ans, Assistante dentaire
  21. Yves TONNEAU, 64 ans, Retraité, PCF
  22. Nathalie GRAS, 57 ans, Infirmière
  23. Robert LAGACHE, 60 ans, Retraité, PCF
  24. Sandrine GUMEZ, 50 ans, Agent territorial, PCF
  25. Bruno PIETROIUSTI, 59 ans, Technicien, PS
  26. Aurore MELNIQUE, 43 ans, Logisticienne
  27. Jonathan FOULON, 23 ans, Employé commercial, PCF
  28. Betty DRU, 47 ans, Adjoint administratif
  29. Fabien LEMPEREUR, 68 ans, Retraité, PCF
  30. Caroline DUBUQUOY, 48 ans, Ingénieur
  31. Nicolas MOURICE, 33 ans, Chauffeur routier

Liste des candidats au Conseil communautaire :

  1. Dominique SAVARY
  2. Malika YAHIAOUI
  3. Jean Paul DUBOIS
  4. Bruna BERNARD

Daniel Carlier

 

Publié par Daniel Carlier le 6 mars 2020
Dominique Savary Trith-St-Léger
Dominique Savary face à deux listes sur Trith-st-Léger
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email