Dans cette commune de 11 600habitants, le paysage politique aurait pu se résumer à un seul candidat. Au final, trois listes sont sur la ligne de départ, une Lutte Ouvrière et une avec l’étiquette EELV ce qui fait de cette initiative politique la seconde candidature tête de liste sur le Valenciennois, pas du tout une anecdote !

Isabelle Dussart : « C’est Dussart avec un S de plus comme Solidarité »

Le choix de la tête fut le fruit d’un travail « participatif. On a opté pour Isabelle Dussart, car c’était un bon moyen de redonner de la dynamique à cette candidature sur Saint-Saulve », commente Christophe Marescal, numéro 2 sur cette liste, et présent en 2014 sur la liste de Jean-Claude Quentin-Vilette.

« Nous ne voulions surtout pas laisser un chèque en blanc à la majorité actuelle. Ensuite, le déclencheur fut la présence de plusieurs marcheurs sur la liste de la majorité sortante à Saint-Saulve, ils avancent masqués. Ma candidature, c’est Dussart avec un S de plus comme Solidarité», indique Isabelle Dussart, sur la liste Jean-Claude Quentin-Vilette en 2008.  « L’opposition est un principe démocratique », ajoute Christophe Marescal, professeur d’Allemand.

Concernant cette liste « Démocratie, Ecologie, Citoyenneté », vous avez 3 membres du PCF (d’autres sont partis sur la liste L.O), et la tête de liste du parti EELV.

Sur le positionnement politique, Isabelle Dussart souligne des rencontres avec les jeunes lui tenant ce discours. « Nous n’avions pas de candidat(e), cette candidature parle aux plus jeunes », explique Isabelle Dussart, 46 ans, chargée de développement culturel.

« Nous constatons une dégradation de la nature, de la pollution et des conditions d’alimentation sur Saint-Saulve », Isabelle Dussart.

Originaire de Saint-Saulve, Isabelle Dussart a travaillé longtemps dans le socio-culturel, elle connaît parfaitement le tissu local. « Nous filons tout droit vers le tout béton, nous avons déjà eu un avant goût avec l’Avenue Charles de Gaulle avec une absence d’espaces pour les enfants. Plus globalement, nous constatons une dégradation de la nature, de la pollution et des conditions d’alimentation sur Saint-Saulve », commente-t-elle.

Bien sûr, la ville de Saint-Saulve est bâti aux abords d’une grosse Zone Industrielle, et « il n’y a pas de culture écologique sur Saint-Saulve ! », déclare la candidate.

« Une relation très descendante avec les associations », Isabelle Dussart

Sur le volet associatif, la tête de liste souligne, malgré la renommée MJC de Saint-Saulve, une « relation très descendante avec les associations à Saint-Saulve. Il n’y a aucune concertation, pas assez de liens, avec le tissu associatif », assène la tête de liste EELV.

Santé à Saint-Saulve

Concernant la santé, comme de nombreux candidats dans le Valenciennois, cette thématique trouve une réponse dans le mieux-manger pour les enfants : « Il faut revenir à une cantine en régie ».

Ensuite, sur le CVE (Centre de Valorisation Energétique) basé sur Saint-Saulve, proposant un « réseau de chauffage urbain avec la récupération de la chaleur fatale. Je ne suis pas convaincue par cette démarche. C’est une vision à court terme. Combien d’argent pour traiter toujours plus de déchets dont certains arrivent du département de l’Aisne », commente-t-elle.

Par contre, elle promeut un autre comportement de fond « sur des nouveaux mode de vie. Nous voyons quelques progrès, mais il faut développer les bonnes pratiques. Par exemple, le sujet d’un Repair/Café, voire d’un partage des objets d’usage, des outils du quotidien etc. De même, nous pourrions travailler avec une entreprise sur les contenants que vous ramenez chez votre commerçant…  », indique Isabelle Dussart.

Voilà une partie de ce programme à découvrir sur la page facebook

La liste : « Démocratie, Ecologie, et Citoyenneté » :

 

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 8 mars 2020
EELV Isabelle Dussart Saint-Saulve
Isabelle Dussart, candidate EELV sur la commune de Saint-Saulve
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email