Ce duel est un peu la surprise de cette campagne sur le Valenciennois, on s’avançait doucement vers une seule liste, et puis la politique a refait surface. Sur un seul tour, le 15 mars 2020, le maire sortant d’Aulnoy-lez-Valenciennes sera face à une liste du Rassemblement national.

Laurent Depagne : « J’ai construit cette liste en pensant à 2026 »

En route pour un nouveau mandat, en cas d’élection, Laurent Depagne serait le maire le plus expérimenté en zone urbaine après Alain Bocquet. La liste « Agir pour Aulnoy » a de fait été réfléchie sur le long terme. « J’ai construit cette liste en pensant à 2026 avec beaucoup de nouvelles figures, des jeunes avec une volonté de donner un nouvel élan », explique l’édile de la commune. « 15 sortants sur cette liste avec sur leur feuille de route un accompagnement des jeunes élu(e)s. La moyenne d’âge est de 47 ans contre 51 en 2014 », précise-t-il.

Enfin, sur l’échiquier politique, « Agir pour Aulnoy » est « une liste de gauche assumée avec deux membres du PCF, 3 du PS, et pour les autres membres, nous partageons des valeurs républicaines. Pour la 1ère fois, nous avons le Rassemblement National en face. Cette liste est pilotée par Sébastien Chenu. Je fais un appel à la mobilisation des électeurs. J’espère lui répondre à travers ce vote afin de lui démontrer que ce sera juste un point de détail dans l’histoire d’Aulnoy. Près de 850 Aulnaysiens nous soutiennent déjà à travers le comité de soutien », ajoute Laurent Depagne. 

Le programme de la liste « « Agir pour Aulnoy » :

Sur le volet financier « nous conserverons la même stratégie budgétaire. Notre niveau d’endettement est faible ce qui nous permet une modération fiscale ».

Sur le plan sécuritaire où plutôt le sentiment d’insécurité, le candidat veut « poursuivre un programme sur la tranquillité publique. J’ai lancé l’installation des caméras vidéos déjà sous la Présidence de Nicolas Sarkozy. A l’époque, certains maires me montraient du doigt. Aujourd’hui, tout le monde le fait. L’installation de 40 caméras sur les bâtiments publics a permis de supprimer les tags et dégradations avec une baisse de notre coût d’assurance. Notre plan de déploiement de nouvelles caméras est réfléchi avec des outils en capacité de lire les plaques d’immatriculation ».

Ensuite au niveau des effectifs « nous avons actuellement 2 Policiers Municipaux et 2 ASVP. Nous embaucherons un Policier municipal de plus et un ASVP supplémentaire ».

« Réussir l’école Zola comme celle de Jules Ferry », Laurent Depagne

Evidemment, la commune d’Aulnoy-lez-Valenciennes avait fait parler d’elle avec la réhabilitation/extension de l’école Jules Ferry, un modèle écologique (https://www.va-infos.fr/2019/05/05/soleil-terre-air-eau-les-4-fantastiques-de-lecole-jules-ferry-a-aulnoy/) ! « Nous avons l’ambition de réussir l’école Zola comme celle de Jules Ferry. Par contre, en l’espèce ce serait une démolition/construction complète. C’est le chantier majeur du mandat », précise le candidat.

Au niveau développement durable « nous avons le projet d’un éco-quartier porté par Valenciennes Métropole, il est en phase d’habilitation. C’est un projet global tourné vers la transition écologique avec des logements passifs dotés d’énergies renouvelables, mais également avec une priorité aux déplacements doux », mentionne Laurent Depagne.

Voilà une partie du programme de la liste « Agir pour Aulnoy ».

La liste « Agir pour Aulnoy » :

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 9 mars 2020
Aulnoy-lez-Valenciennes Laurent Depagne
(Aulnoy) Laurent Depagne veut répondre électoralement à Sébastien Chenu
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email