Des listes en course dans plusieurs villes du Valenciennois étaient susceptibles de fusionner. Quel est l’état des lieux de ces négocations capitales pour la suite de cette élection municipale au scénario improbable ?

Situation électorale avant le second tour sur Marly, Condé-sur-l’Escaut, Vieux-Condé, et Petite-Forêt

Sur Vieux-Condé, Franck Agah (31,01%) et Serge Van der Hoeven (22,50%) ne sont pas rentrés en contact. « Je repars avec mon équipe comme au premier tour », commente Franck Agah. Pour rappel, David Bustin pour la majorité sortante a réalisé le score de 37,35%. D’autres paramètres rentreront dans la dernière ligne droite avec notamment une consigne de vote, ou pas, de Bruno Monnier éliminé au 1er tour.

Sur Marly, Jean-Noel Verfaillie (39,47%) fusionne avec Laurence Morel (7,16%). Par contre, Isabelle Jalain (11,60) ne fusionne avec personne et se présentera à ce second tour avec sa liste du 1er tour. Pour rappel, la majorité sortante emmenée par Jérome Leman a réalisé un score de 41,78% au premier tour. « Avec Laurence Morel, nous avons une proximité programmatique, et une sympathie réciproque avec une volonté de changement. Nous avions une observation différente sur la gestion de la commune, mais une conclusion identique ».

Pour sa part, Laurence Morel avance « un échange sur nos programmes respectifs. Nous avons trouvé un accord basé également sur des compétences choisies. Quatre membres de ma liste figurent sur la liste de Jean-Noël Verfaillie, dont moi en 2ème position. Je demeure dans un esprit constructif. Par contre, je note le manque de respect sur les réseaux sociaux de l’équipe de Jérome Leman ».

Sur Condé-sur-l’Escaut, la liste de Paolino Manganaro (17,13%) repart « sans alliance », précise un colistier. Pour sa part, Joël Bois (23,16%) relance également sans alliance sa liste contre le maire sortant : « Bien sûr, juste après le 1er tour, la question s’est posée à l’ensemble de la liste. La réponse a été unanime, pas de fusion pour ce second tour ». Pour rappel, Grégory Lelong réalise le score de 38,85% au premier tour. La véritable inconnue sur cette commune sera le report des 3 listes éliminées Roland Bouvart (7,72%), David Richer (7,19%), et Moktar Aiche (5,95%) dont le total fait 20,86%… !

Sur Petite-Forêt, Sandrine Gombert finit en tête avec (45,08%) des suffrages exprimés, elle devance la liste concurrente à gauche, Grégory Spychala (33,75%), et Gérard Quinet (21,18%). Sandrine Gombert était « ouverte à la discussion. La porte n’était pas fermée, mais M. Spychala a indiqué qu’il repartait seul », commente-t-elle.

Toutefois, compte tenu des déclarations de M.Castaner « je n’ai pas déposé ma liste de suite », précise-t-elle.

Enfin, la principale inconnue sera la participation fin juin 2020. Nous avons mesuré l’impact de cette crise sanitaire sur la fréquentation des bureaux de vote, et il n’est pas impossible comme un phénomène de reflux qu’une masse d’électeurs viennent accomplir leur devoir électoral avec un esprit de liberté retrouvé. Là, c’est l’inconnue totale entre la personne âgée ne pouvant aller voter le 15 mars ou toute autre catégorie sociale effrayée par les conditions de ce scrutin rocambolesque. Certains partis politiques ont tellement mis en avant cette panique sanitaire qu’il le paye aussi dans les urnes, leur électorat est resté chez eux !!!

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 mars 2020
Election municipale
Focus sur le second tour en juin 2020
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email