Cette crise sanitaire inédite dont on ne connaît pas encore l’issue amène les collectivités publiques de proximité à réagir. La Porte du Hainaut (comme la CAVM) lance une batterie lourde de mesures en soutien aux TPE/PME sur les 47 communes du territoire.

Alain Bocquet : « Nous lançons des mesures immédiates ! »

Techniquement, l’ancien Bureau communautaire est en responsabilité pour voter ces mesures exceptionnelles. « S’il faut se réunir (dans les conditions sanitaires indispensables) avec le Bureau pour un vote formel, nous le ferons ! Je suis très inquiet pour l’avenir de nos entreprises du territoire. Tous nos efforts depuis des années pour le soutien aux entreprises, à l’investissement, et à la création d’emplois pourraient s’écrouler », entame Alain Bocquet. Pour rappel, la situation électorale est pour le moins kafkaïenne, car le nouveau Conseil communautaire compte tenu d’un second tour en juin (le 21/06 ?), pourrait se former fin juin ou début juillet 2020, pas simple !

Mais le doute ne peut freiner un volontarisme public. Le président est à la manoeuvre : « Je sors d’une réunion téléphonique avec les élus et services pour lancer des mesures immédiates ». Dans un 1er temps, la meilleure approche est celle de la trésorerie, la plus pragmatique pour le compte bancaire de l’exploitation dont toutes les charges fixes ne seront pas reportées. « J’ai demandé à effet immédiat de payer dès maintenant toutes les factures des fournisseurs en cours », explique le Président de la Porte du Hainaut. C’est basique, mais diablement utile, car une facture publique est régularisée avec un délai entre 30 et 45 jours.

Ensuite, la Porte du Hainaut « suspend tous les loyers perçus par la Porte du Hainaut, tout comme ceux par la SEM Ville Renouvelée pour l’immobilier de Bureau, pendant la période de confinement. Ensuite, en sortie de confinement, cela peut déboucher pour les entreprises en difficultés à l’abandon des loyers. Ce sera du cas par cas suivant l’impact de cette crise économique sur la dite entreprise ! », ajoute le président.

Dans le même souci de l’immédiateté, la Porte du Hainaut redirige des aides existantes sur cette crise économique. « Les budgets consacrés aux aides au TPE, mais également au soutien de l’investissement des entreprises, seront redirigés vers ce soutien financier. Nous n’attendrons pas pour valider des subventions dans le temps, on avancera les fonds dans les meilleurs délais. C’est une enveloppe de 800 000 euros », ajoute-t-il. Là également, l’heure n’est plus le coup de pouce à l’investissement, mais au sauvetage de l’entreprise et des emplois en péril imminent. « Je prends un exemple où la CAPH a soutenu les ouvertures de deux restaurants à Rosult, et à Lecelles. Ils ont ouvert début mars… ! », commente Alain Bocquet.

« La constitution d’une cellule de crise », Alain Bocquet

Ensuite, pour le coup d’après, la Porte du Hainaut lance « la constitution d’une cellule de crise. Nos équipes feront du phoning chez tous les professionnels afin de connaître tous leurs besoins, que ce soit sur le plan financier, mais également administratif où nos services pourront assister ces chefs d’entreprises sur l’ensemble des formalités nationales ou communautaires », indique le Président de la Porte du Hainaut.

L’adresse mail dédié à tous les décisions ci-dessus est : aideseco-covid19@caph.fr

« Un fonds de soutien d’un million d’euros », Alain Bocquet

De 1 à 5 salariés :

En plus du fonds exposé précédemment, la Porte du Hainaut lance un « Fonds de Solidarité où les entreprises de 1 à 5 salariés peuvent bénéficier d’une aide de 1 000 € si le chiffre d’affaire a baissé de 70% entre mars 2019 et mars 2020 », explique le Président.

Cette mesure peut s’additionner à l’aide de 1 500 € prévu par l’Etat dans le même ratio de 70%, sauf que ce mardi 31 mars, l’Etat aurait revu à la baisse ce pourcentage à 50% au lieu de 70%, mais il faut attendre le décret validant ce nouveau critère justifié sur le terrain.

Ensuite, l’intercommunalité s’attache à soutenir les très petites entreprises, 1 à 2 salariés, où ces dernières pourraient solliciter une autre aide de 1 500 €, en plus de celle de 1 000€, si la situation financière enregistre « une baisse entre 40 et 50% du chiffre d’affaire », souligne Alain Bocquet.

De 6 à 10 salariés :

Toujours dans cette optique de soutien aux PME, la Porte du Hainaut « soutient les entreprises de 6 à 10 salariés, en coopération avec l’association Val’Initiatives, avec  un « Fonds d’avance ». Ce dernier permettra des avances remboursables à taux zéro, avec un différé de 12 mois et un remboursement sur 24 mois maximum », commente Alain Bocquet.

Cette avance de fonds s’articule en deux temps, entre le 1er avril et le 30 mai, à hauteur de 2 000 euros ; puis, le second versement possible, à hauteur de 3 000 euros, entre le 1er juin et le 31 décembre, selon les actions menées par le chef d’entreprise, notamment en matière de maintien de l’emploi.

« Ces dossiers seront en phase d’instruction dès le 14 avril par l’association « Val’Initiatives ». Bien sûr, l’ensemble de ces mesures seront votées en Conseil communautaire dès que possible. J’assume mes responsabilités », conclut Alain Bocquet.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 31 mars 2020
Alain Bocquet La Porte du Hainaut
La Porte du Hainaut s’engage pour sauver les PME/TPE
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email