Les initiatives de remerciement à destination des héros du quotidien se multiplient bien au delà du rendez-vous de 20H00 devenu sacralisé en peu de temps. Cette fois, les membres confinés de l’établissement « Les Glycines », site de l’APEI du Valenciennois sur Anzin, ont fabriqué également une banderole !

Bruno Blaszczynski : « L‘hommage à 20H00 est déjà un rendez-vous que nos 30 résidents ne veulent absolument pas manquer »

Le site des « Glycines » est un établissement pour adultes en situation de handicap intellectuel, de 20 à 60 ans, travaillant dans un milieu protégé. Toutes les sites comme les ESAT, voire les IME pour les moins de 20 ans, sont fermés. Seuls les Centres d’hébergements, la MAS (Maison d’Accueil Médicalisé), voire la Ferme Thérapeutique, demeurent ouvertes. Les publics résidents sont donc confinés sur site. « La direction de l’association APEI du Valenciennois a décidé de confiner les résidents dès le dimanche 15 mars. Pour le Pôle Habitat du Valenciennois, cela représente 80 résidents confinés sur trois sites. Les activités sont indispensables », explique Bruno Blaszczynski, responsable du Pole Habitat du Valenciennois au sein de l’association.

Grâce aux accompagnants, le quotidien se construit avec complexité autour d’activités occupationnelles. « Au démarrage, à la nouvelle de la fermeture des ESAT, ils étaient tous ravis. Dès le lendemain, à la concrétisation du confinement, ces résidents relativement autonomes étaient nettement moins enchantés… », commente le responsable.

Le quotidien devait donc s’organiser autour d’objectifs, d’ateliers, mais également de rendez-vous. L’un d’eux s’est vite transformé en moment incontournable sur le site des Glycines. « L’inspiration est venue en regardant les informations. Aujourd’hui, l’hommage à 20H00 est déjà un rendez-vous que nos 30 résidents ne veulent absolument pas manquer. On fait pas mal de bruit avec des casseroles… ! Ensuite, ils ont tous vu les nombreuses banderoles en soutien à toutes les personnes assurant notre quotidien. Ils ont donc voulu réaliser une banderole en hommage avec l’aide des encadrants », ajoute Bruno Blaszczynski.

Cette banderole (en visuel d’accueil) est accrochée sur la façade du site les Glycines à Anzin…, le front commun contre ce Coronavirus s’organise partout et par tous !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 31 mars 2020
Bruno Blaszczynski l’APEI du Valenciennois les Glycines
Une banderole par l’APEI du Valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email