Encore sous l’émotion d’un duel inattendu sur Vieux-Condé suite au retrait de l’ancien maire de Vieux-Condé, Serge Van der Hoeven, Frank Agah repart de plus belle dans une campagne où toutes les cartes sont rebattues avant cette échéance du 28 juin prochain.

Franck Agah : « Il y a une véritable défiance de l’équipe sortante à Vieux-Condé »

Pour clôturer le nouveau jeu politique de ce second tour, la tête de liste commente « les colistiers sur la liste de Serge étaient très divisés sur le retrait ou pas, mais la semaine dernière la majorité semblait être au maintien de la liste ». Néanmoins, il ne faut jamais oublier qu’une tête de liste est la seule maître de son destin sur un plan institutionnel, c’est lui qui signe en bas de la page et personne d’autre.

« Ce retrait est une bonne surprise. J’espère fédérer toute l’opposition pour ce second tour. Il y a une défiance de l’équipe sortante à Vieux-Condé. D’ailleurs, 62% des électeurs ont exprimé leur hostilité à la gestion locale, et plus particulièrement vis à vis de David Bustin (tête de liste 38% le 15 mars) en 1ère ligne depuis 3 ans », indique Frank Agah.

« Aller chercher 10 % des abstentionnistes du 1er tour », Franck Agah

Chaque candidat en lice à constater une abstention massive en France, sur le Valenciennois, mais pas aussi monstrueuse sur Vieux-Condé. « D’habitude, la participation sur Vieux-Condé pour une élection municipale est en moyenne de 58%-60%. Le 15 mars dernier, elle fut de 42,30%. C’est pourquoi, je veux aller chercher les 10% d’abstentionnistes du 1er tour qui auraient pu voter pour une des 3 listes de l’opposition à la majorité sortante. Chaque voix va compter. J’étais d’ailleurs le candidat du 1er tour avec le moins de procuration sur l’ensemble des colistiers », précise-t-il.

Plusieurs soutiens institutionnels se rangent déjà derrière cette candidature. « J’ai le soutien officiel de Patrick Kanner (ancien Ministre des Sports et de la Jeunesse), de Fabien Roussel (député), de Michelle Greaume (sénatrice), de Xavier Jouanin (maire d’Onnaing élu au 1er tour), mais également d’anciens élus comme Alain Mixte, ex adjoint à Vieux-Condé auprès de Serge Van der Hoeven. D’autres personnalités de différentes sensibilités politiques se déclareront dans les prochains jours », indique Franck Agah.

Fort de ce nouveau paysage électoral pour ce second tour, la campagne politique commence maintenant à Vieux-Condé !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 5 juin 2020
Franck Agah Vieux-Condé
Franck Agah veut fédérer l’opposition sur Vieux-Condé
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email