Pour le dernier comité intersyndical du SIAVED de cette mandature 2014/2020, les annonces structurelles ont frappé à la porte avec un nouveau développement à la clé de ce syndicat. Aucun doute, les années 2020/2022 seront décisives dans le mécano complexe de la gestion des déchets dans le Valenciennois. Entre pouvoir politique et réalité économique, il va falloir trouver le juste milieu politiquement…acceptable !

(Visuel nouveau bâtiment administratif à gauche et CVE à droite, et le futur SIAVED logistique à l’emplacement de la prise de ce visuel)

Charles Lemoine : « Valenciennes Métropole et le Pays Solesmois pourraient adhérer (pour le tri) au SIAVED avant la fin 2020 ou début de l’année 2021 »

Charles Lemoine, président du SIAVED

Bien sûr, les activités du déchet ont subit de plein fouet également cette période de confinement. Dans cette optique, les Ordures Ménagères Résiduelles ont été collectées normalement « question d’hygiène et de santé publique ». De même, la collecte sélective d’emballages et de verre a été assurée, car « nous n’avons pas eu de cas de Covid sur nos sites, car dans beaucoup de centres de tri français mis à l’arrêt pour cas de Coronavirus, les emballes sont partis à l’incinération et en stockage », précise Charles Lemoine.

D’autres services moins essentiels comme les encombrants n’ont pas été assurés. Ensuite, la chaîne DASRI (traitement des déchets hospitaliers au Nord de Paris) a connu une baisse drastique de son activité classique, mais totalement compensée par une hausse de la filière Covid-19.

Les équipes du CVE (Centre de Valorisation Energétique) ont assuré le traitement le traitement des déchets durant cette pandémie.

Enfin, la loi d’urgence sanitaire a permis d’assurer (sans marché public) le ramassage des déchets verts.

« C’est le Préfet du Nord qui a ordonné la fermeture des déchetteries », Charles Lemoine

Point dur de cette période inédite, le choix de la fermeture ou pas des déchetteries sur son périmètre intercommunal. « Les 3 sous-Préfets du territoire d’intervention du SIAVED (La Porte du Hainaut, Coeur de L’Ostrevent, et Caudresis/Catesis) n’étaient pas d’accords entre eux ! C’est le Préfet (Michel Lalande) qui a ordonné la fermeture des déchetteries. D’ailleurs, le nouveau Sous-Préfet de Valenciennes, arrivé le 30 mars, ne comprenait pas cette situation d’ouverture, fermeture… », commente Charles Lemoine.

La réouverture des déchèteries du SIAVED s’est réalisée de façon progressive avec comme partout une file d’attente interminable. « Il fallait attendre près d’une heure avant d’atteindre les sites. Ce fut compliqué pour nos agents face à certaines personnes. Il y a eu quelques conflits », indique le Président. Ensuite, un mouvement de grève s’est fait jour également à cette sortie de confinement « mais peu suivi par le personnel », précise-t-il.

« Nous avons réceptionné nos nouveaux statuts en date du 30 avril 2020 », Charles Lemoine

L’annonce de la soirée était dans le discours liminaire avant de dérouler l’ordre du jour. En effet, le SIAVED s’offre un toilettage structurel de taille. « Nous avons réceptionné nos nouveaux statuts en date du 30 avril 2020. Ces derniers vont réduire pour ce début de mandature (voir ci-après) nos délégués communautaires de 45 à 27 (13 délégués La Porte du Hainaut, 7 la CCCO, et 7 la CA2C). Cette modification correspond à la construction de notre nouveau Centre de tri public. En effet, Valenciennes Métropole et le Pays Solesmois pourraient transférer leur compétence « tri » au SIAVED.  Ainsi, Valenciennes Métropole et le Pays Solesmois pourraient adhérer (pour le tri) au SIAVED avant la fin 2020 ou début de l’année 2021 dès connaissance des éléments économiques de ce projet », commente Charles Lemoine.

Dans cette optique, l’arrivée potentielle de deux nouveaux adhérents implique la désignation de nouveaux délégués communautaires, 15 pour Valenciennes Métropole et 3 pour le Pays Solesmois. A ce stade en janvier 2021, le comité syndical du SIAVED serait de nouveau à 47 membres.

En terme de Vice-Présidence, outre l’élection d’un nouveau ou d’une nouvelle président(e), la répartition du nombre de vice-présidents se fait comme suit : 3 CCC0, 3 CA2C, 5 Porte du Hainaut, 1 Valenciennes Métropole, 1 Pays Solesmois. Ces chiffres sont évidemment à prendre en compte dans les futures désignations des intercommunalités.

Compte tenu des désignations des délégués communautaires (potentiellement tardives), la prochaine « installation du nouveau comité syndical du SIAVED devrait se dérouler courant septembre (25 septembre date légale maximale). Nous connaîtrons cette date d’ici le 15 juillet », précise Charles Lemoine.

Un nouveau SIAVED logistique

Sur la Route de Lourches, de part et d’autres de la voirie, c’est un peu le nouveau domaine d’expansion du SIAVED. En effet, après un transfert, le temps des travaux du nouveau bâtiment administratif, des services administratifs et techniques logistiques sur l’ancien site de l’entreprise de logistique transport et logistique Bils-Deroo, un nouveau bâtiment administratif a vu le jour à coté du CVE (Centre de Valorisation Energétique). Ensuite, l’ancien espace batimentaire Bils-Deroo fut racheté par le SIAVED dans la perspective de la future installation de ce Centre de tri public. Donc, par jeu de légo, les services techniques et logistiques du SIAVED doivent trouver un nouvel espace d’accueil.

Sur votre droite, le mur du nouveau bâtiment administratif, et au fond des arbres où va se situer ce nouveau centre de logistique du SIAVED

En toute fin de Comité syndical du SIAVED, une présentation du nouveau SIAVED logistique a donc été réalisée aux délégués communautaires à travers l’acquisition d’un nouvel espace foncier juste à coté des bâtiments administratifs actuels (voir visuel de gauche et le visuel d’accueil est pris du nouveau terrain visé). « Nous allons de plus lancer une Ressourcerie avec un magasin dédié », précise Charles Lemoine. Entre le passage de 80 000 tonnes à 120 000 tonnes (potentiels) du CVE, et si tous ces projets s’emboîtent dans les 18 mois à 24 mois, la ville de Douchy-les-Mines aura sur ses terres un Pôle de Déchet d’une rare importance… !

On conclut sur une note écologique  » dès le mois de septembre, nous allons proposer aux délégués communautaires des tablettes numériques afin de suivre les comités syndicaux. Je sais très bien que cette pile de dossier papier (très très épaisse) va partir à la poubelle dès ce soir« … si toutes les EPCI pouvaient s’y mettre aux tablettes, cela aurait pu être la 150ème proposition de la Convention citoyenne pour le climat (149 au final).

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 26 juin 2020
Charles Lemoine Le SIAVED
Les grandes manoeuvres des intercommunalités du déchet !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email