Si la propagation du Covid-19 alerte toutes les consciences, la reprise économique est assortie de différents dispositifs. L’Emploi-Franc a été lancé au 1er semestre 2019 avec un succès qui ne se dément pas dans le Valenciennois, il est aujourd’hui un outil de cette reprise post confinement général. Au sein du Pôle Emploi (rue des Frères Danna) à Valenciennes, une cérémonie symbolique a été organisée pour la signature de deux nouveaux Emplois-Francs.

Michel Chpilevsky : « L’emploi-franc est un dispositif très ouvert »

Sur le Valenciennois, près de 350 Emplois-Francs furent signés en 2019 « et déjà 268 en 2020.  L’emploi-franc est un dispositif très ouvert, très attractif, il permet à différents profils de postuler à une offre d’embauche sans oublier les aides financières pour l’entreprise (https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emplois-francs/article/embaucher-une-personne-en-emploi-franc). Tous les bénéficiaires d’un contrat CDD ou CDI Emploi-Franc sont issus des QPV (Quartier Prioritaire de la Ville) », précise Michel Chpilevsky, le Sous-Préfet de Valenciennes.

« Nous avons perdu 2 millions d’euros durant le confinement, mais nous espérons combler cette perte », responsable Comdata Group

Ces nouvelles signatures étaient instructives à plus d’un titre. En effet, l’entreprise Comdata Group, connue sur son ex nom de B2S, recrutait 2 personnes en CDD via le dispositif de l’Emploi Franc.

« Nous avons perdu 2 millions d’euros durant le confinement, mais nous espérons combler cette perte. L’entreprise a dû se séparer des CDD et des contrats professionnels. Depuis le déconfinement, nous avons rappelé 90% des salariés dont nous nous étions séparés. Depuis septembre, nous avons une forte croissance, et c’est grâce au dispositif de l’Emploi-Franc que nous pouvons recruter réellement selon nos besoins », déclare le responsable du site de Valenciennes.

Les responsables de Comdata Group

Bien sûr, cette entreprise spécialisée dans le phoning, un call-center, doit pouvoir trouver des ressources dans un temps assez court, il faut des candidats pour les postes à pourvoir. « Nous sommes environ 500 personnes en charge normale, mais avons besoin d’une centaine de personnes en plus durant cette fin d’année suite à la reprise d’activité. Nous avons trouvé cette ressource humaine grâce à l’action efficace de l’Agence Pôle Emploi de Valenciennes », poursuit-il.

Cette remarque porte sur un plateau le discours du Sous-Préfet « l’offre d’emplois existe sur le Valenciennois et le dispositif Emploi-Franc est un réel succès ».

« Très à l’aise à l’oral », Camille Desnoyelle

Après un emploi au sein d’une entreprise dans le transport des marchandises sensibles depuis novembre 2018, Camille Desnoyelle, 25 ans, était en recherche d’emploi depuis janvier 2020. Elle habite le Denain. « J’ai repéré l’annonce de Comdata Group, car je suis très à l’aise à l’oral. J’ai donc utilisé tous les canaux pour contacter l’entreprise. Ensuite, j’ai eu des entretiens, et j’ai pu signer un contrat Pro grâce à Pôle Emploi », commente la signataire du jour.

L’autre bénéficiaire du jour d’un contrat Emploi-Franc est Assia Anfissi, 21 ans, originaire du Maubeugeois. « Je viens d’achever un licence administrative au sein de l’’IPAG aux Tertiales à Valenciennes. J’avais de bons échos de cette entreprise, et de plus j’aime le contact verbal avec le client. Après des tests à distance, une simulation client, j’ai signé mon 1er contrat de travail par l’intermédiaire de Pôle Emploi », déclare-t-elle.

Voilà une mise en lumière dans un contexte où quelques signes de reprise économique, notamment grâce aux annonces des grandes signatures locales, se fait jour dans le Valenciennois. En l’état, il faut prendre les bonnes nouvelles sachant que le cumul des charges et PGE en 2021 est redouté comme un tsunami économique… !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 septembre 2020
Assia Anfissi Camille Desnoyelle emploi franc
 L’emploi-franc ne connaît pas la crise… !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email