Mercredi, salle Maurice Hugot, les joueuses de Fabrice Fernandes disputaient la première journée du championnat face à Landerneau. Ce match programmé le 26 septembre avait été reporté en raison de la crise sanitaire. Pour rappel les Hennuyères avaient disputé deux matchs face à Tarbes et à Montpellier se concluant sur deux défaites. Elles concèdent une troisième défaite face aux Bretonnes. Elles disputeront samedi le derby à domicile face à Villeneuve d’Ascq.

21 balles perdues

Qu’écrire ? La soirée fut bien triste. Peu de spectateurs, pas d’ambiance et un jeu hennuyer pas en place. Les Hennuyères n’ont jamais mené dans cette rencontre. Elles font une entame de match catastrophique : 4 petits points marqués en dix minutes, pas d’adresse, des balles perdues…Landerneau est agressif en défense et le Saint-Amand Hainaut Basket ne sait pas comment attaquer. Certes la meneuse et capitaine Alexia Dubié est toujours blessée, elle ne jouera que 5 minutes sur ce match. Les Hennuyères réagissent dans le deuxième quart-temps et reviennent grâce à Bailey et Tavic (26-28, 19’). A la pause Kalu et les siennes restent en tête (28-35). A la reprise les Hennuyères reprennent un éclat (32-45) et commettent des erreurs invraisemblables du style mettre plus de cinq secondes pour effectuer une remise en jeu. L’entraîneur hennuyer demande un temps mort et son discours est très clair : « est-ce que vous voulez gagner les filles ? ». Les jeunes Armant et Poirot-Allard font de leur mieux mais les cadres sont transparentes (Tavic 2/7 et Delic 1/6). Kalu et Marginean sont efficaces, Landerneau est à l’abri (48-67, 33’). La fin de match est interminable pour les Hennuyères qui ne trouvent toujours pas les clés en attaque, la barre des 50 points est malgré tout atteinte…Bailey a montré de l’envie tout comme Koné mais Monroe n’a fait que trottiner sur le terrain. Défaite logique : 53-67.

« Nous ne jouons pas juste »

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes constate que « le problème est redondant. Nous avons du mal à être efficace offensivement. Il nous faut trouver plus de rythme en attaque. Nous donnons les ballons à l’adversaire, nous devons corriger ça. Nous ne nous cherchons pas d’excuses, nous savons ce que nous ne faisons pas. Nous avons toujours couru après le score, nous ne jouons pas juste, pour l’instant nous n’y arrivons pas. Samedi nous ferons tout pour gagner ».

La meneuse Alexia Dubié est lucide « nous avons pêché sur les rebonds défensifs, les pertes de balle, ça fait déjà beaucoup de points. Nous travaillons pour progresser, j’espère que nous allons nous rapprocher du but et gagner des matchs ».

L’entraineur breton Stéphane Leite est satisfait, « nous avons fait le boulot pendant le premier quart-temps. Individuellement nous avons été meilleures mais collectivement je n’en suis pas convaincu. Je regrette notre manque de constance, nous aurions du tuer le match plus tôt. Je suis tout de même content de gagner ici, c’est toujours compliqué ».

Saint-Amand Hainaut Basket – Landerneau Bretagne Basket : 53-67 (4-15, 24-20, 16-25, 9-7).

SAHB : Delic 2, Dubié, Bailey 11, Kone 14, Monroe 8 puis Armant 10, Tavic 8, Ewodo, Poirot-Allard.

Landerneau Bretagne Basket : Limouzin 2, Naigre 11, Geiselsoder 7,  Kalu 22, Marginean 10 puis Mosengo-Masa 2, Djekoundade 9, Butard 4.

 

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 15 octobre 2020
Alexia Dubié Fabrice Fernandes Stéphane Leite
(Basket) Les Hennuyères, toujours en rodage, s’inclinent face à Landerneau (53-67)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email