Le passage de témoin entre Guy Marchant et Anne-Lise Dufour à la présidence du SIMOUV (Autorité Organisatrice de Mobilité… dans le Valenciennois) est bien plus que l’aube d’une nouvelle mandature du transport public sans même évoquer l’impact de la crise sanitaire. Il suffisait d’assister au dernier Comité syndical du SIMOUV pour s’en convaincre.

Guy Marchant : « Des pistes et des vérités (à RATP DEV) »

Ce lundi 26 octobre, le Comité syndical du SIMOUV a validé les compositions des Commissions stratégiques, celle des appels d’offres évidemment, celle en charge de travailler sur la prochaine exploitation du réseau de transport public du Valenciennois, dont la RATP DEV est en charge actuellement, et celle marquant le retour de l’aménagement du territoire dans les compétences de ce syndicat. Un nouveau délégué communautaire est également arrivé à travers le Vice-Président en charge du Plan Climat au sein de la CAVM, en l’occurrence Régis Dufour Lefort en remplacement du Président de l’agglo, Laurent Degallaix.

En propos liminaires, le Président du SIMOUV énumère les différents rendez-vous qui ont émaillé ce dernier mois. « J’ai rencontré également la directrice régionale de la RATP DEV et le Directeur de Transvilles pour lui indiquer quelques pistes et vérités, son fonctionnement, voire certains dysfonctionnements », commente Guy Marchant.

Pa ailleurs, il indique que les nouveaux vice-présidents « vont recevoir très bientôt une feuille de route. Ils devront également avant la fin de cette année former des groupes de travail avec des élus et tout expert sur le sujet ».

« Un rôle fondamental dans les deux années à venir », Guy Marchant

Déjà, il faut mettre en perspective la prochaine année budgétaire du SIMOUV avec la crise sanitaire que nous connaissons. En effet, la 1ère source de recettes pour le SIMOUV réside dans les taxes versées par les entreprises, la fameuse VT (Versement Transport) au plafond maximal de 2% de la masse salariale pour les entreprises de plus de 11 salariés. Comme le soulignait Anne-Lise Dufour, l’ancienne présidente du SIMOUV « la taxe VT sera durement impactée par cette crise sanitaire ».

Guy Marchant

« Cette commission a un rôle fondamental dans les deux années à venir. Ils devront vérifier les candidatures, leurs garanties, choisir le mode d’exploitation en régie directe (ex SEMURVAL), voire en gestion déléguée comme actuellement (Délégation de Service Public), et valider un planning entre novembre 2020 et le 31 décembre 2022 », précise le Président. La date d’entrée en fonction du nouvel exploitant du réseau de transport public sur le Valenciennois (83 communes) sera le 01 janvier 2023.

Le cahier des charges devra de fait aborder le défi colossal d’une meilleure offre de service aux Valenciennois. Elle est d’ailleurs à mettre en phase avec le coût associé. L’omniprésence du débat écologique dans ses municipales 2020 où le parti EELV, et bien d’autres, ont approuvé la gratuité pour tous du transport public dans certaines intercommunalités comme le Dunkerquois. Certes, le transport bus et tramway est déjà gratuit (hors frais de dossier 25 €) pour les moins de 25 ans sur le Valenciennois, mais le pas à franchir pour une gratuité généralisée est énorme.

Les données économiques sont-elles en phase avec cette gratuité désirée par un grande nombre d’élus ? Telle est la question, outre l’offre de service de cette prochaine exploitation, que devront se poser les élus en charge de cette commission dédiée à la préparation d’un prochain appel d’offres du transport public dans le Valenciennois.

Les membres de cette commission DSP sont :

Président : Guy Marchant

Et 5 titulaires qui sont Ali Ben Yahia, Arnaud L’Herminé, Bruno Cellier, Arnaud Bavay, et Waldemar Domin + 5 suppléants.

La commission d’appels d’offres

Bien sûr, la CAO d’une collectivité constitue toujours une responsabilité majeure, surtout avec l’histoire récente où la T2 (Ligne Valenciennes-Pays de Condé) a débouché sur un déficit abyssal du SITURV à l’époque, alors qu’elle était annoncée nettement moins dispendieuse.

Pour cette commission emblématique, deux présidents sont à la manoeuvre, Sandrine Gombert, maire de Petite-Forêt et seule femme VP au sein du Bureau du SIMOUV, et bien sûr le Président actuel, Guy Marchant.

Les membres de cette commission CAO sont :

Philippe Marchant et Sandrine Gombert, les deux présidents, et 5 titulaires qui sont Xavier Jouanin, Arnaud L’Herminé, Bruno Raczkiewicz, Dominique Savary, et Annie Ave-Delattre.

« le seul document commun entre les 2 agglos », Guy Marchant

La grande nouveauté est le retour de l’aménagement du territoire à sa maison mère, le SIMOUV. A tort laissé aux mains des EPCI durant le mandat 2024/2020, le SIMOUV reprend la main sur le sujet. En effet, le SCOT du Valenciennois voté en juillet 2014 est « le seul document commun entre les 2 agglos. D’ailleurs, le SIMOUV a voté une modification simplifiée de celui-ci en février 2020 compte tenu de l’intégration d’une nouvelle commune, celle d’Emerchicourt », précise Guy Marchant.

La composition de cette commission est intéressante avec notamment deux présidents, Guy Marchant, Président du SIMOUV, et élu d’une ville au sein de Valenciennes Métropole, et Arnaud Bavay, 7ème VP en charge de l’aménagement du territoire, et maire d’une commune au sein de La Porte du Hainaut.

Ensuite, il y a évidemment l’incontournable commission d’accessibilité où, une fois encore, cette dernière n’est pas totale sur les abords de la T2, parfois même chaotique sur certains points du tracé de cette ligne vers le Pays de Condé.

Enfin, la commission transition écologique où le Président Laurent Depagne « indisponible pour raison de santé m’a envoyé sa contribution. Cette commission devra, notamment, faire des choix sur le remplacement des bus afin de moderniser notre parc », souligne Guy Marchant.

Les missions ne manquent pas pour ce nouveau panel d’élus dont le travail sera sans doute déterminant pour la meilleure offre (possible) d’un transport public ambitieux pour les Valenciennois.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 27 octobre 2020
Guy Marchant SIMOUV
Le SIMOUV à l’heure des choix !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email