1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Basket) Denain dans un trou de souris (69-65)
AccueilDenaisis

(Basket) Denain dans un trou de souris (69-65)

Le derby s’annonçait comme celui des dynamiques opposées. Denain en mode confiance avec 4 victoires consécutives, Lille tout le contraire. Alors quelle fut la vérité du terrain ? Lille a mené plus de 29 minutes mais Denain a été présent dans le money-time. Les hommes de Rémi Valin signent une cinquième victoire consécutive.

 37,7% d’adresse

Le capitaine denaisien Chris Ndow ouvre le score (3-0). Lille prend les commandes de la rencontre sur un panier de Jonathan Kazadi (11-12, 4’). Le match est défensif et les attaquants manquent d’adresse. Quentin Losser est combatif en défense et en attaque mais ça ne suffit pas. L’entraîneur denaisien demande un temps mort (22-30, 16’). Anthony Racine n’est pas en réussite (1/8 à trois points). Lille rejoint les vestiaires en tête (28-33).

Les Denaisiens grignotent leur retard (37-38). Lille, passif au rebond, ne lâche pas le leadership. Chris Ndow en contre-attaque veut dunker, il le rate…Rigo Edzata égalise (47-47, 31’). Denain durcit le ton en défense à l’approche du money-time. Armand Mensah donne l’avantage aux Denaisiens (49-47), le meneur lève le bras et crie son soulagement. Toujours dans la course les Denaisiens n’ont pas l’intention de lâcher. Mais Lille non plus (55-55, 35’). Armand Mensah apporte sa vista. Jonathan Kazadi porte les Lillois (59-59). Une interception de Skara, une faute offensive de Luc Loubaki, le banc denaisien exhulte. (67-60) plus qu’une vingtaine de secondes à jouer…et ça passe pour Denain, pourtant bien mal embarqué dans cette rencontre (69-65).

« Ce qui m’a plu c’est l’état d’esprit », Rémy Valin

Rémy Valin, l’entraîneur denaisien, est satisfait : « ce qui m’a plu c’est l’état d’esprit. Nous ne mettons pas un tir mais nous trouvons des ressources. Nous avons un socle défensif, ça permet d’être toujours dans le match. Nous n’étions pas dedans défensivement dans le premier quart-temps. C’est un match où nous avons fait preuve de courage et d’abnégation. Les joueurs se sont transcendés pour le maillot. Nous pouvons encore progresser sur beaucoup d’aspects, l’équipe est jeune, il faut apprendre les détails ».

Matthieu Missonier l’arrière denaisien a le sourire, « nous sommes super contents. C’est une victoire d’équipe, avec du cœur. C’était un match défensif, la victoire est défensive. Nous avons commis des erreurs en première mi-temps mais nous avons retrouvé la combativité en fin de match. Nous sommes ambitieux, j’espère que nous ferons encore de belles choses cette saison, j’ai hâte de voir la suite ».

L’entraîneur de  Lille  Jean-Marc Dupraz est déçu pour ses joueurs : « ça faisait longtemps que nous n’avions pas mis autant d’engagement dans un match. Nous avons failli aux lancers francs( 8 ratés), nous avons perdu deux balles dans le money time. Ce sont de petites choses mais c’est la différence entre une équipe qui doute et une équipe en face en confiance. C’est dommage, l’envie et la solidarité étaient là. Nous sommes sur la bonne voie. Avec un peu de chance, de réussite et plus de jeu rapide…il faut s’accrocher et avancer ».

Pour Dinma Odiakosa, l’intérieur nigérian, « c’est un problème de concentration sur la fin. Nous avons bien bossé en défense, l’intensité était là. A la fin du match nous avions moins d’énergie. L’entraîneur nous a dit de garder une attitude positive et de rester soudés, car il y a de la frustration d’avoir perdu. C’est dur de rester positif, nous avons perdu six matchs d’affilée ».

Denain – Lille : 69-65 (18-24, 10-9, 17-14, 24-18)
Denain : Missonier 2, Brown 5, Kayembé 9, Skara 8, Ndow 19 puis Losser 9, Racine 7, Edzata 2, Mensah 8.
Lille : Kasadi 18, Novas 3, Taccoen 4, Hieu-Courtois 9, Kelly 14 puis Odiakosa 3, Rucklin 3, Traoré 6, Thirouard 2, Loubaki 2.

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu