1. Accueil
  2. Accueil
  3. « Rendez-vous dans six mois »… Place de l’Emploi !
AccueilAmandinois

« Rendez-vous dans six mois »… Place de l’Emploi !

A travers une déclinaison du dispositif « Un jeune, une solution », le Pôle Emploi d’Anzin et la Mission Locale Jeunes du Valenciennois ont innové pour s’adapter à un territoire marqué au fer rouge par le chômage, notamment celui des jeunes. A cet effet, une manifestation était organisée en marie de Raismes où 10 jeunes de la localité ont signé une convention baptisée « Six mois, une solution ».

Eric Blondiaux : « Nous lançons une expérimentation unique des les Hauts-de-France »

Format assez inédit à l’heure de la Covid, mais notre corpus sociétal a besoin d’échanges les yeux dans les yeux plus que jamais dans le respect des contraintes sanitaire évidemment, le Sous-Préfet de Valenciennes, Michel Chpilevsky, le maire de Raismes et Président de la CAPH, Aymeric Robin, le Directeur du Pôle Emploi d’Anzin, Hedi Benrached, le 1er vice-président à la Porte du Hainaut, Michel Quiévy, et la Mission Locale Jeunes du Valenciennois, le Président Eric Blondiaux étaient présents en compagnie de huit signataires (sur 10) d’une convention d’accompagnement global.

Le Président de la MLJV résumait parfaitement l’enjeu du jour : « Le Pôle Emploi s’occupe spécifiquement de l’insertion des jeunes, et la MLJV de tous les freins périphériques. Dans le prolongement du dispositif national- Un jeune, une solution- , via France Relance, nous lançons une expérimentation unique des les Hauts-de-France pour un public de 16 à 25 ans » .

« Vous êtes le 1er acteur de votre réussite », Hedi Benrached

Le Directeur du Pôle emploi d’Anzin explique tout de go aux jeunes signataires le cadre de cette convention « six mois, une solution ». En résumé, dix jeunes raismoises et raismois vont répondre à des sollicitations pour découvrir les grandes filières du territoire, automobile, ferroviaire, logistique, etc. à travers une approche privilégiée. « Il faudra répondre à toutes les sollicitations. Vous êtes le 1er acteur de votre réussite. L’engagement de chaque jeune est indispensable et vous pourrez saisir toutes les opportunités. Ce dispositif va vous donner votre chance.  Rendez-vous dans six mois !! », commente Hedi Benrached.

« On a parlé des personnes âgées, de la précarité, et seulement maintenant de la jeunesse », Aymeric Robin

Le Valenciennois conjugue deux particularités au niveau de l’emploi, celle d’une dynamique dans la création, chiffres à l’appui, mais également un taux de demandeurs d’emploi beaucoup plus important qu’au niveau national (13,7%).

Le maire de Raismes met en exergue une jeunesse longtemps oubliée en 2020 : « On a parlé des personnes âgées, de la précarité, et seulement maintenant de la jeunesse. Vous ne devez pas être la génération sacrifiée. Toute une jeunesse soufre en silence. C’est pourquoi, ce dispositif est un signal fort. On est là pour vous accompagner. Sur Raismes, nous avons 428 jeunes de moins de 26 ans en recherche d’emploi ».

« C’est un dispositif adapté à ce territoire », Michel Chpilevsky

Pour sa part, Michel Chpilevsky, le Sous-Préfet de Valenciennes, présentait à cette auditoire « l’action de l’Etat de proximité. Je suis là pour saluer toutes les initiatives pour l’emploi, et c’est un dispositif adapté à ce territoire. Il faut aller vers l’emploi. Il existe des outils à disposition comme celui des Emplois-Francs. Vous ne devez pas perdre de temps. Enfin, plus globalement, cette signature revêt un sens républicain très fort ».

Des jeunes femmes et des jeunes hommes…

Huit signataires sur dix étaient présents à cette cérémonie symbolique. Chacun d’entre eux a pris la parole avec son histoire, de 18 à 26 ans, issu d’un quartier éligible en « Politique de la Ville », ses recherches, ses galères, etc. « J’ai arrêté l’école à 17 ans »… « dès la 3ème »… « j’ai un BAC Pro »… « j’ai bénéficié de la Garantie Jeunes »… avec le dénominateur commun d’une recherche d’emploi dans un secteur précis ou toute filière confondue.

Initiative intéressante à suivre dans six mois… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu