1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Basket) Quimper torpille le leader denaisien (58-80)
AccueilDenaisis

(Basket) Quimper torpille le leader denaisien (58-80)

14% d’adresse à trois points

Le score ne s’ouvre qu’après deux minutes de jeu, Denain et Quimper défendent avec beaucoup d’intensité. Missonnier débloque le compteur denaisien après plus de trois minutes de jeu (2-4). Quimper, qui joue juste en attaque, prend un peu d’avance (2-7) mais Denain recolle (9-9). L’intérieur denaisien Skara compte déjà deux fautes, il rejoint le banc. A l’issue du premier quart-temps, Denain a un panier d’avance (15-13). L’intensité défensive est toujours aussi élevée à Quimper. Conséquence les Denaisiens ne trouvent pas de solution en attaque et se précipite. Quimper prend les commandes (23-31, 17’). Rémy Valin demande un temps mort, il est en colère. Pas d’impact sur le score…Les Denaisiens rejoignent les vestiaires la tête basse (28-38).

Dans les rangs bretons, il y a le métronome Tchouaffe à l’extérieur (6/7 à trois points, 32 d’évaluation) et son homologue à l’intérieur Reid (4/4). Inutile de vous dire qu’ils ont la main chaude. Le moindre oubli défensif est sanctionné immédiatement (39-51, 26’). Leur réussite frôle l’insolence et écoeure les Denaisiens (41-56).
Les Denaisiens ont la tête sous l’eau. Comment pourraient-ils se sauver de la noyade ? Pas l’ombre d’un sauveteur dans le money time. Certes Losser n’abdique pas avec deux paniers consécutifs (47-64, 32’) mais ce n’est qu’un feu de paille. Balles perdues, fautes, maladresse, c’est un soir sans…la faute à un adversaire discipliné. Quimper, à l’aise comme un poisson dans l’eau, finit en roue libre (58-80). Denain a encore du travail…

 « Etre leader ça n’a pas joué dans les têtes », Mathieu Missonier

Rémy Valin, l’entraîneur denaisien, n’était pas déçu : « nous avons vu une équipe en face défensivement très dure, disciplinée. Nous avons joué en étant bousculé tout le match. Nous avons pris des points sur des shoots que nous devons contrôler. Nous avons plus été dans la réaction qu’acteur. Il y a un tel écart dans les fondamentaux collectifs et individuels que ça montre le chemin à suivre. Nous avons fait des erreurs, l’adversaire fait tout bien et plus vite. C’est une défaite qui va nous servir, les joueurs sont investis mais ont subi. Quimper a maitrisé de la 1er à la 40e minute, il aurait fallu être largement meilleur ».

Matthieu Missonier analyse la rencontre, « Quimper était meilleur que nous, dans beaucoup de domaines, le combat, le rebond. C’est difficile de sortir ce que nous avons mal fait, nous avons fait beaucoup d’erreurs, la défaite est logique. Quimper est une grosse équipe. Il faut rester humble et proposer un meilleur visage lors des prochains matchs. Quimper a parfaitement défendu en bloquant la raquette. Nous avons eu une grosse panne d’adresse. Le constat est clair, nous avons réussi à prendre l’ascendant à Souffelweyersheim pas là. Etre leader ça n’a pas joué dans les têtes, nous avons apprécié être leader mais chaque match est important ».

L’entraîneur de  Quimper Laurent Foirest apprécie le travail fourni par ses joueurs : « nous avons gagné défensivement le match, ça permet d’avoir des paniers faciles derrière. Nous avons montré que nous étions capables de défendre bien ».

Denain – Quimper : 58-80 (15-13, 13-25, 13-20, 17-22)
Denain : Missonier 6, Brown 12, Kayembé 10, Skara 6, Ndow 4 puis Edzata 5, Racine 7,  Mensah 4, Dohou, Cadiau.
Quimper : Pontens 2, Reid 10, Tchouaffe 29, Jackson 17, Rambaut 2 puis Duwiquet 8, Etou 4, Bilinovac 4, Djimrabaye 4, Randriamananjara.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu