1. Accueil
  2. Accueil
  3. Raismes/Unicef, seule commune « amie des Enfants » dans le Valenciennois
AccueilAmandinois

Raismes/Unicef, seule commune « amie des Enfants » dans le Valenciennois

Au sein de l’hôtel de ville de Raismes, une signature atypique est intervenue afin de valider un label rare et méconnu. En effet, il s’agit d’une reconnaissance gratifiante comme « ville amie des enfants » décernée par l’UNICEF, le bras armé de l’ONU pour l’aide à l’enfance (visuel Marc Douez, président du comité Unicef Nord et d’Aymeric Robin, maire de Raismes).

Marc Douez : « Vous avez seulement 20 communes retenues dans le Nord Pas-de-Calais pour la période 2020/2026 »

En prélude de cette signature entre la commune de Raismes et l’Unicef, symbolisant par là même un engagement fort pour la période 2020/2026, le Président du Comité Unicef Nord rappelle un historique parfois oublié. « On parle de l’UNICEF, mais savez-vous véritablement ce qu’est l’UNICEF ? », déclare Marc Douez en s’adressant à l’auditoire : « Tout d’abord, l’UNICEF dépend de l’ONU. Nous sommes donc mandatés, et nous ne faisons pas ce que nous voulons. Ceci expliquant pourquoi nous n’intervenons pas partout ! Ensuite, l’UNICEF est née en 1946 afin d’aider les milliers d’enfants orphelins en Europe suite à la seconde guerre mondiale. Elle fut maintenue dans le temps au soutien des enfants partout sur la planète ! Nous sommes présents physiquement dans 195 pays, et ne distribuons jamais d’argent, mais des denrées alimentaires voire le paiement des factures… ».

Au niveau national, l’UNICEF conventionne régulièrement avec le Ministère de l’Education nationale « afin d’intervenir dans les écoles. En terme de dons en année classique, cela représente un don annuel d’environ 85 millions d’euros avec un reversement à UNICEF Europe de 65 millions d’euros », précise le président.

« 80 agents, soit 1/3 au total, sont mobilisés pour la jeunesse », Aymeric Robin

Les récipiendaires du label « ville amie des enfants » s’inscrivent dans une démarche active durant un mandat municipal, en l’occurrence 2020/2026. « Nous rebattons les cartes à chaque nouvelle mandature même si c’est un renouvellement comme à Raismes », ajoute Marc Douez.

En effet, la ville de Raismes avait déjà obtenu cette distinction, car « historiquement cette commune a toujours beaucoup travaillé sur la jeunesse. D’ailleurs, la 1ère crèche dans le Valenciennois fut mise en place sur cette commune. Concrètement, 80 agents, soit 1/3 au total, sont mobilisés pour la jeunesse à Raismes. C’est une récompense pour tous les services associés, leur conviction, leur efficacité, et leur souci de bien faire », précise Aymeric Robin.

Le président du comité Unicef Nord, comprenant le Nord et le Pas-de-Calais, rappelle un principe fondamental : « En France, pour cette mandature 2020/2026, il y a eu 200 demandes. C’est beaucoup ! Vous avez seulement 20 communes retenues dans le Nord Pas-de-Calais pour la période 2020/2026. Raismes est la seule commune du Valenciennois, et la toute première en France a conventionné pour le mandat 2020/2026 (avec du retard compte tenu de la COVID). Beaucoup de communes abandonnent en chemin d’un commun accord. C’est vrai, le dossier administratif est lourd, mais il révèle également que les communes avec un vécu sur le sujet arrive beaucoup mieux à y répondre plutôt qu’une création totale », commente Marc Douez.

Voilà une collaboration qui n’a rien à voir avec un appel à projets, un appel d’offres, car le « plus important est l’esprit de la commune vis à vis de la jeunesse », conclut Marc Douez.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu