1. Accueil
  2. Accueil
  3. Salvatore Castiglione : « C’es une catastrophe le report de Paris-Roubaix ! »
AccueilAmandinois

Salvatore Castiglione : « C’es une catastrophe le report de Paris-Roubaix ! »

La rumeur du report de Paris-Roubaix, la reine des classiques, courait depuis 15 jours mêmes si rien n’était gravé dans le marbre. L’allocution solennelle du Président de la République a fini d’achever ce suspense. Paris-Roubaix hommes est reporté le 03 octobre et Paris-Roubaix femmes le 02 octobre 2021 (DR visuel Eurosport).

L’impossible sécurité sanitaire… !

Dès les premiers frémissements de ce report, après un incident sanitaire en 2020, le maire de Wallers réagissait : « C’est une catastrophe, j’ai beaucoup discuté avec ASO depuis quelques jours. Je souhaitais que cette course soit maintenue à tout prix quitte à renoncer au passage dans la Trouée d’Arenberg ». Le scénario d’une course à huis clos a été envisagé un temps, mais la complexité de surveillance de l’ensemble du 

Pour les coureurs, ce report pour des raisons sanitaires bouleverse un calendrier compliqué. «  Je suis surtout déçu pour les coureurs professionnels qui s’étaient préparés tout au long de l’hiver afin d’être prêts pour ce rendez-vous annuel. Le contexte sanitaire actuel ne permet plus de maintenir les courses mais nous comptons bien faire de ces 2 et 3 octobre 2021 deux moments festifs et populaires si les conditions sanitaires le permettent ! », commente le Président de la Porte du Hainaut, Aymeric Robin.

En terme d’impact, outre le volet sportif, les retombées en terme d’images sont énormes pour une commune rurale comme Wallers Arenberg. « Pour l’économie locale, c’est un manque à gagner entre 60 000 et 80 000 € ! », souligne le maire.

Le point majeur de ce report réside également sur la sécurité sanitaire. La célèbre « Trouée d’Arenberg » est impossible à sécuriser sur les cotés pour les forces de l’ordre, sans même parler du Carrefour de l’Arbre très compliqué également ! Certes, le scénario d’une course à huis clos a été envisagé un temps, et souhaité par le maire de la commune comme le Président de la Porte du Hainaut, mais la complexité de surveillance de l’ensemble du parcours est trop importante.

Si la Covid est derrière nous en automne, le temps sportif sera décidément très chargé à cette époque !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu