1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Week-end de Pâques) 207 vaccinés avec l’AstraZeneca sur 1 500 doses au Centre Jean Mineur à Valenciennes 
AccueilValenciennois

(Week-end de Pâques) 207 vaccinés avec l’AstraZeneca sur 1 500 doses au Centre Jean Mineur à Valenciennes 

A Valenciennes, nous avons quitté le Centre de vaccination Jean Mineur avec une visite présidentielle le 23 mars dernier où des annonces furent fortes sur les prochaines étapes en la matière. 15 jours plus tard, le week-end de Pâques avec une fenêtre de tir de 3 jours fut un flop vaccinal que le Docteur Franzoni commente sans concession.

Jacques Franzoni : « Le vaccin AstraZeneca n’est pas adapté pour un Centre de Vaccination »

« Vacciner 7j/7, même les jours fériés », soulignait le Président de la République le 23 mars à Valenciennes durant sa visite du Centre de vaccination Jean Mineur. « C’est le 1er ou 2ème Centre de vaccination des Hauts-de-France avec une capacité de 1 500 vaccinations par jour  », précise Jacques Franzoni, le médecin coordinateur du Centre de vaccination Jean Mineur.

Chenin faisant, le week-end de Pâques pointait à l’horizon avec une possibilité sur 3 jours de vacciner un maximum de citoyennes et de citoyens. Sauf que « nous reçu un lot de 1 500 doses d’AstraZeneca en provenance de Lyon jeudi soir à 23 h. Impossible de remplir les créneaux en 48 heures avec un comme résultat 207 personnes vaccinées sur 1 500 doses disponibles d’AstraZeneca. Clairement, avec 1 500 de Pfizer (ou Moderna), nous aurions utilisé les 1 500 doses durant ce week-end de Pâques », explique Le Dr Franzoni.

Il commente également l’arrivée du vaccin Moderna le week-end précédent Pâques avec l’arrivée de 1 300 doses utilisées, notamment pour les professionnels de santé.

« On gâche notre capacité vaccinale au Centre de vaccination Jean Mineur », Jacques Franzoni

En filigrane de cet échec, espérons temporaire, la logique du Ministère de la Santé est assez complexe à comprendre par les professionnels de santé. « Après une visite présidentielle avec une impulsion sur la stratégie vaccinale, on nous envoie 48 heures avant le week-end de Pâques 1 500 doses d’AstraZeneca avec la communication désastreuse associée. Certes, cela ne reflète pas la réalité sur l’efficacité de ce vaccin, mais le vaccin AstraZeneca n’est pas adapté pour un Centre de Vaccination. En effet, vous avez un rendez-vous préalable avec un médecin sur le Centre de vaccination, mais il est préférable que cela soit le médecin traitant, son infirmier, son pharmacien, etc., au sein de leurs cabinets, officine, ou à domicile ! Là, malgré la possibilité pour les libéraux de venir sur le Centre de vaccination Jean Mineur, c’est 207 personnes vaccinées sur 1 500 possibles le week-end dernier ! », poursuit Jacques Franzoni.

Bien sûr, depuis fin décembre 2020 où la défiance au vaccin avait la faveur de la majorité des français, il y a aujourd’hui une envie de se vacciner dans les meilleurs délais. « Adhésion vaccinale oui à hauteur de 60 %, mais une défiance réelle face au vaccin AstraZeneca. Il faut de la pédagogie pour ce vaccin. Il faut laisser du temps aux libéraux pour convaincre leurs patients. En l’espèce, on gâche notre capacité vaccinale au Centre de vaccination Jean Mineur  de 3000 personnes vaccinées sur un week-end. J’espère que la stratégie vaccinale sera plus claire dans les prochaines semaines », ajoute Jacques Franzoni.

Assurément, le bénéfice risque du vaccin AstraZeneca demeure extrêmement favorable à la vaccination, mais il faut le temps de l’explication… d’où un choix du lieu de vaccination fondamental.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu