1. Accueil
  2. Accueil
  3. Jeudi ou je dis pas tout sur le déconfinement… !
AccueilTerritoire

Jeudi ou je dis pas tout sur le déconfinement… !

Comme chaque jeudi, les administrés dans le sens littéral du terme attendent la parole d’Etat afin de connaître les évolutions sur leur quotidien. Parmi les impatiences, le commerce de proximité est au bord de la crise de nerf. Toujours dans l’utilisation du conditionnel, une réouverture de l’économie de proximité serait envisagée pour la mi-mai, mais pour qui, quelle jauge, quel protocole associé… ?

Les élections au mois de juin comme un baromètre du déconfinement 

Si dès le 03 mai la fin des déplacements limités est actée, le calendrier des réouvertures des commerces non essentiels et les restaurants/bars… est encore en point de suspension.

Pour autant, une réouverture des terrasses est envisagée vers le 15 mai, une bouffée d’air sous contrôle total, car il ne faut pas se faire d’illusions, le mois de mai sera encore très rude pour notre collectif social.

En parallèle, la vaccination demeure la meilleure arme afin de réduire les formes graves de La Covid. Attention, il ne faut pas faire la confusion. Nous parlons d’un vaccin, et pas d’un médicament toujours en mode recherche médicale. Par suite, le nombre de cas positifs va devenir de moins en moins central pour la prise de décision au plus haut niveau !  Dès lors que le nombre de vaccinés sera suffisant, plus les personnes ayant eu La Covid, nous pourrons revivre un quotidien plus serein. Pour autant, nous devons apprendre à vivre avec La Covid, comme un virus de plus, pour lequel il existe un vaccin.

Par contre, l’espoir d’un retour à une normalité à court terme, via l’effet vaccination, s’accompagne du maintien des élections régionales et départementales les 20 et 27 juin. En effet, le choix de tous les partis politiques avec la phrase entendue « ne pas mettre la démocratie sous cloche » constitue un gage d’un retour à une certaine ouverture… Pour le coup, il serait assez stupéfiant de nous vendre une élection, avec deux tours, tout en maintenant un état de siège sanitaire serré même si l’erreur du 11 mai 2020 ne sera pas renouvelée.

Comme un jour sans fin, le commerce de proximité attend le top départ pour s’organiser avec le sourire de revoir ses clients !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu