1. Accueil
  2. Accueil
  3. France Services veut « Aller vers » les administrés
AccueilValenciennois

France Services veut « Aller vers » les administrés

L’une après l’autre, France Services continue avec une nouvelle ouverture sur la commune d’Aulnoy-lez-Valenciennes. Cette fois, France Services investit les locaux de la Maison de la Solidarité existante sur la ville depuis 2006.

Laurent Depagne : « Un éloignement des citoyens de la chose publique »

L’avantage, comme sur Fresnes-sur-Escaut, est que France services bénéficie d’un outil déjà éprouvé. En effet, la Maison de la Solidarité existe depuis 2006 avec des services aux citoyens, un Relais d’Assistantes Maternelles, et une cyber base… Evidemment, le concept date un peu, c’est pourquoi un ENP (Espace Numérique de Proximité) à la pointe avec 8 places pour un meilleur accompagnement digital va remplacer cette ancienne cyberbase. « Nous avons d’ailleurs engagé un médiateur numérique à mi-temps pour cette ENP », souligne le maire. En direct Live, le Sous-Préfet annonce que la demande d’une prise en charge d’un conseiller numérique (en plus du Médiateur) par France Services a été acceptée, du producteur au consommateur… !

Illustration de France Services par l’exemple…

Ensuite, cet espace France Services avec espace commun, box de confidentialité, bénéficie de 4 conseillers qualifiés « sans vous France Services n’existerait pas à Aulnoy-lez-Valenciennes ». Et justement, la Maison France Services a déjà accueilli 225 personnes, pour 357 demandes, dont l’objet était en principal « la CAF, les cartes grises, les impôts, et Pôle Emploi », précise Laurent Depagne, maire de la commune.

Et plus particulièrement, une retraitée est venue avec un dossier épineux à solutionner. « Je suis en retraite progressive depuis 2018 et je devais passer en retraite pleine en décembre 2020. J’ai donc envoyé, comme il se doit, tous les documents six mois avant sauf que rien n’a bougé. Nous sommes en mai 2021 et je perçois toujours ma retraite progressive et pas pleine. J’ai tout essayé pour contacter la CARSAT, impossible de les joindre au téléphone », explique Mme Brasseur.

De fait, cette contribuable a contacté France Services où « nous avons contacté notre interlocuteur privilégié à la CARSAT. Nous avons pu débloquer le dossier qui devrait être résolu d’ici une quinzaine de jours », commente une conseillère France Services sur Aulnoy-lez-Valenciennes.

« engager une réflexion », Laurent Depagne

Malgré tous les efforts de l’adjointe à la cohésion sociale, Rachida Bonnard, l’édile d’Aulnoy-lez-Valenciennes constate « un éloignement des citoyens de la chose publique. Pourtant, nous communiquons beaucoup. Avec l’Etat et d’autres partenaires, nous engageons des actions positives, mais on ne le sait pas assez. C’est pourquoi, je vais engager une réflexion dans les services, avec les élus, où le fil rouge sera -Aller vers- les administrés », commente Laurent Depagne.

Michel Chpilevsky conforte ce propos actif. En effet, le 21ème siècle en mouvement va toujours plus vite. « Tout le monde ne suit pas les évolutions technologiques. C’est notre réussite d’Aller vers les citoyens qui en ont le plus besoin. La simplification numérique d’évidence ne suffit pas. Si nous n’allons pas au contact, certaines personnes vivent cela comme un abandon ».

D’ailleurs, autre illustration par l’exemple, le maire de la commune a cité les cartes grises comme une des quatre demandes récurrentes. « Voyez, nous avons mis en place (depuis 2017) un agent carte grise dédié avec une borne numérique…en Sous-Préfecture de Valenciennes, et pourtant on vous demande encore ce service administratif », poursuit le Sous-Préfet de Valenciennes.

« Un site France Services par canton », Michel Chpilevsky

Enfin, le Sous-Préfet de Valenciennes rappelle le principe territorial de la démarche France Services. « L’Etat a choisi d’installer une Maison France Services par canton. Toutefois, nous avons des dérogations possibles comme sur le Bassin Minier. Sur le Valenciennois, nous serons plus vers 7, voire 8 sites France Services pour 6 cantons. Après celles de Bruay-sur-l’Escaut, Fresnes-sur-Escaut, et Aulnoy-lez-Valenciennes, nous lancerons prochainement celles de Wallers, Saultain, Abscon, et Mortagne-du-Nord, voire d’autres sites en cours de réflexion », indique Michel Chpilevsky.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu