1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Canton Aulnoy) « Candidat.e.s pour un département plus solidaire », Isabelle Choain et Jean-Claude Dulieu
AccueilValenciennois

(Canton Aulnoy) « Candidat.e.s pour un département plus solidaire », Isabelle Choain et Jean-Claude Dulieu

Sur le canton d’Aulnoy, deux binômes (seulement) seront en lice pour les départementales dans les bureaux de vote dès le 20 juin prochain. Pour les sortants, Jean-Claude Dulieu et Isabelle Choain, il est essentiel de parler d’une candidature de rassemblement démocratique, car leurs valeurs de gauche sont toujours omniprésentes. Ce n’est pas un front républicain, c’est un vote POUR un binôme de terrain à l’écoute des administrés des 20 communes du canton.

Jean-Claude Dulieu et Isabelle Choain à gauche et rien d’autre… !

Le binôme sortant ne mâche pas ses mots, il est ulcéré par cette présentation d’un Front républicain dont les sortants tireraient un bénéfice pour cette élection départementale. « On se retrouve embrigadé dans un combat qui n’est pas le notre. Bien sûr, nous avons appris le dernier jour que nous ne serions que deux listes au 1er tour. Cela change la configuration de cette élection de proximité. Nous sommes des sortants avec un bilan positif et des propositions. Nous étions en présence d’une droite libérale, qui a fait ses choix, et assume. Nous, ce n’est pas la même chose, nous assumons aussi nos différences, ce n’est pas le sujet », déclare Jean-Claude Dulieu écartant toute idée d’une candidature contre une autre liste avec un front républicain, « non, nous sommes les sortants, pas contre quelqu’un, mais pour un département plus solidaire…», fustige Jean-Claude Dulieu.

Il argumente avec les soutiens officiels qu’il a reçu, notamment 15 maires du canton, et même le Président de l’UPN sortant « tout en soulignant que nous défendions nos convictions, comme Laurent Degallaix à travers notre capacité à porter les projets, voire des maires de droite qui reconnaissent une bonne collaboration durant ce mandat », ajoute-t-il.

Sur un canton composé de 20 communes, les tracts des bilans et programmes seront distribués mercredi, jeudi, et vendredi prochain où tous les dossiers traités par les Conseillers départementaux sont mentionnés : collèges, écologie, jeunesse, transport, associations, travaux communaux, voiries départementales… Le diable est dans le détail, rien n’est laissé au hasard, ces documents de campagne sont individualisés par commune avec les résultats obtenus. « Toutes les communes ont été servies. Ensuite, outre les soutiens aux projets communaux, nous avons voté contre la politique de droite au niveau social même si nous avons obtenu des modifications comme pour la jeunesse en fin de mandat », explique isabelle Choain.

« La politique sociale était à la traîne durant ce mandat », Isabelle Choain

Le binôme sortant veut bien marquer ses valeurs sociales à gauche. « La politique sociale était à la traîne durant ce mandat. Nous n’aurions pas pris ces choix sociaux », indique Isabelle Choain.

Sur le sujet du RSA, véritable coeur de cible de cette campagne électorale, Jean-Claude Dulieu précise la position des sortants : « Il faut un accompagnement social et une insertion professionnelle. Nous devons marcher sur nos deux jambes. Bien sûr, on ne peut pas laisser sur le côté une partie de la population avec une très faible employabilité. Concrètement, nous avons la matière pour une bonne gestion des bénéficiaires du RSA ».

Pour illustrer ce point de vue, Isabelle Choain cite en exemple des associations comme ATIS sur Trith-st-Léger (https://atis-trith.fr/). « Cette association travaille sur un public très éloigné de l’emploi. Nous devons encore plus soutenir ces associations sur le champ social ». Ne laisser personne en bas de la rivière, tel est le défi d’une politique sociale inclusive, tout sauf simple !

« Un fonds dédié à la reconquête des friches…. urbaines », Jean-Claude Dulieu

Sur le volet écologique, le Conseil départemental a également une carte importante à jouer. En effet, le volet de la densité urbaine est essentiel pour préserver des terres agricoles ou espaces verts. « Nous avons le plan Nord durable, nous voulons obtenir un fonds dédié à la reconquête des friches habitats ou commerciales en zone urbaine », précise Jean-Claude Dulieu.

Enfin, sur le déroulé de cette élection où tout le monde craint une abstention massive, ce canton d’Aulnoy se profile plutôt comme un scrutin sur deux second tour « mais nous espérons une forte mobilisation afin qu’il n’y ait qu’un seul tour de scrutin ! », conclut Jean-Claude Dulieu.

Rappelons que pour remporter la mise au 1er tour sur ce scrutin, il faut plus de 50% des votants et 25% des inscrits, un ratio énorme.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu