1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le canton d’Anzin bascule à gauche pour 45 voix
AccueilValenciennois

Le canton d’Anzin bascule à gauche pour 45 voix

C’était le canton politique du Valenciennois. Là où la lutte droite/gauche fut exacerbée au 1er tour et dantesque au second tour. Le résultat exprime d’ailleurs ce combat âpre avec 45 voix d’écart au final. Malheureusement, le sursaut républicain n’a pas vraiment eu lieu avec une participation à peine plus élevée qu’au 1er tour. Pour autant, la joute politique fut passionnante !

Pierre-Michel Bernard : « C’est le seul canton de droite qui bascule à gauche dans le département »

La tension était palpable dès l’arrivée au fil de l’eau des militants et sympathisants des deux camps politiques. Comme prévu, le maire d’Anzin et la maire de Bruay-sur-Escaut font un carton sur leur communes respectives, voire Beuvrages avec un gros score du nouveau maire, la victoire s’est jouée pour l’Union de la Gauche sur Escaupont, Onnaing, et Fresnes-sur-Escaut.

Alors que tous les résultats des autres cantons étaient connus, Pierre-Michel Bernard a pris le micro pour annoncer les résultants officiels. 4683 voix, soit 50,24%, pour Michelle Greaume et Pierre-Michel Bernard, et 4638 voix, soit 49,76%, pour Sylvia Duhamel et Ali Benyahia, donc 45 voix d’écart…. ! On peut souligner que les deux camps politiques ont repris des voix entre le premier et le second tour ce qui compte tenu de l’abstention généralisée est remarquable. Le job a été fait par les équipes respectives.

Dans une ambiance match de foot, les militants laissent s’exprimer l’édile d’Anzin : « Dès le début de cette campagne, nous savions que cette élection serait dure. Après le 1er tour, nous sommes allés chercher chaque voix. On constate qu’il y a une prime au sortant dans les cantons, c’est pourquoi notre victoire est d’autant plus forte, car nous battons les sortants. Enfin,  c’est le seul canton de droite qui bascule à gauche dans le département ».

« Retour à gauche, un juste retour des gauches », Michelle Greaume

La sénatrice et maintenant Conseillère départementale du Nord voit d’abord l’évidence politique « ce canton repasse à gauche, un canton historiquement à gauche, c’est un juste retour des choses. Nous avons fait une campagne honnête. Franchement, nous avons fait le maximum sur le terrain. Ensuite, je suis très satisfaite d’un recul du Rassemblement National ».

« Une victoire à l’arraché », Valerie Forgnies

La maire de Fresnes-sur-Escaut ne cache pas sa joie. Il n’y a pas de plaisir sans combat, et bien en l’espèce « c’est une victoire à l’arraché, mais une belle victoire. Nous avons fait une campagne de terrain jusqu’au bout ». Un militant lance derrière «on a usé nos godasses ». Tout est dit !

« Je serai un relais pour tous les Bruaysiens », Nacim Bardi

L’autre remplaçant, Nacim Bardi, rappelle les conditions de la victoire : « Ce n’est pas évident de s’opposer à un maire. Mais aujourd’hui, c’est l’Union de la Gauche qui gagne, c’est très important. Que les Bruaysiens se rassurent, je serai un relais pour les associations et pour tous les besoins des habitants de cette commune ».

L’autre enseignement de cette élection départementale sur le Valenciennois est un recul net du Rassemblement National, en l’occurrence au 1er tour sur le canton d’Anzin, mais également de manière spectaculaire sur les autres cantons du Valenciennois.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires