1. Accueil
  2. Accueil
  3. A l’aulne du 10ème anniversaire du Bassin minier patrimoine mondial
AccueilTerritoire

A l’aulne du 10ème anniversaire du Bassin minier patrimoine mondial

30 juin 2012, le Bassin minier étendu dans le Nord Pas de Calais est reconnu au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Plus qu’une date, c’est une nouvelle ère pour une terre vouée jadis à l’exploitation minière. Découverte sur la commune de Fresnes-sur-Escaut il y a plus de 300 ans, la première veine de charbon coule encore dans notre inconscient collectif. Faut-il encore mettre des mots, des sentiments, une histoire derrière ce patrimoine universel. Voilà la quête de la Mission du Bassin Minier au quotidien avec un horizon proche, celui du 10ème anniversaire de cette reconnaissance à fêter comme il se doit en 2022… !

Vers la Patrimonialisation, une valeur organique !

Au détour d’un rendez-vous convivial avec les Ambassadeurs du « Bassin minier-Patrimoine mondial », l’association Mission Bassin Minier a souligné l’importance des relais, entreprises, élu.e.s, tissu associatif, car si cette première décennie a permis d’avancer de « manière hétérogènes suivant les territoires. Le Bassin minier comprend 7 EPCI avec 1,1 millions d’habitants, étendu sur 120 km d’est en ouest dans deux départements, de Béthune/Bruay-La-Buissière jusqu’à Valenciennes/Condé-sur-l’Escaut. Nous allons nous associer à des événements sportifs et/ou culturels pour fêter ce dixième anniversaire concomitant avec celui du 10ème anniversaire du Louvre Lens », explique la Présidente de l’Association du Bassin Minier,  Cathy Apourceau-Poly.

Les chiffres sont éloquents sur le chemin de vie de l’activité minière, souterraine à 100 % dans le Nord Pas-de-Calais, 124 cités minières avec près de « 100 000 km de galerie sous nos pieds. Même les chinois sont impressionnés et très fans du Patrimoine minier dans notre région. Ce Patrimoine doit continuer à faire sens, c’est une valeur organique », commente la Directrice de l’association.

« Pourtant, onze d’entre eux sont en grand danger », intervenant

Les ravages du temps et l’urbanisation galopante ont dévoré beaucoup de cet outil minier. Sur cette région, il reste (seulement) 21 chevalements, 18 en métal et 3 en béton dont l’un d’entre eux est en excellent état, celui du Chevalement Dutemple à Valenciennes. 353 éléments ont été répertoriés au Patrimoine Mondial UNESCO dans le Nord Pas-de-Calais. « Pourtant, onze d’entre eux sont en grand danger. La moitié sont privés, les autres pourraient être reprises par une collectivité », explique un intervenant.

A Oignies, ce site du puits 9-9 bis est un livre ouvert des difficultés d’une reprise publique !  Comme sur Wallers Arenberg, la collectivité a évité la destruction totale du site. Sur le Valenciennois, vous avez deux sites en grand péril la « Fosse Mathilde » à Denain et le « Château des Douaniers » à Fresnes-sur-Escaut.

Le mécénat est sollicité à travers la Fondation du Patrimoine : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/patrimoine-minier-en-danger

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu