1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le NPNRU à Denain, mais également une ORT (Opération de Revitalisation des Territoires)
AccueilDenaisis

Le NPNRU à Denain, mais également une ORT (Opération de Revitalisation des Territoires)

Après le vote en Conseil municipal de la convention financière du NPNRU (Nouveau Plan National de Rénovation Urbaine), la ville de Denain déploie un nouvel outil multi-partenarial sur lequel elle pourra appuyer une redynamisation du centre-ville très attendue (Visuel Aymeric Robin, Président de la Porte du Hainaut, Anne-Lise Dufour, maire de Denain, et Michel Chpilevsky, Sous-Préfet de Valenciennes).

Anne-Lise Dufour : « Cette ORT ouvre plus de portes pour obtenir des subventions »

Si le NPNRU consacre les fonds publics sur les volets de « l’habitat dégradé et de l’aménagement, cette ORT permet d’aborder les volets de la redynamisation commerciale, la mobilité, voire la rénovation des logements au dessus des rez-de-chaussée professionnels… Cette ORT ouvre plus de portes pour obtenir des subventions avec plus de partenaires comme la CCI Grand Hainaut, la Banques des Territoires (ex CDC), le SIMOUV, et ceux du NPNRU comme l’Etat, la Région Hauts-de-France, et La Porte du Hainaut », déclare Anne-Lise Dufour, l’édile de Denain.

Cette ORT s’inscrit dans le dispositif d’Etat « Coeur de Ville » prolongé jusqu’en 2026 (Annonce Jean Castex) en faveur des villes de 20 000 à 50 000 habitants. « 222 villes en France bénéficient en France de ce dispositif. Sur le département du Nord, vous avez six communes dont quatre sur le Grand Hainaut, Valenciennes, Denain, Cambrai, et Maubeuge. Ce dispositif aborde des champs plus larges comme la mobilité, l’accès aux services publics, le tissu commercial, l’aménagement urbain… Sur le volet commercial, cette ORT est opérationnelle sur le périmètre de la ZACOM (zones d’aménagement commercial) défini dans le SCOT (schéma de cohérence territoriale) du Valenciennois (voté en juillet 2014). 19 fiches actions sont déjà établies dans le cadre de cette redynamisation commerciale », indique Le Sous-Préfet de Valenciennes. Techniquement, une ORT est portée conjointement par l’intercommunalité et sa ville principale.

« les mobilités douces sur Denain », Guy Marchant

Un point central dans la fluidité sociale et économique d’une commune est l’accès à toutes les mobilités. Si le tramway est opérationnel depuis août 2008, la 2ème ville du Valenciennois connaît comme d’autres une problématique de trafic voitures. « Notre contribution concernera les mobilités douces sur Denain, le vélo, les trottinettes, mais également un travail sur le plan de circulation. La mobilité est complexe avec ce développement urbain sur Denain, nous allons travailler dessus dans l’esprit de ce que nous entreprenons sur Valenciennes », commente Guy Marchant, le Président du SIMOUV.

« On ne vous oublie pas, on avance ! », Aymeric Robin

Bien sûr, l’intercommunalité de la Porte du Hainaut est plus que jamais actrice sur la ville feumière au sein de laquelle Anne-Lise Dufour est également la vice-présidente du développement économique. Présente sur le volet NPNRU, la CAPH continue «  de soutenir les projets sur Denain, son Centre aquatique, l’installation du cinéma MEGARAMA, l’aménagement des Pierres Blanches, voire le soutien à la navette gratuite (via le SIMOUV). Les sirènes de l’abandon sont très ancrées sur Denain. Le message à la population est simple. On ne vous oublie pas, on avance ! », explique le Président de la Porte du Hainaut.

De manière connexe à cette ORT visant une redynamisation commerciale, le résilience de l’ancien zone industrielle « Les Pierres Blanches », avec un accès autoroutier très prochainement, le rail, un port public en plein développement dans l’attente du Canal Seine Nord, participe à cette transfusion sanguine économique. « En effet, le volet commerce est très proche des activités industrielles, tout est imbriqué », commente Marc Posak de la CCI Grand Hainaut.

« Ce futur avec de belles perspectives », Marc Posak

En effet, la CCI Grand Hainaut est évidemment partie prenante dans cette opération à grande échelle. « Le développement de l’activité économique de proximité et l’attractivité commerciale du Denaisis sont étroitement liés. Nous devons regarder à tout, car il n’y a pas qu’un seul volet concernant l’attractivité économique. On regarde ce futur avec de belles perspectives sur Denain », indique Marc Posak.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu