1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Football) Valenciennes battu chez le leader (1-0)
AccueilValenciennois

(Football) Valenciennes battu chez le leader (1-0)

Le début de saison de Valenciennes et de Toulouse n’est pas du tout le même : 1 victoire contre 4. Après sa lourde défaite samedi dernier face à Rodez (1-4), Valenciennes était-il capable de rivaliser chez le leader ? Ce samedi après-midi, Valenciennes a certes perdu à Toulouse (0-1), mais a chèrement vendu sa peau.

Première titularisation pour Debuchy

Valenciennes est d’entrée dangereux. Robail frappe, le gardien toulousain Dupé dévie le ballon qui termine sur le montant (10’). Ayité se blesse dès la 11’, le milieu est remplacé par Ouattara. A la16’, Masson tente de percer mais il est repris de justesse dans la surface. A la 18’ Debuchy, titularisé pour la première fois, a vu que le gardien était avancé, il tente un lob de loin…au-dessus. L’ancien stéphanois se distingue en défense en taclant à la 23′. Toulouse reprend le contrôle du match et Allagbé est fort sollicité d’abord sur un long ballon de Van den Boomen (36’), dans les pieds d’Healey (40’) puis sur la frappe de Ngoumou (41’). C’est sur coup de pied arrêté que les Toulousains débloquent la situation : corner côté droit de Van den Boomen, au second poteau Onaiwu se joue du marquage de Linguet et marque d’une tête puissante (1-0, 45’+2). ! Grâce à ce but juste avant la pause, Toulouse mène contre Valenciennes au bout d’un premier acte disputé.

Dès la reprise Allagbé est de nouveau sollicité : il évite le break toulousain sur la frappe d’Healey (54’).  Sur une mauvaise relance de Ntim, Dejaegere veut frapper aux seize mètres mais bute sur le tacle de Cuffaut. Fragilisé au dos, laisse sa place à Picouleau. A la 64’ Ouattara glisse la balle à Robail qui, à gauche dans la zone de vérité, contrôle du droit et frappe du gauche à ras de terre… Le gardien toulousain repousse…Valenciennes relève la tête mais ne marque pas. Le capitaine valenciennois Cuffaut décoche une frappe magnifique, puissante à plus de vingt-cinq mètres et force Dupé à détourner en corner (67’). Toulouse est bousculé depuis une dizaine de minutes par des Valenciennois plus entreprenants, en quête de l’égalisation. A la 75’ le gardien toulousain part aux confins de sa surface de réparation pour devancer Guillaume lancé en profondeur. Toulouse reprend du poil de la bête en fin de match : Onaiwu (84’), Van den Boomen (88’).

Toulouse signe une cinquième victoire consécutive et conforte son leadership. Valenciennes devrait récupérer des joueurs actuellement blessés lors de la trêve internationale mais la victoire sera impérative lors de la réception de Quevilly le 11 septembre.

« Nous n’avons pas été récompensés », Olivier Guégan

« Prendre un but à la 45’ minute sur un corner sortant… C’est dommageable », déclare l’entraîneur valenciennois Olivier Guégan au micro de BeIn, « j’ai envie de retenir le fait d’avoir tenu tête au leader. Nous avons fait des choses très intéressantes. Il nous manque l’efficacité offensive aussi parce que nous avons des situations pour scorer. Courir après le score contre ce genre d’équipe n’est pas évident. Mais nous allons nous accrocher. Les joueurs sont allés au bout d’eux-mêmes. Ils ont fait des choses intéressantes… Pas tout le temps mais sur une bonne partie du match. Nous n’avons pas été récompensés mais nous allons continuer à travailler. Le but ? Un coup de pied arrêté, c’est un rapport de forces, c’est de la détermination, de l’engagement. Toulouse met un but que nous aurions dû éviter. C’est comme ça… Il faut arriver à inverser la tendance, notamment dans ce domaine-là. Il faut aussi valider ce que nous faisons de bien. Sur cette première mi-temps, nous devons ouvrir le score. Sur la deuxième, nous devons recoller. Il nous a manqué ce brin d’efficacité mais il faut garder la confiance. Il n’y a pas de raison de ne pas la garder. Cette trêve va nous faire du bien parce qu’elle va nous permettre de réajuster sur la partie athlétique. Nous récupérerons aussi des joueurs qui ont des petits pépins. La trêve arrive au bon moment. Il faudra bien se régénérer pour attaquer la suite».

L’entraîneur toulousain Philippe Montanier est pragmatique, « nous allons retenir la victoire. Petite victoire. Juste, parce que même si nous avons eu une certaine maîtrise, nous n’avons jamais su faire le break et nous n’étions pas à l’abri d’un retour des Valenciennois qui ont fait un bon match. Petite victoire, mais dans petite victoire, il y a victoire. Je trouve que nous avons plutôt bien maîtrisé la première mi-temps, bien entamé la deuxième. Les trente dernières minutes ont été plus poussives. Et tant que nous ne faisons pas le break, nous ne sommes pas à l’abri de l’équipe adverse qui se crée des occasions ».  

Le défenseur toulousain Anthony Rouault a le sourire, « dans le jeu, il y avait pas mal de déchets. Nous n’avons pas fait notre meilleur match mais nous avons été solides à la fin. Quand ça gagne, de toute façon, ça va toujours bien. La trêve internationale va faire du bien pour se reposer mentalement, se changer les idées et repartir à fond ».

Toulouse – Valenciennes : 1-0 (1-0)

But : Onaiwu (45’+2) pour Toulouse

Arbitre : M. Vernice

Avertissements : Healey (13’), NGoumou (59’), Dejaergere (76’) pour Toulouse.

Toulouse : Dupé ; Puggaard, Rouault, Gabrielsen, Sylla ; Dejaeghere (Genreau 78’), Van den Boomen, Spierings ; N’Goumou (Begraoui 80’), Healey, Onaiwu.

Valenciennes : Allagbé ; Debuchy, Ntim, Cuffaut (cap), Linguet ; d’Almeida (Kaba 55’), Masson ; Ayité (Ouattara 11’) ; Boutoutaou (Picouleau 55’), Robail (Zinga 80’) ; Guillaume.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu