1. Accueil
  2. Accueil
  3. L’U2P en proximité sur Condé-sur-l’Escaut
AccueilPays de Condé

L’U2P en proximité sur Condé-sur-l’Escaut

A quelques jours du début de l’élection de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Hauts-de-France, l’U2P (Union des entreprises de proximité) était de nouveau en visite sur le terrain pour son habituel « Jeudis de l’U2P ». Cette fois, la déambulation s’est déroulée au sein de la commune de Condé-sur-l’Escaut dont le coeur battant est incontestablement artisanal.

Luc Potterie, président U2P Hauts-de-France : « L’U2P, c’est la Voix des Artisans »

En présence de Patricia Fournier, responsable de la commission territoriale du Valenciennois à la CMA Hauts-de-France et pâtissière, Philippe Loy, membre de la commission territoriale du Valenciennois et coiffeur, Philippe Guilbert, membre de l’U2P et Pâtissier, Luc Potterie, président de l’U2P Hauts-de-France et artisan serrurier-métallier, la visite des professionnels de proximité s’est déroulée en compagnie de Julien Grosperrin, adjoint au commerce à la ville de Condé-sur-l’Escaut, mais également nouveau restaurateur depuis juillet sur cette commune.

« Certain.e.s ont découvert leur artisan de proximité avec la Covid », Philippe Guilbert

Philippe Guilbert rappelle d’entrée de jeu une constante « on n’attend pas les élections pour venir sur le terrain. Nous y venions avant, on continue tout simplement nos rencontres avec les Artisans ! ».

Néanmoins, l’artisanat peut dire qu’il y a un avant et un après pandémie…, que ce soient pour les activités alimentaires, dans le bâtiment, voire dans les services qui ont souffert mille maux. « Certain.e.s ont découvert leur artisan de proximité avec la Covid. Un sondage réalisé par l’U2P souligne que 30% de cette nouvelle clientèle est restée fidèle à son commerçant de proximité », poursuit Philippe Guilbert. « Les gens avaient besoin de venir au magasin durant le confinement. Aujourd’hui, j’ai une nouvelle clientèle de trentenaires depuis La Covid », précise Patricia Fournier.

Visite à la Pâtisserie Le Croque en Bouche

Pour le Président de l’U2P, environ 190 000 professionnels dans les Hauts-de-France, cette élection de la CMA Hauts-de-France est très importante, car « L’U2P, c’est la Voix des Artisans. Nous défendons les professionnels dans toutes les instances, CAF, URSSAF, Tribunal de commerce, et Prud’hommes », explique Luc Potterie.

Des professionnels de proximité dont la problématique première est la pénurie de main-d’oeuvre. « Vous avez plus de 2 500 emplois à pourvoir dans nos métiers. L’artisanat est la 1ère entreprise de France », répète à l’envie le Président de l’U2P.

Chemin faisant chez l’Artisan

Sous un soleil radieux, la visite a démarré chez la pâtisserie « Le Croque en Bouche » sur La Place Delcourt de Condé-sur-l’Escaut. Ludovic Devulder, le chef pâtissier, se félicite du comportement de la municipalité « elle joue le jeu avec les artisans/commerçants sur la commune ». Ensuite, il présente Ophelie, une apprentie en course pour le concours du Meilleur Apprenti de France, en spécialité chocolat, organisé par les MOF (Meilleur Ouvrier de France). Très satisfaite de sa vie en entreprise « sur le terrain tous les jours », précise Ludovic Devulder, Ophélie voit déjà plus loin…. « je suis rentrée à l’âge de 14 ans au sein de cette entreprise, j’obtiendrai à 18 ans mon BTM (Brevet Technique des Métiers). J’espère, après ce concours, me lancer dans les Olympiades des Métiers, mais je dois avouer que les concours sont stressants ».

En visite dans un salon de coiffure

Ensuite, toujours sur la Place Delcourt, vous avez la fameuse Boucherie « Pascale et Marie Batard ». Artisan en Or, l’étal est d’une grande qualité au sein d’un lieu complètement rénové en janvier 2021 dans l’arrière cuisine, voire une rénovation lourde du bâtiment. « Nous avons 8 personnes actuellement dont un apprenti », explique la patronne.

Dans la continuité, une visite attendue chez « Les fleurs de Cyprienne » était au programme. « Pendant la Covid, nous avons conservé le contact avec nos clients. Par contre, nous avons capté aussi une nouvelle clientèle durant cette période », explique une responsable. Sur ce métier, le Président de l’U2P souligne « un combat pour maintenir votre activité le 01 mai, nous n’avons rien lâché sur ce point ».

Enfin, deux salons de coiffure « Sublim coiffure » et « Actua coiffure » ont confirmé « un mois de septembre très calme. C’est reparti, mais on attend plus. On s’aperçoit que les retraités sont partis en vacances… en septembre ! », commente une professionnelle.

On n’oublie pas le nouveau restaurant « « Comme chez vous » sur cette commune où Julien Grosperrin offre une nouvelle proposition culinaire, passionné jusqu’au bout par l’artisanat !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu