1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Basket) Face à Trith, Escaudain remporte le derby (68-57)
AccueilDenaisis

(Basket) Face à Trith, Escaudain remporte le derby (68-57)

Les supporters d’Escaudain ont donné de la voix dans le derby et ont pu partager avec leurs joueuses la victoire. Munis de drapeaux, banderoles et ballons vert bien sûr, ils étaient aussi armés de tambours et trompette pour mettre le feu à la salle Allende. Sur le terrain Sené et Phillips ont dominé les débats. Toujours derrière au tableau d’affichage, Trih est revenu (43-42, 29’) avant de se faire distancer. Escaudain signe une victoire convaincante. Le match retour s’annonce chaud !

Justesse et adresse

Même sans Méline Serot (ménisque), Matea Vrdoljak, Juliette Maillard (genou) et Camille De Sousa (cheville), les Escaudinoises entament bien le derby (5-0). Bachvarova débloque la marque pour Trith mais Escaudain poursuit sa marche en avant en s’appuyant sur le rebond. Sené est facile dans la raquette. Margot Busignies se lance dans une chevauchée tout terrain mais la meneuse trithoise rate son lay-up. Escaudain est vigilant en défense et le repli est efficace. Escaudain creuse son écart et alterne le jeu intérieur et extérieur (24-10). Mahouchiza marque 7 points consécutifs et relance Trith. A la mi-temps Escaudain a dix points d’avance. Mais attention Trith n’a pas dit son dernier mot et redémarre pied au plancher (43-42). Conséquence l’entraîneur d’Escaudain demande un temps mort. Busignies a un lancer franc pour égaliser mais face aux décibels du kop escaudinois flanche. Escaudain récite son basket : passe au dessus de la défense de Phillips, panier de Sené (52-42) et maintient l’écart (61-51). Dans le money time Trith tente le tout pour le tout mais gâche ses munitions par précipitation et maladresse. A une minute de la fin de la rencontre, l’entraîneur d’Escaudain demande un temps mort, le kop se lève d’un seul homme, « ici, ici, c’est Escaudain ».  D’un côté la joie, de l’autre la frustration…La capitaine Margot Dubreucq parachève le succès d’Escaudain sur un dernier tir réussi (68-57).

 « Cette victoire a une saveur particulière », Hamid Zarouri

L’entraîneur d’Escaudain Hamid Zarouri est heureux, « nous étions en difficulté avec 4 joueuses blessées sur 10. Nous avons bien préparé le derby surtout mentalement. Nous avons toujours été devant. La différence c’est faite sur l’envie et la lecture de jeu. Nous avons joué simple, juste. Nous avons défendu de manière constante. Je suis très content, j’ai passé 15 ans à Trith, ça fait 6 ans que je suis à Escaudain, ça a une saveur particulière de gagner contre Trith ».

La numéro 12 d’Escaudain, qui a régné dans la raquette, Madjiguene Sené a le sourire « nous avions la pression, ce match était important pour nous mais aussi pour Trith ». Au sujet de sa performance XXL, l’intérieure est modeste, « j’essaie de faire de mon mieux. Gagner avec cette super ambiance… ».

La capitaine Margot Dubreucq savoure cette première manche gagnée, « quand Trith est revenu, nous nous sommes regroupées et nous avons dit qu’il fallait jouer ensemble pour aller chercher la victoire. Un derby ça se gagne ! Cette victoire a une saveur particulière, nous jouions à domicile avec notre public, c’est super. C’est agréable le soutien du public. Après la période Covid, nous avons vite repris la préparation pour créer une cohésion, l’alchimie entre nous c’est vite fait à l’extérieur du terrain, nous la retrouvons sur le terrain ».

L’entraîneur de Trith Vincent Verryser pointe du doigt son équipe, « elles ont eu peur de jouer, elles n’ont pas gérer leurs émotions et l’environnement. Après un an de Covid, être face à une grosse ambiance, n’est pas évident. Elles ont été maladroites, 3 tirs réussis à trois points sur 22 tentés…nous concédons trop de rebonds offensifs, nous n’avons pas su stopper le jeu rapide d’Escaudain. Nous avons joué trop en dents de scie. Escaudain en voulait plus que nous. Les filles n’ont pas fait les choses demandées. Nous ne gagnons qu’un seul quart-temps, nous encaissons trop de points, il faut encore travailler ».

ESCAUDAIN – TRITH : 68-57 (13-6, 19-16, 18-20, 18-15)

ESCAUDAIN : Sissoko 2, Sene 19, Dubreucq 9, Eduardo 4, Phillips 22 puis Charbonnier 6, Labouche 6, Guerras, Marie,
TRITH : David Gauthier 8, Bachvarova 16, Mahouchiza 14, Marie 10, Modju 1 puis Busignies 2, Désir 6, Billot, Bouthors, Wibabara.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu