1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Football) Inefficace et inattentif, Valenciennes battu par Dunkerque (1-3)
AccueilValenciennois

(Football) Inefficace et inattentif, Valenciennes battu par Dunkerque (1-3)

Un nul, trois victoires avant la trêve internationale, Valenciennes était lancé. De retour à la compétition samedi au stade du Hainaut les Valenciennois n’étaient clairement pas dans leurs bons crampons face au voisin dunkerquois : inefficaces en attaque et inattentifs en défense. Les Dunkerquois ont joué juste et ont gagné (1-3). Conséquence : Valenciennes perd deux places au classement, Dunkerque en gagne deux et sort de la zone rouge.

L’hommage aux soignants

Le VAFC avait convié 1 500 soignants des centres hospitaliers de Valenciennes et de Dunkerque. Vêtus de blanc, les soignants étaient installés en tribune Nungesser au-dessus du kop. Devant la tribune des soignants, les 150 jeunes licenciés du VAFC ont applaudi  le personnel hospitalier. Le coup d’envoi a été donné par Rodolphe Bourret, directeur du centre hospitalier de Valenciennes et le Dr Meurisse, président de la commission médicale d’établissement. Les joueurs valenciennois ont joué en blanc.

Trois tirs cadrés en 90 minutes

L’euphorie ambiante est redescendue dès le premier ballon. Dunkerque est en attaque, Rocheteau au duel avec Ntim, l’arbitre siffle penalty…Rocheteau le tire et ouvre le score (0-1, 3’). Valenciennes réagit mais la défense dunkerquoise est bien en place. Les hommes d’Olivier Guégan ont la possession (72%) mais pas la précision (0 tir cadré sur 5 tentés).

Tout le contraire de Dunkerque : 3 tirs, 3 tirs cadrés et 2 buts ! Segbé Azankpo double la mise du plat du pied (0-2, 41’). Espérons que les Valenciennois retrouvent leurs esprits dans les vestiaires…
Revenus sur le terrain avant leurs adversaires, les Valenciennois montrent leur détermination à renverser la situation. Hélas le naufrage se poursuit : Rocheteau inscrit un second but, une lucarne et Dunkerque creuse son avance (0-3, 47’). Debuchy frappe sur la transversale (51’), Ayité rate son duel face au gardien dunkerquois en envoyant le ballon dans les nuages (52’). L’espoir vient d’Hamache qui réduit le score quatre minutes après son entrée en jeu (1-3, 54’). Les deux entraîneurs procèdent à des changements. Ouadah est proche du quatrième but dunkerquois : pris à contre-pied le gardien valenciennois parvient à détourner du pied la frappe (72’). Ayité est maladroit il est à un mètre du but, il tente du pied puis de la tête pas moyen de marquer (77’)… Cinq minutes de temps additionnel. Le gardien dunkerquois Vachoux se blesse sur un dégagement il est remplacé par Maraval. Les Valenciennois trop inefficaces ne réduiront pas le score. Les joueurs dunkerquois peuvent fêter leur victoire devant leurs supporters.

« nous nous sommes sabordés tout seul », Olivier Guégan

Olivier Guégan n’avait certainement pas imaginé ce scénario, « le résultat ne nous convient pas, c’est une évidence. Nous avions l’opportunité d’enchaîner une quatrième victoire mais nous avons raté la marche, nous nous sommes sabordés tout seul. Nous n’avons pas été efficaces tant offensivement que défensivement. Ce n’est pas faute d’avoir mis en alerte mon groupe, je suis déçu et frustré. Il y a eu des erreurs de concentration, d’attention sur ce match. Nous devons éviter des buts évitables. Il faut rebondir et aller chercher des points à Amiens. Il reste beaucoup de chemin à parcourir dans ce championnat. Tout n’est pas noir ce soir le contenu est par moment intéressant ».

L’entraîneur dunkerquois, Romain Revelli, garde les pieds sur terre, « gagner ici en terme de points c’est bien, nous sommes au-dessus de la zone rouge. Le match était intense, rapide. Nous avons joué avec trois attaquants, nous voulions rivaliser dans la maîtrise. Le but précoce nous a aidés après nous avons eu des contres. Nous nous sommes bien parlés à la mi- temps. Sur la fin nous n’avons pas été en danger tant que ça, nous avons bien fermé l’axe. Nous sommes heureux mais il faut être humble. C’était un match dur, engagé. Félicitations aux joueurs. Dans la rigueur et la discipline nous avons écoeuré les Valenciennois avec des sauvetages. Dans ce championnat, chaque match est un combat ».  

L’attaquant dunkerquois Désiré Segbé Azankpo a le sourire, « ce premier but avec Dunkerque c’est beaucoup de joie et de satisfaction, j’espère enchaîner. Nous avons été dominés mais nous sommes contents de repartir avec les trois points. Valenciennes est une très belle équipe. Nous avons été très efficaces devant. Je me suis mis au service du collectif, j’ai défendu même si je suis attaquant. Notre force c’est le groupe, il vit bien ».

Valenciennes – Dunkerque : 1-3 (0-2)

But : Hamache (54’) pour Valenciennes ; Rocheteau (3’, 47’), Segbé Azankpo (41’) pour Dunkerque

Arbitre : M. Lepaysant

Avertissements : Ntim (2’), Yatabaré (27’), Kaba (74’) pour Valenciennes, Dudouit (7’), Kikonda (45’+1), Kerrouche (75’), Pierre (78’) pour Dunkerque.

Valenciennes : Chevalier ; Ntim, Spano (Hamache 50’), Cuffaut (cap) ;  Debuchy, Picouleau, Kaba, Yatabaré, Lecoeuche (Abeid 86’); Ayité, Robail (Ouattara 70’).

Dunkerque : Vachoux (Maraval 90’+2) ; Kouagba, Yohou, Gomis (Ouadah 65’) ; Dudouit, Kerrouche, Kikonda (Pierre 60’), Trichard ; Segbé Azankpo, Tchokounté (cap) (Bruneel 59’), Rocheteau.

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu