1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Basket) Au terme d’un match haletant, Denain échoue d’un rien face à Blois (76-78)
AccueilDenaisis

(Basket) Au terme d’un match haletant, Denain échoue d’un rien face à Blois (76-78)

Denain recevait vendredi soir un des leaders de la Pro B Blois, quatre matchs quatre victoires. Pas dedans dans le premier quart-temps, les Denaisiens ont subi l’intensité de Blois puis ont réagi en recollant. Malgré une nouvelle absence après la mi-temps, les Denaisiens ont été au coude à coude jusqu’à la fin du match pour concéder une courte défaite.

Clément Frisch : 35 d’évaluation

ça ne démarre pas bien pour Denain qui encaisse un 0-18 (2-0 puis 2-18). Tirs ratés, marchers…ça grimace dans les gradins. Rémy Valin se fâche, fait des sauts près du banc et ordonne à ses joueurs de défendre ensemble…Résultat Denain passe un 14-0 à Blois (15-27 puis 29-27) dont 8 points de Frisch. A la mi-temps, les Denaisiens sont quasiment au niveau de leur adversaire (36-38).
Après la pause dans les vestiaires, c’est un nouveau trou d’air pour les Denaisiens (38-46). Le font-ils exprès ? Non évidemment, d’ailleurs ils donnent tout pour revenir. Mack égalise (49-49, 27’). Les deux équipes ne se lâchent plus (55-55 puis 60-60, 69-69). Money-time ! C’est la guerre des nerfs… il reste une minute et dix secondes à jouer…une éternité pourtant…Quelques secondes de jeu, faute, lancers francs et ainsi de suite. Les supporters denaisiens font tout pour déstabiliser les tireurs de Blois mais ils ne tremblent pas (76-78).

L’intensité et les détails

Rémy Valin, l’entraîneur denaisien, est lucide : « le début de match et le début de seconde mi-temps n’ont pas été bons. Les jeunes joueurs doivent apprendre la dureté de la division. Nous n’étions clairement pas intenses au début. Maintenant ils doivent comprendre que l’intensité est maximale. Le cinq de départ n’a pas répondu, je ne fais pas de cadeau, il sort. Blois a mieux maîtrisé les détails que nous. Nous avons de l’énergie mais chercher des interceptions c’est suicidaire. Nous avons été valeureux, courageux, nous avons su réagir. Les détails coûtent cher. J’espère que ça servira de leçon. Blois a fait un meilleur match dans le contrôle du jeu ».

Le meneur denaisien Matthieu Missonnier est fair-play, « félicitations à Blois, c’est l’équipe en forme. Nous savions que ça allait être la guerre. Nous avons bataillé pour revenir. Faire un si mauvais départ, ça complique les choses. Ça s’est joué sur des détails comme des tactiques que nous n’avons pas su mettre en place ».

L’entraîneur de Blois Mickaël Hay analyse la feuille de statistiques avant de s’exprimer, « oui nous avions une belle avance car les Denaisiens jouaient sans intensité. Je savais qu’ils allaient revenir et qua ça allait être un match de combattants. Ça se joue à peu de choses. Nous avons montré de la lucidité en fin de match. Un grand bravo aux garçons. Les Denaisiens vont gagner des matchs je ne suis pas inquiet pour eux ».

Denain – Blois : 76-78 (12-23, 24-15, 19-19, 21-21)
Denain : Mack 11, Efianayi 15, Payen-Boucard 2, Edzata 5, Milovanovic 10 puis Frisch 24, Missonnier 5, Mensah, Losser 4.
Blois : Vergiat 11, Dossou 7, Tanghe 8, Rigot 10, Cornely 21 puis Ekperigin 15, Racine 6, Hergott, Bequignon.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu