1. Accueil
  2. Accueil
  3. 1ère naissance de l’année, femmes enceintes non vaccinées…. la vie d’une maternité en 2022 !
AccueilValenciennois

1ère naissance de l’année, femmes enceintes non vaccinées…. la vie d’une maternité en 2022 !

Pour cette information positive et habituelle, la 1ère naissance de l’année civile, au sein d’un établissement de santé, la concomitance avec une pandémie mondiale est également un fait du quotidien pour tous les acteurs de la santé au sein du Centre Hospitalier de Valenciennes, et en l’occurrence d’une maternité publique de niveau 3 sur le Grand Hainaut (visuel des parents de la 2ème naissance de l’année 2022 à la maternité de Monaco).

( Visuel Brigitte Guionnet et Elisa Caudrelier)

Brigitte Guionnet : « La non vaccination des femmes enceintes est un drame ! »

Ils s’appellent Björn et Loan, ce sont les deux premières naissances de l’année 2022 au sein du Centre Hospitalier de Valenciennes à 5H39 et 6H12. En présence d’Elisa Caudrelier, conseillère municipale déléguée à l’accueil dans les services publics et à la jeunesse à Valenciennes, mais également membre du Conseil de Surveillance du CHV, les mères des deux premières naissances de l’année furent mises à l’honneur.

Ces naissances débutent un cycle après une année 2021 où la maternité publique de Monaco à Valenciennes a procédé à 3 226 accouchements, pour 3247 naissances dont 118 jumeaux. « Notre plus gros mois fut celui de décembre 2021 avec 301 naissances, nous avons même dû transférer quelques accouchements chez les maternités partenaires de Denain et Saint-Saulve. Par rapport à 2020, nous sommes sur une stabilité des naissances », explique Brigitte Guionnet, Cheffe du service Maternité et vice-cheffe du pôle Mère-enfant au CHV.

Evidemment, il est impossible de déconnecter cet état des lieux de début d’année avec une épidémie inédite sur la planète. La réalité concrète d’une maternité publique est également la problématique d’une absence quasi chronique de vaccination contre la Covid chez les femmes enceintes. « Sur 3226 accouchements, nous avons un taux très très faible de femmes enceintes vaccinées. La non vaccination des femmes enceintes est un drame ! Notre crainte majeure est que le service de réanimation nous impose un accouchement, à terme ou prématuré, pour mieux ventiler une patiente. Nous n’avons pas eu ce cas chez nous, mais au sein d’autres maternités, même si un cas fut très très proche chez nous », commente Brigitte Guionnet.

Ensuite, elle argumente ce regret médical. « Regarder la liste des comorbidités, attendre un bébé est une comorbidité. Le diaphragme remonte et la ventilation est plus difficile, il est important que les femmes enceintes se vaccinent contre la Covid. A ce stade, autant nous arrivons à convaincre pour le vaccin contre la Grippe, mais pas contre la Covid », poursuit-elle.

« Un manque de sages-femmes au CHV  », Brigitte Guionnet

Autre analyse factuelle sur cette année 2021, la proportion des prématurés dans une maternité avec un service néonatalité est suivi de près. « Nous avons eu 8% de prématurés en 2021, 21 césariennes, mais également 2,5% des accouchements avec une épisiotomie », ajoute Brigitte Guionnet.

Cette année 2022 ne commence pas différemment avec la première naissance de l’année par un prématuré, Björn, où la mère « a été suivie dans notre service Néonat et accouché au sein de cette maternité, car le transfert est toujours compliqué pour une mère et le futur enfant », commente Brigitte Guionnet.

Enfin, ce constat médical doit intégrer un cruel manque d’effectif au sein de la Maternité de Monaco à Valenciennes. « Nous avons 56 ETP au sein de notre Maternité, mais avec 10 absences à cet instant. Nous sommes en tension au niveau des sages-femmes à la Maternité de Monaco, et nous attendons la nouvelle promotion pour recruter… », conclut Brigitte Guionnet.

Le prénom…

En 2021, on peut indiquer qu’environ 51,5% des naissances au CHV sont de sexe masculin, soit une très faible majorité, avec plus de 930 naissances de Valenciennois pour plus de 2260 non Valenciennois.

Enfin, pour une information plus légère, le classement des prénoms les plus prisés en 2021 à la Maternité de Monaco, à Valenciennes, est pour les filles (ordre décroissant): Ambre, Jade, Louise, Julia, Jeanne, et Rose pour les 6 premières, et Arthur, Louis, Noah, Raphäel, Gabriel et Jules pour les 6 premiers prénoms choisis pour les garçons.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires