1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Foot) Valenciennes aux deux visages concède le nul face à Guigamp (1-1)
AccueilValenciennois

(Foot) Valenciennes aux deux visages concède le nul face à Guigamp (1-1)

Samedi soir au stade du Hainaut, Valenciennes avait bien démarré la rencontre en ouvrant le score par Ntim (22’). Guingamp transparent en première mi-temps réagissait en deuxième. Debuchy, expulsé pour une main devant la ligne de but, permettait à Pierrot d’égaliser sur penalty (75’). Réduit à dix, Valenciennes tenait le résultat jusqu’au bout. Les hommes de Christophe Delmotte démarrent 2022 comme ils avaient fini 2021 sur un nul. Ils occupent après cette 20e journée la 16e place.

Une mi-temps chacun

Malgré 9 joueurs positifs au Covid, le VAFC démarre bien la rencontre se montrant le plus tranchant avec Hamache (6’) puis Yatabaré (13’). Robail obtient un corner, Ntim seul au point de penalty le reprend de la tête et ouvre le score (1-0, 22’). En confiance et accrocheurs les Valenciennois pressent leurs adversaires à l’image de Robail (29’) qui récupère un ballon au défenseur Sivis, sa frappe dans la surface de réparation est trop croisée (29’). Guingamp est plus que timide. Valenciennes s’engage : choc entre le gardien guingampais et Debuchy (40’), heureusement pas de blessé. Les Guingampais, qui ont du se faire remonter les bretelles dans les vestiaires, montrent un autre visage en seconde mi-temps : reprise de Cathline au-dessus de la transversale (54’) puis tête de Pierrot (57’) détournée par Allagbé. Debuchy touche le ballon de la main devant la ligne de but, il est expulsé (73’). Pierrot tire le penalty et égalise (1-1, 75’). Valenciennes se réorganise pour maintenir ce score. Guingamp change de gardien : Basilio blessé sur l’action précédente (86’) laisse sa place à Barbet pour sa première en Ligue 2. Il y a du KO dans l’air, les deux équipes tentent le tout pour le tout mais aucune des deux ne marquera de deuxième but, synonyme de victoire.

« l’état d’esprit en infériorité numérique était top  », Christophe Delmotte

L’entraîneur valenciennois, Christophe Delmotte, reste positif, « nous voulions bien repartir sur cette deuxième mi-temps, nous avons fait le dos rond. En fin de deuxième mi-temps, l’état d’esprit en infériorité numérique était top. A nous de perséverer pour inverser la tendance, chacun a eu sa mi-temps, nous n’avons pas su faire la différence en première mi-temps. Il n’y aurait rien eu à dire si nous avions mené 2-0 à la mi-temps. C’est un point ».

L’entraîneur guingampais Stéphane Dumont analyse la rencontre, « il y eu deux mi-temps bien distinctes une assez pauvre, où nous avons manqué d’engagement et de maîtrise technique, c’était insuffisant. Puis nous avons retrouvé de l’allant et nous ne sommes pas loin de gagner. Nous avons la sensation que nous aurions pu prendre les trois points, nous ne sommes pas passés loin. Au vue de la seconde mi-temps, nous avons des regrets. Nous sommes inquiets pour Enzo (Basilio) c’est le genou, c’est le gros point noir de la soirée».

Le défenseur guingampais Pierre Lemonnier est clair, « il nous a manqué de faire une première mi-temps comme la deuxième, c’est récurrent. Nous sommes rentrés dans le vestiaire inquiets mais nous en sommes sortis déterminés. Nous avons des regrets mais il faut se satisfaire d’avoir pris un point ».

Valenciennes – Guingamp : 1-1 (1-0)

4146 spectateurs

Arbitre : G. Angoula

But : Ntim (22’) pour Valenciennes ; Pierrot (75’) sur penalty pour Guingamp

Avertissements : Lemonnier (26’), Sivis (70’), Pierrot (75’) pour Guingamp

Expulsion : Debuchy (73’)

Valenciennes : Allagbé ; Debuchy, Ntim, Cuffaut (cap), Dos Santos ; Picouleau (Kalai 76’), Kaba, Diliberto (Doukouré 76’), Hamache ; Yatabaré (Masson 68’), Robail.

Guingamp : Basilio ; Sivis, Sampaio (cap), Lemonnier, Riou ; Roux, Diarra (Carnot 90’) ; Barthelmé (Taha 90), Cathline (Abi 63’), Livolant ; Pierrot.

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu