1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le sport amateur et professionnel dans le viseur du Pass Vaccinal
AccueilTerritoire

Le sport amateur et professionnel dans le viseur du Pass Vaccinal

La prochaine promulgation de la loi instaurant le Pass Vaccinal devrait intervenir (probablement) le week-end du 22 et 23 janvier. Elle va de fait impacter le monde sportif pour les pratiquants dès l’âge de 16 ans, tant chez les amateurs que chez les professionnels.

Au détour d’un tsunami planétaire avec l’affaire Novak Djokovic en Australie, un champion de tennis dont le nom devient un symbole des anti-vaccins durant les défilés du samedi après-midi, le Pass Vaccinal arrive cahin-caha dans notre réalité quotidienne en France.

Le gouvernement a évolué sur le volet professionnel du monde sportif, il est à ce stade intraitable. Une affaire australienne en cours de campagne présidentielle serait cataclysmique. Par suite, la règle est claire : pas de vaccin, pas de terrain. Dès ce week-end et la rencontre de ligue 2 VAFC-Nancy, la loi devrait s’appliquer sans faille, pas de place sur le terrain pour les joueurs non-vaccinés. Certes, près de 95% des professionnels sont vaccinés en ligue de football professionnel, tout au moins la ligue 1, mais il n’en demeure pas moins que chaque entraîneur va devoir potentiellement composer, et peut-être plus encore dans le milieu amateur où la suspension de salaires n’est pas une menace… !

Quel vaccin concerné pour les étrangers ?

Sur le papier, la règle est claire si l’on n’est pas vacciné, l’entrée est refusée à toute compétition sportive professionnelle ou amateure. Sauf qu’on ne sait pas encore de quels vaccins parle la Ministre des Sports. Est-ce qu’un tennisman russe vacciné avec Spoutnik ou un athlète chinois vacciné avec Sinovac seront acceptés ? Une réponse sans ambiguïté doit intervenir avant la promulgation de cette loi, donc d’ici la fin de cette semaine.

L’exception sportive est pour les jeunes de 12 à 15 ans, restant sous l’ancienne mouture du Pass Sanitaire, et bien sûr les moins de 12 ans sans restrictions pour la pratique de leur activité sportive.

La durée du Pass Vaccinal ?

Alors là, c’est la question qui taraude le plus. Ou l’idée est de libérer les jauges, un mode en retour normal sous quelques semaines pour les vaccinés et de l’autre poursuivre ce Pass Vaccinal le plus longtemps possible, juin, juillet… afin de pousser les plus récalcitrants à se vacciner ou de libérer toute contrainte pour l’ensemble de la population le plus vite possible. Clairement, le chiffre des non-vaccinés diminue depuis les prochaines contraintes affichées par le gouvernement, pas les plus dures au monde, mais suffisantes pour inciter les non-vaccinés à franchir le Rubicon. Peut-être que le prochain vaccin Novavax, en mars prochain, d’un process plus classique va inciter les détracteurs de la technologie de l’ARN Messager, très vieille dans la pratique, mais mise sur le devant de la scène depuis ces vaccins contre le Covid-19..

Le débat n’est donc pas de savoir combien de vie furent épargnées avec le vaccin, le chiffre est colossal, mais combien de temps prendra une vaccination maximale en France. Le 100% ne sera jamais atteint, mais on peut toucher du doigt une immunité collective. Enfin, on peut aussi sourire face aux modes de persuasion autour du globe. Le Québec a supprimé la vente d’alcool aux non-vaccinés avec par porosité une vague de primo-vaccinés… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires