1. Accueil
  2. Accueil
  3. (VA) Foire politique ?
AccueilValenciennois

(VA) Foire politique ?

Lorsqu’une majorité municipale est bâtie sur un mariage d’élu.e.s de la société civile, de la majorité présidentielle, du parti Les Républicains, voire de l’UDI, il suffit d’une allumette, le nouveau parti « Horizons », pour mettre le feu politique peu avant une élection Présidentielle indécise, et une législative torturée pour les électrices et les électeurs, notamment dans la 21ème circonscription (visuel d’une annonce commerciale dans les années 1930 pour l’ex Foire commerciale de Valenciennes).

Mattéo Gualano, en charge du nouveau  comité « Horizons » sur le Valenciennois

Après la nomination de Laurent Degallaix comme référent Hauts-de-France du nouveau parti politique d’Edouard Philippe, Horizons, ce mouvement se déploie dans les territoires à l’image du mouvement « En Marche » en 2016. Mardi 25 janvier, Mattéo Gualano, 7ème adjoint aux grands projets et au développement urbain au sein du Conseil municipal de Valenciennes est devenu le lead du nouveau Comité « Horizons » sur la ville de Valenciennes, l’autre est sur Hazebrouck dans le Nord.

Concrètement, vous avez au sein du Conseil municipal de Valenciennes plusieurs élus Les Républicains, certains pour Valérie Pécresse, mais peut-être d’autres en mouvement vers Horizons… Donc, déjà deux clans ennemis ! Ensuite, une élue UDI, Geneviève Mannarino dont la joute avec le maire de Valenciennes, à l’occasion des élections Départementales, laissera des traces politiques et personnelles. Bien sûr, deux élu.e.s LREM dans la majorité Présidentielle. Une gauche réunie sous la bannière Valenciennes Verte et Solidaire avec des mouvements nationaux en complète guerre froide, cela va aussi laisser des traces, et que fera l’élue du PCF, mystère sur sa consigne de vote. Enfin, les deux élu.e.s de l’extrême droite sont exclus du parti RN pour un ralliement à un autre candidat. Le suspense est assez faible sur le choix final de ces élus de l’extrême droite. Sur cette mosaïque, le parti « Horizons » émerge avec un atterrissage sur Valenciennes avec perte et fracas.

Et après la Présidentielle…

Nul doute que la 21ème sera le théâtre d’un nouveau jeu politique, une foire politique jamais atteinte dans l’histoire du Valenciennois où les nouveaux Conseillers départementaux que sont Valérie Létard et Laurent Degallaix pourraient se retrouver en soutien d’un candidat différent, cocasse pour ne pas dire incongru !

En effet, il serait envisageable, mais rien n’est officiel, que Béatrice Descamps repartirait pour un second mandat soutenu par l’UDI. La visite de la Secrétaire d’Etat, Mme Bourguignon à la Fondation Devant, en compagnie de la sénatrice et de la député est un message… politique !

En face, le parti LREM envisagerait de présenter un candidat, contrairement à 2017, sur la 21ème circonscription. Plusieurs prétendants postulent, mais un regard du coté du comité de soutien au Président sortant, sa présidence notamment, pourrait vous donner un indice sur la tendance du moment. Toutefois, la vérité d’un jour… !

La gauche écologique réussira-t-elle à se rassembler pour cette législative ? Cela n’est pas gravé dans le marbre, plusieurs postulants sont en lice, le résultat de la Présidentielle sera déterminant pour une concrétisation sur le terrain d’une alliance ou pas, car cette fois, il y aura un titulaire et un suppléant !

L’extrême droite où les deux élu.e.s changeraient de candidat à la Présidentielle sont exclus du Rassemblement National par Sébastien Chenu ce qui préfigure (peut-être) l’arrivée d’un autre mouvement politique au sein du Conseil municipal de Valenciennes. Là encore, les lignes vont bouger… à tous les étages.

En bref, c’est la foire commerciale aux bulletins de vote, venez visiter mon stand… politique, ils sont beaux mes produits, une idée achetée, deux gratuites…, une conviction vendue, deux oubliées !!!

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires