1. Accueil
  2. Accueil
  3. Entretien avec Patricia Fournier, nouvelle présidente de l’U2P du Nord
AccueilValenciennois

Entretien avec Patricia Fournier, nouvelle présidente de l’U2P du Nord

Elue le 14 février 2022, Patricia Fournier prend la présidence de l’U2P dans le département du Nord, une nouvelle casquette avec l’accès à une fonction importante pour soutenir les Petites et Moyennes entreprises de moins de 50 salariés. Responsable, avec son mari André, de la Pâtisserie « Aux Délices » sur la commune de Marly, elle évoque également, à titre personnel, son choix pour le second tour de l’élection présidentielle.

Patricia Fournier : « Alain Griset a fait un excellent travail pour les petites et moyennes entreprises »

L’Union des entreprises de proximité est moins connue que l’autre syndicat des chefs d’entreprises, le MEDEF (https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/04/12/presidentielle-2022-le-medef-apporte-son-soutien-a-emmanuel-macron_6121744_3234.html) même si paradoxalement elle s’occupe de dizaines de milliers d’entreprises et de bien plus d’emplois au final.

Patricia Fournier est déjà une tête reconnue sur le Valenciennois à travers une ancienne casquette au sein de l’association des commerçants de la commune de Marly. Puis, comme Présidente de la commission territoriale de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, et renouvelée en fin d’année 2021, mais aujourd’hui la marche est plus haute. En effet, elle est Présidente de l’U2P pour le département du Nord

« de mieux faire connaître l’U2P », Patricia Fournier

Que regroupe l’U2P ? Le champ de compétences est très vaste, car il comprend les entreprises de services, les alimentaires, les entreprises du bâtiment, mais également les professions libérales (Infirmier, avocat, pharmacien) avec 2,8 millions de TPE-PME, c’est dire si l’instance pèse dans le jeu des institutions. « D’ailleurs à travers notre mandat, nous sommes présents dans 80 institutions comme les Prud’Hommes, l’URSSAF, la CAF, la MDPH, la Médecine du Travail… Enfin, les chefs d’entreprises doivent savoir que 50% de leurs préoccupations peuvent se résoudre grâce à notre intervention », précise Patricia Fournier.

C’est pourquoi, la nouvelle Présidente place au dessus de tout « mieux faire connaître l’U2P. Le chef d’une petite et moyenne entreprise a toujours le nez dans le gazon. Il n’y a pas que le CAC 40 ! Moi, je vais aller au contact des entreprises de proximité et agir pour que chaque emploi trouve une TPE/PME. D’ailleurs, nous parlons d’entreprises et d’emplois non délocalisables. Clairement, Il faut faire grandir la voix de l’U2P », ajoute-t-elle. Effectivement, la carence de jeunes et moins jeunes motivés dans de multiples secteurs d’activités des TPE/PME constitue une évidence de fond, un problème économique et social à résoudre d’urgence, car il est la clé de beaucoup de maux directs et indirects dans notre société.

« Après 25 ans de cotisation… j’ai 400 euros. Donc, le sujet est la pension de retraite à la fin » », Patricia Fournier

Bien sûr, la feuille de route est copieuse pour l’U2P national avec une déclinaison territoriale. « L’U2P veut accompagner les entreprises dans la transition écologique et numérique. Nous devons proposer un haut niveau de protection sociale. A ce titre, Alain Griset a fait un excellent travail pour les petites et moyennes entreprises. Une très ancienne demande sur la protection des biens personnes des chefs d’entreprises indépendants a été votée par le Parlement. Enfin, ça a bougé ! », explique Patricia Fournier.

Ensuite, la fameuse réforme sur les retraites. Elle rappelle un peu l’historique où chacun sait que l’épouse collaboratrice de son mari indépendant a vécu comme un fantôme pour notre système social, une clandestinité officielle. « C’est en 2007, une réforme de Nicolas Sarkozy, où pour la première fois, le conjoint collaborateur est officiellement reconnu (avec des cotisations sociales à la clé). Heureusement, je suis salariée depuis 25 ans, mais à ce stade ma retraite s’élève à 400 euros. Donc, le sujet est la pension de retraite à la fin. Certes, il faut rester en bonne santé jusqu’à la fin de son activité », commente-t-elle.

En conclusion, Patricia Fournier souligne entre les deux tours de la Présidentielle qu’elle votera «  à titre personnel, pour Emmanuel Macron. Je vote pour la continuité sur le travail de la réforme de la retraite et principalement des conjoints collaborateurs. Je connais des femmes divorcées au travail durant toute leur vie auprès d’un mari, dans une activité d’indépendant, n’ayant aucune ressource pour vivre. Ce n’est plus acceptable en 2022 ! ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires