1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le lycée François Mansart fait vivre Erasmus à Marly
AccueilValenciennois

Le lycée François Mansart fait vivre Erasmus à Marly

A l’heure où une vision de la France dans l’Europe est plus que jamais au coeur des prochaines élections législatives, et récemment de la Présidentielle, la mise en oeuvre d’un échange Erasmus entre le lycée François Mansart et des élèves d’Irlande, d’Espagne, d’Italie, mais également d’un territoire ultra-marin, en l’occurrence La Réunion, est très symbolique à plus d’un titre.

Jean-Luc Prunier : « Pas d’Eramus sans Europe »

Initié par Assia COSTANZO, adjointe à la jeunesse au sein de la majorité municipale de Marly, un échange Erasmus s’est opéré entre le lycée du bâtiment François Mansart à Marly et plusieurs établissements scolaires, en Irlande, en Italie, en Espagne, sans oublier un territoire Ultra-marin comme La Réunion. Sur le dernier point, rappelons que les territoires éloignés géographiquement du périmètre européen bénéficient d’un statut particulier, ce sont les fameux RUP (Régions ultrapériphériques) au nombre de 9 en Europe dont 6 pour la France (la Martinique, Mayotte, la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, et Saint-Martin). A ce titre, les politiques européennes ont dû être spécialement adaptées à leur situation géographique avec des fonds spécifiques grâce à des traités votés par tous les états membres. De manière factuel, le taux d’attrition électorale en faveur de l’Europe est inversement proportionnelle à l’engagement de l’U.E pour ces territoires, étonnant !

« un axe fort envers la jeunesse », Aurore Fareneau

Cette cérémonie d’accueil relative à cet échange Erasmus au sein du coeur de la démocratie locale, la salle du conseil municipal, est un nouveau signe européen de la municipalité de Marly. « Nous avons signé le 09 mai 2021 un label villes européennes. C’est un axe fort envers la jeunesse de la commune durant le joli mois de mai de l’Europe (09 mai/Fête de l’Europe). Enfin, à l’accueil des élèves et accompagnants à l’hôtel, nous n’avions plus de sourire caché par le masque », commente Aurore Fareneau, conseillère déléguée aux affaires européennes.

« énorme investissement des enseignants dans ce projet », Jean-Luc Prunier

Jean-Luc Prunier

Pour le nouveau proviseur du lycée François Mansart de Marly, cet échange Erasmus a tenu grâce à la pugnacité du corps pédagogique. En effet, le premier échange entre les différents établissements scolaires européens s’est déroulé « juste avant la Covid. Puis, la pandémie a stoppé, freiné, reporté ces échanges, et il a fallu une détermination assorti d’un optimisme inébranlable. En clair, cet échange ERASMUS s’opérer grâce à un énorme investissement des enseignants dans ce projet », indique Jean-Luc Prunier.

Aujourd’hui, Erasmus a 35 ans, et son aménagement depuis 2014 avec Erasmus + entretient ce dispositif. « C’est la magie d’Erasmus, aider à se construire, pas d’Eramus sans Europe. Dès ce lundi, les jeunes pourront visiter nos ateliers spécialisés dans les différents métiers du bâtiment. Ensuite, un programme afin de visiter le Valenciennois, mais également l’eurorégion, a été préparé par  nos équipes », précise Jean-Luc Prunier.

Un peu d’Europe… en paix !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires