1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Petite-Forêt) Une limitation des publicités et son impact financier
AccueilValenciennois

(Petite-Forêt) Une limitation des publicités et son impact financier

Parmi les 34 500 communes françaises (environ), dans le fracas des grandes urbanités, on oublie trop souvent que les communes rurales, mais également périurbaines comme Petite-Forêt, constituent l’essentiel du bataillon des maires en France, là où le poumon social est extrêmement important à analyser. Oui, la crise des Gilets Jaunes n’est pas venue des Grandes métropoles !

Au sein de la salle des Fêtes Jules Mousseron à Petite-Forêt, en mode classique sans mesures sanitaires, le Conseil municipal s’est tenu ce 10 mai 2022, 21 ans après l’élection de François Mitterand le 10 mai 1981, une date assurément marquante pour l’élue socialiste Sandrine Gombert.

Pour autant, la gestion des affaires courantes n’attend pas dans une ville aux caractéristiques particulières. « Cette année, nous n’avons plus de DGF (Dotation Générale de Fonctionnement) », lance l’édile. En effet, dans la baisse généralisée des dotations de l’Etat, Petite-Forêt avec notamment sa zone commerciale à dimension régionale n’est pas sans subsides même si son budget est contraint comme partout.

« nos recettes publicitaires… devraient diminuer d’environ 20% », Sandrine Gombert

Dans les délibérations du jour, l’une d’entre elles est particulièrement intéressante. En effet, Valenciennes Métropole a voté une réglementation intercommunale, le 21 mars 2022, sur la limitation des publicités, leur dimension, leur nombre, avec des zones différenciés selon la typologie de l’habitat ou les activités économiques. C’est un nouveau document d’urbanisme intercommunal visant à réduire la pollution visuelle s’imposant de fait aux 35 communes du Valenciennois, même si certaines d’entres elles avaient déjà leur propre réglementation.

« Nous n’avions pas de réglementation locale en la matière, mais cette nouvelle RLPI (Règlement Local de Publicité Intercommunal) va interdir les 4X3, en fait toutes les publicités supérieures à 10,50 M2. Elle limite également le volume des autres. De fait, nos recettes publicitaires annuelles à hauteur de 200 000 € devraient diminuer d’environ 20% en 2022. Nous ferons le point en fin d’année », commente l’édile de Petite-Forêt.

Petit parallèle cocasse, au moment où les 12 M2 disparaissent du monde réel, les agences de création, dans le Nord, fabriquent les commandes des 4X3 pour les grandes signatures économiques nordistes sur le Métaverse, le choc des mondes.

1250 euros pour l’Ukraine

Dans le montant des subventions accordées aux associations pour un total de 97 692 euros en 2022, la commune propose une partie de ladite subvention, 1 250 euros, à différentes associations du Valenciennois en lien avec l’Ukraine.

« Terres de Jeux en Nord »

La commune de Petite-Forêt a obtenu le label « Terres de Jeux en Nord » en février 2022. A ce titre, un élu rappelle que « les services ont réussi à monter un dossier particulièrement lourd. Pour autant, l’ensemble de ces derniers va s’impliquer dans ce label ». A titre d’exemple, les espaces verts fleuriront la commune en mode olympique afin d’accueillir les athlètes pour cet événement planétaire.

Groupement de commandes pour l’électricité

Ce n’est qu’une délibération de renouvellement d’un Groupe de commandes intercommunal (Valenciennes Métropole) déjà constitué, car elle met en relief plus encore la bonne gestion des recettes publiques. En effet, le coût de l’énergie dans les bâtiments communaux à l’heure d’une hausse, freinée par le Gouvernement, mais incertaine sur le temps long, devient un enjeu local de premier plan.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires