1. Accueil
  2. Accueil
  3. Les jeunes et l’entreprise, (re)prise de dialogue !
AccueilTerritoire

Les jeunes et l’entreprise, (re)prise de dialogue !

A l’occasion du salon professionnel Made in Hainaut 2022, une conférence était dédiée à un retour de vécu suite à l’initiative du comité « Grand Hainaut 2040 » où des jeunes du territoire ont participé à des échanges très diverses avec le milieu économique. Rencontre dans une entreprise, road trip inter-bassin de vie, visite des stands au sein du MIH, la jeunesse était au niveau où on l’attend, celle des futurs acteurs de demain.

Philippe Mixte : « L’attractivité du territoire au bénéfice des jeunes »

Le comité Grand Hainaut 2040 est une association composée avec des acteurs de la société civile afin de renforcer « l’attractivité du territoire au bénéfice des jeunes. Nous avons lancé une initiative en petit format en 2021 à cause de la crise sanitaire. Par contre en 2022, nous avons mobilisé 500 jeunes dans des classes sur les différents établissements du Grand Hainaut », commente Philippe Mixte, le Président de l’association.

En effet, cette mobilisation s’est effectuée sous trois formes pour les jeunes : la visite d’une entreprise de leur environnement proche, un road trip où les jeunes partaient à la découverte d’un autre territoire (Valenciennois/Cambrésis/Sambre-Avesnois), un repas avec un chef ou une cheffe d’entreprise, et une visite des stands du salon Made in Hainaut pour quelques uns.

« Le voir pour apprendre, c’est fondamental », Bruno Fontaine

Pour le Président de la CCI Grand Hainaut, la réalité est que les entreprises du territoire « ont des difficultés de recrutement, il y a beaucoup de postes à pourvoir ». Ensuite, la découverte d’un environnement entrepreneurial constitue un atout pour les jeunes. « Le voir pour apprendre, c’est essentiel », ajoute Bruno Fontaine.

Bien sûr, le Président de la Porte du Hainaut, Aymeric Robin, était enthousiaste face à cette série de témoignages au MIH : « C’est extrêmement touchant ! Il est important d’ « Allez vers » cette jeunesse ».

Des jeunes, des regards, et une écoute !

Parmi ces 500 jeunes participants, trois établissements scolaires ont envoyé leur délégation d’élèves, notamment le Lycée de la Sagesse et le lycée Henri Wallon à Valenciennes, mais également l’établissement scolaire Ensemble Saint-Luc à Cambrai.

Pour le lycée de La Sagesse à Valenciennes, trois niveaux étaient concernés, la seconde Générale Technologique, la Terminale Pro, et le BTS 1ère année. Sous la houlette de Sandrine Dhienne, responsable pédagogique, et Xavier Lemoine, professeur de français, cette équipe jeunesse de La Sagesse a rencontré l’association des « Papillons Blancs » sur Cambrai. « Nous avons découvert les multiples missions de cette association en faveur des personnes en situation de handicap mental, la blanchisserie, les espaces verts, la restauration, etc. Cette visite était très enrichissante, car nous avions pas connaissance de certaines activités des Papillons Blancs », explique Eva en BTS.

Pour sa part, son collègue porte-parole de la seconde GT toujours à La Sagesse, Raphaël, a participé avec ses compagnons de vie scolaire au concours « Jeunes et Audacieux » se conjuguant très bien avec une activité des « Papillons Blancs ». En effet, au sein de la mini-entreprise « Dream Makers » à La Sagesse, un projet « de sacs conçus avec des jeans de récupération où nous avons collaboré avec les papillons Blancs de Wattrelos pour la couture. Nous avons obtenu le 2ème prix « Jeunes et Audacieux », commente Raphaël.

Pour les jeunes du lycée Henri Wallon, la découverte fut celle de l’entreprise « Hiolle ». « Cela nous a permis de mieux connaître le milieu de l’industrie. Hiolle Industries est situé à Prouvy. Elle est également à l’international au Maroc, en Algérie, mais aussi à Toulouse. Elle place l’humain au coeur de l’entreprise ».

Enfin, les jeunes apprenants de l’établissement Saint-Luc sont partis à la découverte de l’entreprise GEO2R, spécialiste de l’imagerie technique aérienne par drone, inspection intérieure/extérieur, cartographie, perspectiviste 3D… Un repas avec le chef d’entreprise a complété cette rencontre particulière entre la jeunesse et l’entreprenariat.

Un road Trip

Autre élément de cette immersion des jeunes dans le monde de l’entreprise, un voyage des jeunes vers un autre territoire, les Valenciennois vers le Cambrésis, les Cambrésiens vers la Sambre-Avesnois, et la Sambre-Avesnois vers le Valenciennois a pris forme.

Pour la Sagesse, le Road Trip s’est rapproché d’une Usine Boulangère, l’IUMM, et même le Zoo de Maubeuge. Quant au Lycée Wallon et l’établissement Saint-Luc, la visite s’est dirigée vers l’emblématique usine Toyota et le Pôle d’innovation Transalley. Un jeune dit sans ambiguïtés « j’ai découvert des usines propres. On a toujours une image (d’Epinal) de l’usine sale », une autre s’enthousiasme de certaines révélations « des coulisses d’une entreprise ».

Une visite du salon MIH

Enfin, quelques classes sont venues en visite guidée sur le salon Made In Hainaut. « Nous ne pouvions pas accueillir 500 personnes aujourd’hui. Par contre, pour les autres activités, nous sommes encore plus ambitieux pour l’année prochaine avec 1 000 jeunes mobilisés », déclare Philippe Mixte.

Pour conclure, le mot de la fin à Didier Cousin, vice-président de l’association Grand Hainaut 2040 « le rapprochement entre les jeunes et l’entreprise, c’est fondamental ! ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu