1. Accueil
  2. Accueil
  3. « Îlot Centre Halle » en novembre 2023 à Saint-Saulve
AccueilValenciennois

« Îlot Centre Halle » en novembre 2023 à Saint-Saulve

Soir de gala au Conseil municipal de Saint-Saulve où la présentation des esquisses de ses deux projets phares du mandat 2020/2026, le Groupe scolaire du Bas Marais et la halle polyvalente marchande, était l’objet de toutes les curiosités (visuel Architecte îlot Centre Halle).

(Visuel Architecte projet Groupe scolaire du Bas Marais)

DSA  Architectes retenu pour la réalisation du Groupe scolaire du Bas Marais

En propos liminaire, le maire de la commune colle à l’actualité à travers l’annonce d’une hausse du point d’indice dans la fonction publique comprenant une hausse de salaire de 3,5%. « Pour notre collectivité, cela représente une hausse budgétaire de 268 000 euros sur 12 mois pour la ville, 8 000 euros pour le CCAS, 23 000 euros pour le SPAD (services soins infirmiers), et 73 000 euros pour l’EHPAD », commente Yves Dusart.

Ensuite, il revient sur le choix de Vallourec et des 100 postes supprimés sur Saint-Saulve. « Les salariés ont choisi de travailler jusqu’à la fermeture fin décembre 2022 », déclare l’édile. Ensuite, il rappelle une rupture de dialogue total avec la Direction du groupe sidérurgique « il faut dire que plus personne ne fait confiance dans la direction de Vallourec ». Enfin, il partage avec Valenciennes Métropole le souhait «  de récupérer pour zéro euro ce site industriel ».

« Ce bouleversement de calendrier est intelligent et stratégique », Yves Dusart

Le premier dossier présenté était celui de la futur halle polyvalente avec un nom de baptême prometteur « Îlot Centre Halle ». Compte tenu des contraintes de subventions, notamment régionale, ce dossier prévu en fin de mandat est revenu au dessus de la pile. « Ce bouleversement de calendrier est intelligent et stratégique. A ce titre, nous devons déposer un permis de construire avant ce 1 juillet 2022 et un OS travaux avant le 31 décembre 2022. Dans le cas contraire, nous passons à coté d’un million d’euros dans le cadre de l’appel à projets régional « Redynamisons nos centres-villes et Centres-bourgs », déclare Yves Dusart.

Pour un coût total de 2 076 000 euros HT, dont un reste à charge de 570 000 euros, et des subventions de Valenciennes Métropole, du Conseil département du Nord, de l’Etat, et évidemment la Région Hauts-de-France, celle halle polyvalente marchande « va créer un espace de vie, un lieu d’échanges, un lieu de vie notamment sur le parvis entre l’hôtel de ville et cette halle polyvalente. Il y aura certaines activités, mais ce site n’a pas pour but de transférer les commerces à côté de la mairie. Par contre, il sera un aspirateur pour le reste du projet de redynamaisation de notre centre-ville. La livraison est programmée pour novembre 2023 ».

Site brut actuel du futur  » îlot Centre Halle » juste à coté de l’hôtel de ville

Concrètement, vous avez un espace de 283 M2 où le marché traditionnel du mardi sera transféré sur ce site, mais également un marché mensuel avec des producteurs locaux sans oublier des salons, des expositions, des concerts, et des manifestations.

L’autre bâti, rue Jean Jaurès, sera dédié à un espace de restauration/buvette avec cuisine, d’une boutique éphémère avec une offre très diversifiée, et enfin d’un espace de bureaux à l’étage, open space… 

« C’est le projet de notre mandat », Yves Dusart

L’autre présentation visuelle reposait sur le futur Groupe scolaire du Bas Marais regroupant les écoles du Moulin Rouge et l’Ecole du Centre. « C’est le projet de notre mandat 2020/2026. Après la réponse de 50 candidats à cet appel d’offre, puis la sélection de six dossiers, un jury d’élus et de professionnels a choisi, entre trois projets d’une grande qualité, DSA Architectes afin d’assurer la réalisation du Groupe scolaire du Bas Marais », commente le maire.

Le coût final se porte à 7 104 878 euros HT « 10% moins cher que le budget initial, mais le jury a d’abord choisi un projet de qualité », précise le maire. DSA Architecte est le mandataire d’un groupe composé de six entreprises (HDM Ingénierie/Bureau d’études, Impact C&1/Ingénierie environnementale, AC2R-BET spécialisé en cuisine collective, SLAP/Paysagiste, CFERM/Ingénieur généraliste, et SOCOTEC/sureté).

« J’ai hâte de découvrir ce nouveau Groupe scolaire, mais il faudra attendre un an d’études, puis deux ans de travaux. Notre objectif est un achèvement en septembre 2025 », conclut Yves Dusart.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu