1. Accueil
  2. Accueil
  3. L’étincelle #8, le magazine des expériences à vivre dans le Valenciennois
AccueilValenciennois

L’étincelle #8, le magazine des expériences à vivre dans le Valenciennois

La 8e édition de l’étincelle ayant mis en avant le tiers-lieu, Chez Oscaar dans son édition, il était tout naturel que l’inauguration s’y fasse. Une cinquantaine de personnes sont venues assister à la présentation de la nouvelle édition, riche de pépites à découvrir dans le Valenciennois. Et une alternative à la lecture est venue enrichir le magazine, des portraits vidéo, ici, plus particulièrement des portraits de brasseurs, réalisés par Losange noir.

On ressent chez le responsable de la rédaction, Vincent Simonnet et aussi directeur de l’office du tourisme, une envie de changer l’image des offices de tourisme, celle figée des comptoirs où les agents fournissent une liste de choses à voir et à faire. Le prochain office du tourisme, qui sera livré en début d’année 2023 se voudra comme l’étincelle, avec des conseils d’habitants qui souhaitent s’investir et partager leurs passions et coups de cœur. D’ailleurs, pendant la soirée, il a été très attentif aux expériences, discutant avec chacun dans une idée d’échange. Et ce n’est pas son acolyte David Boulka qui dira le contraire. Pour lui, « Cela fait plaisir de faire plaisir ».

La présentation de ce vendredi 8 juillet a été à l’image de l’ambiance de l’équipe de l’étincelle, simple et proche du public, conviviale et gourmande, avec un buffet de tartinades offert aux invités, autour de concerts programmés par la FLAC.

L’édition 8 a été tiré à 6000 exemplaires, chez l’imprimerie Gantier à Marly, sur du papier PEFC. La mise en page est aérée, les photographies sont belles, la couverture agréable au toucher, plus qu’un magazine, c’est un guide qui peut se conserver.

Elle propose 5 catégories : Portfolio avec des portraits de brasseurs, Avec ma tribu, pour aller s’ambiancer chez Oscaar, les coulisses de la série G2084 et une immersion avec Andy Chiarelli pour un stage sportif sur l’étang du vignoble, En amoureux, avec 3 suggestions sportives ou moins sportives mais surtout gourmandes entre ville et campagne, Les portes paroles avec les portraits de Virginie Foucault, directrice du Boulon et de Nicolas Vandenelsken, éco aventurier et enfin, l’Actu Culture avec la mise en avant du dernier film de Boris Dieval, jeune cinéaste valenciennois.

Le magazine est déposé dans des lieux stratégiques du tourisme, mais il est possible de recevoir l’abonnement en laissant ses coordonnées postales sur communication@tourismevalenciennes.fr

Le thème de l’édition 8 est la Dolce Vita. Et la soirée chez Oscaar a permis de constater que dans le Valenciennois, la vie culturelle et associative est plutôt très agréable. D’ailleurs, ce lieu a été choisi pour son accueil et son côté intergénérationnel. On y rencontre des personnes de tout âge et de tout style, avec des thèmes de soirée très variés, entre concerts, stand-up, jeux de rôle…

Didier Joveniaux, le président de Valenciennes Tourisme et Congrès, évoque le magazine l’étincelle comme « la face émergée du travail de l’équipe de l’Office de tourisme qui œuvre toute l’année pour faire du Valenciennois une destination touristique attractive, dynamique et surprenante ». L’étincelle porte bien son nom, elle semble éphémère, mais son expérience reste dans les esprits, et saura bien se diffuser.

Jane Huvelle

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires