1. Accueil
  2. Accueil
  3. Stéphanie Malicet, la nouvelle cheffe d’établissement du Lycée La Sagesse à Valenciennes
AccueilValenciennois

Stéphanie Malicet, la nouvelle cheffe d’établissement du Lycée La Sagesse à Valenciennes

Jour « J » pour des milliers d’élèves en France, c’est la rentrée où chaque apprenant va (re)prendre le chemin vers son lieu du savoir. Et parfois, un nouveau Directeur ou une nouvelle Directrice sera là pour les accueillir. C’est le cas au sein du Lycée technologique et professionnel La Sagesse à Valenciennes où Stéphanie Malicet a pris ses fonctions le 20 juillet dernier. Elle est la nouvelle Directrice de cette institution gérée par le Diocèse de Cambrai et très ancrée sur la ville-centre du Valenciennois.

Stéphanie Malicet : « Je remercie vivement Jean-Baptise Gros pour sa disponibilité durant ma prise de fonction »

Parfois, on peut dire qu’une nouvelle fonction est déjà inscrite dans les gènes du postulant. En l’espèce, le parcours pour le moins rapide de Stéphanie Malicet (37 ans) jusqu’à la Direction d’un établissement comme le Lycée La Sagesse à Valenciennes atteste d’une certaine prédisposition.

Elle commence sa carrière comme enseignante en mathématiques (non titulaire) au sein de l’établissement Jeanne d’Arc sur Aulnoy-Aymeries en 2007. Une année plus tard, on lui confie déjà la mise en place d’un Bac Pro au sein de cette structure. En 2011, elle passe le concours pour devenir titulaire « où je finis 2ème au national et 1ère dans l’Académie avec un choix de poste très large à la clé », précise-t-elle. Elle arrive donc sur l’Ensemble Saint-Luc de Cambrai avec un chemin classique sur 10 ans, professeur principal, responsable de secteur, et Directrice adjointe durant 6 ans. On peut noter que cette institution cambrésienne offre un éventail éducatif élargi, collège, lycée, et centre de formation.

Enfin, la nomination en juillet 2022 au sein du lycée professionnel La Sagesse. « Jean-Baptise Gros m’a permis de faire un tuilage avec lui avant la remise des clés le 20 juillet. J’ai ouvert l’établissement le 16 août dernier. Je remercie vivement mon prédécesseur pour sa disponibilité durant ma prise de fonction. Il a été formidable et me confie véritablement un bel outil de travail ».

« Ce projet se fera en équipes », Stéphanie Malicet

Comme dans tous les domaines, on ne construit rien seul dans son coin. C’est pourquoi, la nouvelle leader de La Sagesse insiste sur « une réflexion collégiale avec l’équipe pédagogique. Je n’ai aucun intérêt à faire les choses toute seule. Ce projet se fera en équipes ». Elle a beaucoup d’idées afin de (re)muscler les BTS existants, trouver une offre pédagogique innovante, sur 3 ans, dans le Valenciennois, etc. Attention, elle répète à de multiples reprises que « rien n’est arrêté. Il faut prendre le temps de le faire bien. On verra peut-être des changements dès l’année prochaine, voire dans deux ans », poursuit-elle.

Pour mémoire, l’ancien Directeur laisse un vaisseau bien gouverné. De plus, l’inauguration de l’extension bâtimentaire peu avant son départ apporte un outil fondamental pour le développement de ce lycée catholique. « Cette extension était la phase 1 du projet. La phase 2 est la mise en place d’un centre de formation, la création de nouvelles filières Post Bac grâce aussi à un foncier (encore) disponible », commente la Directrice.

 « Le Directeur diocésain n’a pas validé cette nomination au hasard. C’est un vrai challenge pour moi », souligne-t-elle. En effet, son appétence et son expérience sur les filières Post-Bac faisait de Stéphanie Malicet la personne idoine pour ce poste. Evidemment, la mission pédagogique ne s’arrête pas aux filières post-bac, elle est beaucoup plus large puisque le lycée professionnel repose déjà sur des acquis solides dans le second degré tout comme sur les 4 BTS existants. La tache est de fait immense et passionnante.

« J’aborde cette rentrée avec sérénité », Stéphanie Malicet

Bien sûr, ce fameux 01 septembre sera un temps fort dans une carrière déjà bien remplie. Elle a rencontré ce 31 août l’équipe pédagogique (80 enseignants), mais près de 900 élèves vont aussi fouler les salles de classe de la Sagesse, sans oublier les 150 apprenants du Centre de Formation.

La prochaine entrée (encore en travaux) des élèves par la rue Capelle

En tout état de cause, elle n’a pas d’ondes négatives à l’approche du jour fatidique, un mélange d’expériences, mais pas seulement. « J’aborde cette rentrée avec sérénité. J’habite Préseau, j’ai mes grands-parents sur le Valenciennois et j’ai l’habitude depuis toute petite de venir à Valenciennes. Cela participe, outre mon expérience professionnelle, à cette sérénité », conclut-elle.

Pour le coté pratico-pratique, l’entrée dans l’établissement se fera (encore) par les anciens accès, mais l’accessibilité par « la rue Capelle est imminente ».

Bonne rentrée à La Sagesse et partout sur le Valenciennois !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires