1. Accueil
  2. Accueil
  3. Denain passe à la « Sobri-Ethique »
AccueilDenaisis

Denain passe à la « Sobri-Ethique »

La hausse du coût de l’énergie pour les collectivités locales ramène sur le devant de la scène une prise de conscience collective, mais également des meures indispensables de sobriété énergétique à engager manu militari. Dans cette optique, comme d’autres communes du Valenciennois, la ville de Denain présente son plan de sobriété énergétique pour aujourd’hui, demain, et après-demain.

(Le théâtre va également réduire sa consommation énergétique)

Anne-Lise Dufour : « Les collectivités locales ne bénéficient pas de ce bouclier tarifaire »

En propos liminaire, il faut rappeler un fait financier très concret pour les 35 000 communes françaises. En effet, si l’Etat a mis en place un bouclier tarifaire pour les particuliers « et nous voyons ce qu’il se passe en Allemagne ou en Angleterre (et autres pays). Par contre, les collectivités publiques ne bénéficient pas de ce bouclier tarifaire. Donc, en 2022 concernant notre facture énergétique, nous allons payer le double par rapport à 2021 », précise la maire de Denain.

Concrètement, la ville de Denain passe d’une douloureuse à 700 000 euros environ (dont 160 000 euros de gaz) en 2021 à une addition supplémentaire de 800 000 euros « dont la majorité est une hausse du gaz même si 200 000 euros revient à la consommation en électricité (depuis janvier 2022) du nouveau complexe aquatique. Ensuite, notre budget énergie en 2023 serait en hausse d’1,2 millions d’euros », ajoute Anne-Lise Dufour.

Dans cette optique, l’aubaine énergétique à travers l’utilisation du réseau de chaleur fourni par le SIAVED tombe à point nommé. En effet, le Centre de Valorisation Energétique de Douchy-les-Mines récupère les émissions par l’incinération des déchets, dite chaleur fatale, pour les transformer en réseau de chaleur d’eau chaude. A ce stade, 8 bâtiments sont connectés à ce réseau de chaleur, dont le nouveau complexe aquatique, et prochainement 10 bâtiments avec notamment l’immense salle Baudin. Malheureusement, certains sites publics sont d’indécrottables passoires thermiques « l’hôtel de ville est hors catégorie en terme de consommation énergétique », ajoute l’édile de Denain.

Les actions de la commune à court terme

Néanmoins, le réseau de chaleur n’est qu’une petite partie de la solution du problème. C’est pourquoi, la majorité municipale a présenté ce lundi 19 septembre son plan de sobriété énergétique. « Nous sommes dans une « Sobri-Ethique. Tous les bâtiments publics sont concernés sauf les écoles (16 au total). Toutefois, il n’y aura aucun arrêt d’un service public, ni réduction du service public. Ensuite, hors comportement de notre collectivité, nous ne pouvons rien faire sans une prise de conscience de chacun », commente Anne-Lise Dufour.

En creux, il y a les économies et ceux qui y participent ou pas… ! D’abord, tous les bâtiments publics, environ une cinquantaine, devront appliquer ce plan de sobriété énergétique. Ne pas allumer les lumières avant qu’elles ne soient nécessaires, baisser la température dans les bâtiments publics, fermer les lumières par les responsables publics ou associatifs, sans oublier la fin des climatiseurs, les veilleuses ou les frigos vides (dans une salle municipale) « D’ailleurs, nous allons inciter les associations à économiser l’énergie sous forme d’intéressement. Attention, nous pourrions de même demander aux associations indifférentes à participer au paiement de la facture. Evidemment, il y aura des missions de contrôle dans l’utilisation des salles municipales », commente Anne-Lise Dufour.

Enfin, pour le citoyen, un chargé de mission de La Porte du Hainaut en partenariat avec l’ADIL « assure des permanences les 1er et 3ème mardi de chaque mois au sein du CCAS de Denain », précise Marion Audin, la personne en charge de la régulation des températures sur tous les édifices publics.

Les actions à moyen et long  terme

Sur la flotte publique de la ville de Denain, environ une cinquantaine de véhicules, les choix vont s’inscrire dans le temps. « Nous pouvons passer en rétrofit (changement d’un moteur thermique par un kit moteur électrique) nos véhicules voire à plus long terme acquérir des véhicules à hydrogène. D’ailleurs, avec l’installation prochainement de l’entreprise « Verso Energie », nous aurons sur le site des Pierres Blanches une station de production d’hydrogène », indique Anne-Lise Dufour.

Ensuite, le photovoltaïque, un temps mis au rebut dans les années 2010, revient en force avec toutes les vertus écologiques du monde. « Sur une butte à l’entrée du site des Pierres Blanches, inexploitable, nous allons installer des panneaux photovoltaïques. D’ailleurs, nous testons une zone avec des panneaux photovoltaïques sur un parking à Denain », précise Anne-Lise Dufour.

Enfin, et surtout, l’équipement en « LED de tous les éclairages publics fait partie de nos investissements. D’ailleurs, certaines dépenses budgétaires vont s’imposer de fait plus tôt que prévu initialement », ajoute la maire.

« C’est une question pour toutes les collectivités », Yannick Andrzejcak

Solange Lemoine, en charge de la transition environnementale, et Yannick Andrzejcak, responsable de la qualité de l’air, collaborent activement à cette démarche de « Sobri-Ethique ». Sur la hausse du coût énergétique « c’est une question pour toutes les collectivités. On doit basculer dans le monde d’après et adopter des pratiques vertueuses. Nous n’avons pas le choix », commente Yannick Andrzejcak.

Voilà les premières pistes d’économies de l’énergie, mais il n’y a aucun doute sur le fait qu’en grattant d’autres pans d’une réduction de la consommation vont apparaître d’une évidence cruelle pour toutes les collectivités publiques. C’est le début, le message de l’Université de Strasbourg (19 septembre) avec le choix d’un prolongement d’une semaine les vacances de Noël et d’une semaine complète en distanciel en février n’est que la réalité du terrain. On n’y est pas encore à Denain, on avance à petits pas, mais l’étape d’après pourrait être inévitable et autrement douloureuse en terme de service public.

Retrouvez le plan de sobriété énergétique sur www.ville-denain.fr/Urbanisme-habitat-et-cadre-de-vie/De-la-sobriete-energetique-a-la-sobri-ethique

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires