1. Accueil
  2. Accueil
  3. La Halle de Marquette-en-Ostrevant prend racine
AccueilDenaisis

La Halle de Marquette-en-Ostrevant prend racine

Le déploiement des halles semi-couvertes dans les communes de moins de 3 000 habitants poursuit son chemin. Cette fois, la commune bénéficiaire se situe dans l’Ostrevant dont la richesse et l’éloignement des autres centres névralgiques du territoire font son originalité. Il s’agit de Marquette-en-Ostrevant.

(Sébastien Chenu, Aymeric Robin, et Jean-Marie Tondeur)

Jean-Marie Tondeur : « Je remercie La Porte du Hainaut pour son soutien depuis 2002 »

D’une superficie de 300 M2 sous toiture, des poteaux métalliques avec des pare-vues coté rue pour une possible intimité du lieu, des charpentes en bois « avec une série de fenêtres sur le toit. A chaque réalisation, nous essayons d’apporter une touche d’originalité. Le coût de cette halle s’élève à 500 000 euros », précise Thierry Normand, le chef de projet, responsable technique des halles.

Locaux réhabilités par la commune

Le maire du village pouvait afficher un large sourire face à cette nouvelle réalisation venant prendre l’espace d’une ancienne école maternelle. « Nous avons déménagé pour réaliser un Groupe scolaire au sein de notre commune. C’est pourquoi, nous avons choisi de construire sur cet ancien site de l’école maternelle. Nous avons profité de cette construction d’une halle par la CAPH , avec son marché hebdomadaire et ses activités, pour réaménager sur nos fonds propres une aire de jeux, mais également les anciens bâtiments scolaires dédiés aujourd’hui à l’animation intergénérationnelle, culturelle et sportive », commente l’édile de Marquette-en-Ostrevant.

Cette halle est une pierre de plus dans le partenariat avec l’intercommunalité après un Groupe scolaire et sa restauration, une salle municipale, la rénovation de l’église, et aujourd’hui cette halle semi-couverte. « Je remercie La Porte du Hainaut pour son soutien technique et financier depuis 2002. Nous avons également déposé un dossier à la région dans le cadre de la redynamisation des centres-bourgs », ajoute Jean-Marie Tondeur.

« 13 millions investis », Aymeric Robin

Pour le Président de la Porte du Hainaut, Aymeric Robin, ce coupé de ruban en compagnie du maire et du député de la XIXème circonscription, Sébastien Chenu, permet de faire un 1er bilan : « La Porte du Hainaut a déjà réalisé 23 halles dans les communes de moins de 3000 habitants depuis plus de 10 ans (2011 Millonfosse) à travers 13 millions investis dans ces constructions, une à Rumegies est en cours de construction, et une en projet (dépôt du Permis de Construire) à Bousignies. Ces halles sont un lieu de vie, d’échanges, permettant de faire cohésion dans des villages ».

A l’heure de l’envol des coûts de construction, il apparaît fondamental que les collectivités locales et territoriales maintiennent les réalisations pour les entreprises du bâtiment, car de nombreux projets sont actuellement en mode pause dans l’attente de meilleurs auspices… tarifaires !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires